César Ghrenassia (Vigo) : "Les actions pro bono du cabinet VIGO sont le fruit d’un engagement militant, individuel et collectif"

Suite à la cérémonie des Trophées du Droit organisée en mars 2016, une série d'entretiens a permis aux lauréats de chaque catégorie de répondre à nos questions. A l'honneur aujourd'hui, le cabinet Vigo, Trophée d'or en Pro Bono.

Suite à la cérémonie des Trophées du Droit organisée en mars 2016, une série d'entretiens a permis aux lauréats de chaque catégorie de répondre à nos questions. A l'honneur aujourd'hui, le cabinet Vigo, Trophée d'or en Pro Bono.

Décideurs. Qu’est-ce qui a lancé Vigo dans le pro bono ?

 

César Ghrenassia. L’action pro bono du cabinet VIGO témoigne de son attachement au respect du serment d’avocat et de la valeur que chacun, en son sein, prête au principe de désintéressement. Les associés fondateurs du cabinet ont ainsi débuté leurs carrières aux côtés des bâtonniers STASI et FARTHOUAT où ils ont pu exprimer ces vertus.

Depuis 2009, soucieux d’apporter un soutien juridique à des individus démunis ou à des structures à but non lucratif œuvrant à la poursuite d’idéaux sociaux qu’il partage, le cabinet VIGO a ainsi fait le choix d’intervenir à titre bénévole auprès de différentes associations et ONG.

L’action pro bono du cabinet VIGO résulte ainsi d’engagements à la fois individuels et partagés de l’ensemble des collaborateurs et associés, motivés par les convictions de chacun et une ferveur commune pour la défense des droits de l’Homme.

 

Que gagnent les avocats de Vigo à réaliser des actions pro bono ?

 

C. G. Les actions pro bono du cabinet VIGO sont le fruit d’un engagement militant, individuel et collectif, qui participe à la dynamique du cabinet et à l’épanouissement de ses membres au quotidien.

Les actions pro bono du cabinet VIGO permettent en outre à de jeunes collaborateurs de participer à des procès d’envergure. A titre d’exemple, le cabinet VIGO est intervenu pour représenter la FIDH au procès d’assises de Pascal SIMBIKANGWA, finalement condamné en mars 2014 pour génocide et crime contre l’humanité. Le procès a duré 6 semaines, mobilisant à temps plein un associé, une collaboratrice et une stagiaire du cabinet. De même, le cabinet VIGO est intervenu en janvier 2015 pour représenter le Mouvement du Nid au procès du Carlton de Lille, mobilisant à temps plein un associé et une collaboratrice du cabinet pendant les 3 semaines d’audience.

 

" Le cabinet VIGO est intervenu pour représenter la FIDH au procès d’assises de Pascal SIMBIKANGWA, finalement condamné en mars 2014 pour génocide et crime contre l’humanité. "

Comment ne pas tomber dans une qualification marketing du pro bono ?

 

C. G. Si le marketing est l’ensemble des méthodes qu’une entreprise ou une organisation met au point pour obtenir un gain de productivité, l’activité pro bono devrait apparaître comme un calcul irrationnel en ce que ladite activité suppose un investissement qui par définition n’est pas rentable.

S’il s’agit toutefois de considérer le marketing comme une méthode de promotion des actions entreprises, une manière de rendre visibles l’importance, la valeur et le sens pour un avocat de consacrer une partie de son exercice professionnel au respect de son serment, la qualification ne nous apparaîtrait pas dénigrante ou péjorative. Ce serait au contraire la définition du cercle vertueux.

 

Réponses rédigées par César Ghrenassia

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Le retour de Marion Guertault chez Hogan Lovells permet au département dédié au droit social du bureau de Paris de compter une troisième associée.

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Le conglomérat de cabinets d'avocats panafricains Centurion Plus, membre du réseau Centurion, s’implante à Francfort et à Berlin.

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Le groupe spécialiste de la traduction notamment pour les professionnels du droit Acolad vient de racheter son concurrent luxembourgeois Amplexor. Une...

Nexa Avocats : nouveau cabinet de droit fiscal

Nexa Avocats : nouveau cabinet de droit fiscal

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière allient leurs expériences pour créer Nexa Avocats, cabinet qui allie fiscalité des entreprises et des personn...

L’UE favorable à une régulation des locations temporaires

L’UE favorable à une régulation des locations temporaires

C’est par un arrêt du 22 septembre 2020 que la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de déclarer conforme au droit européen la réglementa...

Deloitte Taj coopte deux nouveaux associés

Deloitte Taj coopte deux nouveaux associés

Le cabinet d'avocats affilié à Deloitte, Taj, renforce ses activités en droit fiscal et conseil juridique en nommant associés deux de ses avocats : Ma...

Coopération entre l’AMF et l’AFA

Coopération entre l’AMF et l’AFA

L’objectif poursuivi par l’Agence française anticorruption (AFA) est de bénéficier du concours de l’Autorité des marchés financiers (AMF) lors de sa r...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message