Ces milliardaires qui lorgnent sur Le Monde

Les 20 % des parts du groupe Le Monde libre, holding majoritaire du quotidien français, mises en vente par le groupe espagnol Prisa, cristallisent l’attention depuis quelques semaines. Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky, qui détiennent déjà des parts de LML, sont entrés en phase de négociations exclusives.

Les 20 % des parts du groupe Le Monde libre, holding majoritaire du quotidien français, mises en vente par le groupe espagnol Prisa, cristallisent l’attention depuis quelques semaines. Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky, qui détiennent déjà des parts de LML, sont entrés en phase de négociations exclusives.

Démarche « hostile » pour certains, volonté de lutter contre les Gafa pour le magnat tchèque Daniel Kretinsky, une chose est sûre, la tension est montée d’un cran entre les actionnaires de LML. La holding, qui détient 75 % des parts du groupe Le Monde, pourrait en effet voir sa structure chamboulée par la montée en puissance de Daniel Kretinsky à son capital. Loin d’être étranger à cette ascension progressive, Matthieu Pigasse, co-actionnaire du groupe Le Monde, avait en effet cédé 49 % des parts du Nouveau Monde, holding minoritaire de LML, à l’homme d’affaires tchèque. Cet épisode, considéré à l’époque comme un passage en force par le pôle d’indépendance du « Monde », fait écho alors que Matthieu Pigasse et Daniel Kretinsky entrent en négociations exclusives avec Prisa pour racheter sa part (20 %) au capital de LML. En cas d’accomplissement, cette opération permettra au duo Pigasse-Kretinsky de voir sa participation passer d’environ 26 % à 46 %. De quoi susciter l’inquiétude de Xavier Niel, l’autre co-actionnaire du Monde, qui ne serait plus le premier actionnaire de référence.

Droit d’agrément : une attente vaine ?

À la suite de son entrée surprise au capital du groupe Le Monde Nouveau, le milliardaire tchèque a provoqué une levée de boucliers menant à une demande d’obtention de droit d’agrément de la part de la Société des rédacteurs du Monde et plus généralement de l’ensemble du pôle d’indépendance. Ce droit de veto leur permettrait de statuer sur l’arrivée de tout actionnaire souhaitant diriger le groupe de presse aux côtés de Xavier Niel et de Matthieu Pigasse. Or comme nous l’avons précisé, c’est de manière indirecte, via la holding détenue par Matthieu Pigasse « Le Nouveau Monde », que Daniel Kretinsky a entamé sa montée au capital de LML l’année dernière. C’est également via cette société qu’il compte racheter les parts de Prisa. Bien que la structure commandite du groupe « Le Monde libre » ne permette pas aux actions détenues par la société espagnole d’être contrôlante, cette opération est considérée comme « hostile » par la Société des rédacteurs et Xavier Niel qui reprochent à l’homme d’affaires tchèque de tenir un double discours. Selon ces derniers, Daniel Kretinsky affirme attendre l’obtention du droit d’agrément tout en grimpant petit à petit au capital de LML. De son côté le Tchèque assure préserver l’indépendance du journal et explique, dans Les Echos, qu’il a choisi la France et les médias tricolores afin d’avoir un poids pour contrer la non-régulation des Gafa. Xavier Niel et Matthieu Pigasse restent encore aujourd’hui les deux actionnaires co-contrôlant du Monde. Si le banquier d’affaires français se décidait à vendre la totalité des parts de sa holding à Daniel Kretinsky, ce dernier deviendrait alors, de fait, un actionnaire de co-contrôle du Monde.

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. Agache Durand (Groupama AM) : "Investir sur les marchés financiers est créateur d’emplois"

M. Agache Durand (Groupama AM) : "Investir sur les marchés financiers est créateur d’emplois"

Dans un environnement économique et financier marqué par la crise de la Covid-19, les sociétés de gestion ont montré une certaine résilience. Si Mirel...

Stéphane Boujnah (Euronext) : "Quand on a un projet ambitieux avec un plan cohérent et clair, on gagne"

Stéphane Boujnah (Euronext) : "Quand on a un projet ambitieux avec un plan cohérent et clair, on gag...

Après l’annonce de la signature d’un accord pour l’acquisition du groupe Borsa Italiana, Euronext s’impose encore dans le paysage boursier européen. S...

J.-D. Bachot (Fidelity International) : "L’ESG s’invite dans tous les conseils d’administration"

J.-D. Bachot (Fidelity International) : "L’ESG s’invite dans tous les conseils d’administration"

2020 a confirmé la montée en puissance de la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans les décisions d’investissem...

D'épicier à milliardaire, l'incroyable destin d'Ilson Mateus

D'épicier à milliardaire, l'incroyable destin d'Ilson Mateus

La plus importante introduction en Bourse brésilienne de 2020 est signée Ilson Mateus. Ce self-made-man, parti d’une simple épicerie en 1984, est aujo...

Louis Margueritte (Ciri) : "Le prochain enjeu sera celui de la taille des bilans"

Louis Margueritte (Ciri) : "Le prochain enjeu sera celui de la taille des bilans"

Bras armé de l’État dans l’aide aux entreprises de plus de 400 salariés, le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) voit sa mis...

La crise sanitaire, catalyseur de la digitalisation des acteurs du wealth management ?

La crise sanitaire, catalyseur de la digitalisation des acteurs du wealth management ?

Attendue depuis plusieurs années mais souvent réalisée a minima, la digitalisation du Wealth Management redevient une priorité absolue dans le context...

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Les femmes paient le prix fort de la pandémie. Pour limiter le recul déjà constaté en matière d’égalité, le Women’s Forum plaide pour une inclusion pl...

Éric Lombard (Caisse des dépôts) : "Il est possible de faire de l’industrie efficace et compétitive en France"

Éric Lombard (Caisse des dépôts) : "Il est possible de faire de l’industrie efficace et compétitive...

Dans le cadre du plan de relance, la Caisse des dépôts investira 26 milliards d’euros en fonds propres. Son directeur général, Éric Lombard, qui prési...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte