Cession-transmission : une baisse inquiétante

Selon BCPE l’Observatoire, les opérations de cessions-transmissions ont baissé d’un tiers entre 2013 et 2016, une nouvelle inquiétante pour la compétitivité française.

Selon BCPE l’Observatoire, les opérations de cessions-transmissions ont baissé d’un tiers entre 2013 et 2016, une nouvelle inquiétante pour la compétitivité française.

Loin de l’effervescence des levées de fonds et dans l’ombre des créations d’entreprises, les opérations de cessions-transmission ne demeurent pas moins essentielles pour l’économie. Nicolas Namias et Alain Tourdjman respectivement directeur général finance & stratégie et directeur étude du groupe BPCE précisent : « Les cessions-transmissions constituent un enjeu majeur pour la compétitivité française : plus de 750 000 emplois étaient concernés en 2016. » BPCE l’Observatoire, qui rend compte de la situation française par plusieurs enquête depuis 2011, montre qu’en l’espace de trois ans, de 2013 à 2016 les opérations de cessions-transmissions sont passées de 76 000 à 51 000. Parfois plus judicieuse (en termes de marché, d’existence de capital ou de main d’œuvre) que la création d’entreprise, les cessions-transmissions sont pourtant des solutions assez mal appréhendés par les repreneurs potentiels qui souvent préfèrent partir de zéro.

 

De manière paradoxale, le vieillissement des dirigeants d’entreprises n’a pas conduit à une grande vague de cessions. Ainsi, dans les PME-ETI, plus d’un dirigeant sur cinq est âgé de 60 ans ou plus. Sachant que la probabilité qu’une entreprise soit cédée chute lorsque son dirigeant dépasse les 65 ans, la situation devient de plus en plus inquiétante. En effet, si ces entreprises ne sont pas reprises via les cessions, les transmissions familiales ou les holdings, la plupart d’entre elles disparaissent. En 2016, près de 350 000 emplois étaient concernés par la disparition d’une entreprise. Plusieurs facteurs peuvent expliquer la baisse des cessions-transmissions. Outre la préférence pour la création d’entreprises, la loi Hamon, qui exige plus de transparence envers les salariés lors du moment de la cession, a pu brider plusieurs opérations où la confidentialité était un gage de réussite. Par ailleurs, la croissance atone en France entre 2012 et 2015 a découragé bon nombre de repreneurs potentiels.

SA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin (Eurofins). Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin (Eurofins). Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

L'Europe accélère... trop tard ?

L'Europe accélère... trop tard ?

Malgré des tours de table de plus en plus ambitieux, l’écosystème technologique européen accuse un sérieux retard sur les géants américains et chinois...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte