Ces décideurs qui investissent dans les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ne font plus partie de ces produits considérés comme étant hors norme. Cela se comprend lorsque l’on réalise le grand nombre d’entrepreneurs qui y investissent des sommes importantes. On pense entre autres à Elon Musk et Roger Ver. Mais quelle est l’influence de ces décideurs ?

Les cryptomonnaies ne font plus partie de ces produits considérés comme étant hors norme. Cela se comprend lorsque l’on réalise le grand nombre d’entrepreneurs qui y investissent des sommes importantes. On pense entre autres à Elon Musk et Roger Ver. Mais quelle est l’influence de ces décideurs ?

Les grands décideurs de ce monde sont scrutés à la loupe. Il n’est donc pas surprenant que le secteur de la crypto monnaie soit aux aguets de chaque mouvement de ceux-ci, qui pourraient affecter la valeur de l’une d’entre elles. Ces interventions sont aussi grandement diffusées sur les réseaux sociaux, ainsi qu’en conférence de presse, ou par le biais de communiqués. Dans le cas des influenceurs connus, il leur est facile de laisser leurs followers savoir qu’ils ont acheté de telles devises. D’une manière ou d’une autre, on finit toujours par savoir qui de ceux-ci ont investi dans les cryptomonnaies.

La méthode Elon Musk

Le plus connu de tous, et probablement celui qui possède l’effet de levier le plus puissant sur ces crypto monnaies, est sans doute Elon Musk. Celui-ci s’intéresse plus particulièrement à deux devises : le Bitcoin et le Dogecoin. Il n’hésite pas à divulguer, sur les réseaux sociaux, toutes les transactions qu’il effectue, sur celles-ci. Comme il connaît très bien l’influence qu’il exerce sur le milieu, il en profite, afin de faire augmenter la valeur de ces dernières. C’est d’ailleurs ce qui a permis au Bitcoin d’être propulsé dans la stratosphère. En annonçant son investissement d’un milliard de dollars dans la devise, en avril dernier, il a participé à faire augmenter la valeur, au-delà de 65 000 dollars américains.

Pour un effet encore plus concret, Elon Musk n’a pas hésité à faire l’annonce, qu’à partir de ce moment, il était désormais possible d’acheter sa Tesla (marque de voiture appartenant à Elon Musk) en payant en Bitcoin. Cependant, il a rebroussé chemin rapidement, disant qu’il s’inquiétait des répercussions environnementales du minage du Bitcoin. Cette annonce, ainsi que l’interdiction des cryptomonnaies en Chine, a vu le Bitcoin chuter de moitié. Assez pour se demander à quoi peut bien jouer Monsieur Musk ?

Le Dogecoin : prochaine monnaie virtuelle recherchée par les décideurs ?

Pour comprendre l’importance de l’influence des décideurs, on peut regarder la situation du Dogecoin de plus près. Cette devise virtuelle a été créée en 2013 et elle ne connaissait aucun engouement particulier, de la part de qui que ce soit. Jusqu’à temps que ce même Elon Musk, décide de s’y intéresser, personnellement. Le Dogecoin fait référence à un mème internet d'une race de chien (le Shiba).

C’est par l’entremise d’un tweet qu’il a affolé la masse. En affirmant que le Dogecoin allait croître de manière spectaculaire sur le marché, il a fait augmenter cette dernière, immédiatement. Un grand nombre de lecteurs sur Reddit ont en effet investi sur la devise, qui a gagné 3.655 % de janvier à mai. Malheureusement pour les investisseurs, la devise est aujourd’hui passée de son sommet de 0.74 dollars à 0.18 dollars. Il faudra donc attendre de nouveaux tweets d’Elon Musk ou d’autres investisseurs connus, avant de revoir cette cryptomonnaie, prendre d’assaut le marché.

D'autres investisseurs à la manoeuvre 

Avant Elon Musk, d’autres personnalités s’étaient intéressées aux crypto monnaies. C’est le cas du fondateur de memorydealers, Roger Ver, qui s’intéressait déjà à celles-ci en 2011 ! Il a continué d’y investir des sommes importantes, entre autres dans le Ripple.

Les cryptomonnaies sont là pour rester et les décideurs de ce monde continueront certainement à exercer leur influence, sur elles. L’important est de garder les pieds sur terre et d’investir dans une logique qui implique tout de même plus que l’opinion d’Elon Musk…

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Unyer étend son réseau de cabinets internationaux à l’Italie en intégrant l’enseigne indépendante Pirola Pennuto Zei & Associati. Le réseau regrou...

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Pauline Jacquemin Cuny est nommée associée au sein du cabinet Arst Avocats.

Avocats : lancement du réseau Junction

Avocats : lancement du réseau Junction

Hugues de La Forge et Sally El Sawah créent Junction, un réseau non exclusif d’avocats et de cabinets indépendants.

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Adaltys attire l’avocate Sylvie Le Damany et en fait la septième associée de son bureau parisien. Elle intègre le cabinet avec son collaborateur Marti...

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

L’avocate spécialiste du corporate/M&A dans le secteur des sciences de la vie Emmanuelle Porte devient la co-managing partner des bureaux français...

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Avec l’arrivée de l'avocate counsel Mathilde Carle, Kramer Levin équipe son bureau parisien d’une pratique consacrée à la propriété intellectuelle. Re...

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Le 9 septembre, l'Autorité de la concurrence française (ADLC) a condamné une Bourse de fret, un groupement de transporteurs et des organisations syndi...

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

L’enseigne parisienne Chemarin & Limbour coopte Valentine Foucher-Créteau au rang d’associée au sein de son équipe chargée des contentieux d’affai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte