C.de Sabran-Pontevès et P.Hancart (LHH Altedia) : « La transformation n’est pas un process mais un état d’esprit »

Sur 432 dirigeants récemment interrogés par LHH Altedia, 85% ont déclaré qu’ils s’attendaient à une accélération des démarches de transformation dans les années à venir.  Mais seuls 26% d’entre eux revendiquent avoir à ce jour réussi une telle réorganisation. Charles de Sabran--Pontevès, qui pilote au niveau EMEA la Practice « Leadership & Transformation organisationnelle » du cabinet, et Philippe Hancart, directeur commercial communication et marketing, évoquent la dynamique très particulière de la transformation et ses écueils.

Sur 432 dirigeants récemment interrogés par LHH Altedia, 85% ont déclaré qu’ils s’attendaient à une accélération des démarches de transformation dans les années à venir. Mais seuls 26% d’entre eux revendiquent avoir à ce jour réussi une telle réorganisation. Charles de Sabran--Pontevès, qui pilote au niveau EMEA la Practice « Leadership & Transformation organisationnelle » du cabinet, et Philippe Hancart, directeur commercial communication et marketing, évoquent la dynamique très particulière de la transformation et ses écueils.

Décideurs. Quelle est la différence entre changement et transformation ?

Charles de Sabran-Pontevès. C’est une question d’ampleur, de magnitude. Changer, c’est modifier un élément du cadre. Transformer, c’est bouleverser ce cadre. Un groupe qui rachète un concurrent change, celui qui fait évoluer radicalement son métier se transforme. L’observation que nous faisons et la conclusion à laquelle l’étude que nous avons récemment menée nous conduit, est que les entreprises réagissent plutôt bien aux changements mais butent sur les transformations.

Pour quelles raisons ?

C de S-P. Les groupes échouent lorsqu’ils appliquent aux transformations les outils du changement. Les dirigeants ont souvent un champ de référence sur la conduite du changement et tentent de l’appliquer. Mais il ne suffit pas. Ce n’est pas en améliorant la bougie que l’on a inventé l’électricité… ! Aborder la transformation, c’est beaucoup plus qu’un process. Il s’agit d’un état d’esprit à adopter. Il faut développer une vision, des réflexes collectifs. Beaucoup sont en train de le découvrir. Certains secteurs ont été obligés de se poser la question assez tôt et sont aujourd’hui en avance. C’est le cas par exemple des opérateurs télécom, ou des retailers. Pour les autres, le sujet survient maintenant ou sera l’actualité des trois années qui viennent.

Vous-mêmes, au sein de LHH-Altedia, avez dû vous transformer…

Philippe Hancart. Effectivement, à notre niveau aussi nous avons changé de paradigme. Auparavant le cabinet était très vertical. Afin de développer une offre modernisée d’accompagnement global des organisations, nous avons revu la nôtre et avons constitué des pools de ressources. Cela nous amène à plus de transversalité et nous fait évoluer vers des modes de travail beaucoup plus collectifs. Auparavant, cette approche collective était vécue à l’échelle d’une practice ou d’une équipe. Dorénavant, elle s’appréhende et s’organise autour des enjeux de nos clients. Nous avons donc choisi de nous structurer en quatre pôles. Le premier, « Leadership et & transformation », a pour activité le soutien des directions générales dans les changements. Le second, « Stratégie & dialogue social » traite de l’articulation entre les attentes sociales et la performance économique. Le troisième pôle, « Compétences & engagement » s’attache aux questions d’attraction, de sélection, de gestion et de rétention des talents. Enfin, le quatrième pôle, baptisé « Mobilité professionnelle » concentre les problématiques d’organisation de la mobilité des salariés, qu’elle soit interne ou externe.

Cela vous rapproche donc des problématiques rencontrées par vos clients ?

C de S-P. Oui et c’est essentiel. Notre succès dépend de l’osmose entre notre façon d’être en interne et les dispositifs mis en place chez nos clients. Et bien entendu, nous nous appliquons à nous-mêmes ce que nous leur recommandons !

Propos recueillis par Marie-Hélène Brissot

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Accord télétravail : Vous avez la parole...

Accord télétravail : Vous avez la parole...

Déjouant tous les pronostics, patronat et syndicats ont finalement trouvé un terrain d’entente sur le dossier du télétravail. Un accord qui fait la pa...

B. Boumaza (Accor) : "Un hôtel est aussi un abri"

B. Boumaza (Accor) : "Un hôtel est aussi un abri"

Premier groupe hôtelier en Europe, Accor a été très sévèrement touché par la crise sanitaire qui a frappé de plein fouet le secteur du tourisme. Besma...

R. Kattan (TalenCo) : "Éviter le piège du micro-management"

R. Kattan (TalenCo) : "Éviter le piège du micro-management"

Dans un contexte de crise et de nouvel environnement de travail, Raphaël Kattan, directeur général et associé du cabinet de conseil en transformation...

P. Couesnon (AbbVie) : "L’égalité professionnelle ne constitue plus un enjeu en tant que tel"

P. Couesnon (AbbVie) : "L’égalité professionnelle ne constitue plus un enjeu en tant que tel"

Distinguée au palmarès Best Workplaces for Women® 2020, AbbVie possède un index 2019 de l’égalité professionnelle femme-homme de 92/100. Patrick Coues...

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement fait le point sur les mesures destinées à stimuler l’emploi de la jeune génération qu’e...

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Depuis trois semaines, syndicats et patronat s’entretiennent par visioconférence pour actualiser le cadre du travail à distance. Le point sur l’avancé...

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

Leader du marché du prêt-à-porter en France, Celio cherche sans cesse de nouveaux talents. L’occasion de revenir avec Olivier Cortyl, le directeur du...

Nouvel épisode dans le feuilleton Veolia Suez

Nouvel épisode dans le feuilleton Veolia Suez

La Cour d’appel de Paris a confirmé, jeudi 19 novembre, l’ordonnance de référé qui avait conditionné l’opération de rachat Veolia-Suez à l’information...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte