Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’euros. Le deuxième plus gros LBO français de tous les temps récompense la forte croissance de Cegid, portée par le cloud et des acquisitions.

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’euros. Le deuxième plus gros LBO français de tous les temps récompense la forte croissance de Cegid, portée par le cloud et des acquisitions.

En juin 2021, KKR annonçait le deuxième plus gros LBO hexagonal, à travers une prise de participation minoritaire dans Cegid. Une transaction qui valorise le fournisseur de solutions logicielles 5,5 milliards d’euros. Quel parcours pour cette entreprise aux 3 600 collaborateurs née en 1983 à Lyon et dont la croissance ne se dément pas !

Une forme olympique

En 2020, la société enregistrait un chiffre d’affaires de 498 millions d’euros contre 307,6 millions en 2016, époque où elle était encore cotée. Après le rachat annoncé en juillet de Talentsoft, Cegid accélère sur le segment des ressources humaines, espérant atteindre un milliard de CA d’ici à trois ans afin de devenir "l’un des plus beaux fleurons français de la FrenchTech". Ce rachat lui ouvre également les portes de l’Allemagne ainsi que celles des pays nordiques, Cegid se développant jusqu’ici en France, en Europe du Sud et en Amérique latine. Pour sa croissance, la société fondée par Jean-Michel Aulas mise sur des acquisitions, mais pas seulement. Il a su prendre le virage du cloud, à travers de lourds investissements dans des solutions de dernière génération. Cegid est aujourd’hui considéré comme un acteur de poids en gestion cloud pour les professionnels des métiers de la finance, de l’expertise comptable, du retail ou encore des RH.

Cegid accélère sur le segment des RH, espérant atteindre un milliard de CA d’ici à trois ans

Investisseurs convaincus

Si KKR est plus connu pour ses investissements en infrastructures sur le Vieux Continent, le fonds n’en est pas à ses débuts sur le segment des logiciels. "Nous avions accompagné jusqu’en 2017 le scandinave Visma, leader européen du secteur, et Epicor jusqu’à l’été 2020, un des grands acteurs américains, expliquent aux Échos Pierre Saad, partner en charge du secteur Tech pour la zone Emea, et Jérôme Nommé, partner et responsable des activités de KKR en France. Nous sommes toujours actionnaires de l’australien MYOB et du néerlandais Exact avec, à chaque fois, des enjeux comparables à Cegid, sur l’internationalisation, le déploiement SaaS et cloud, et de nouvelles verticales métier." Le géant new-yorkais ne semble pas échaudé par son plus gros LBO en France, un investissement datant de 2006 dans Solocal qui valorisait l’ex-PagesJaunes 6 milliards d’euros. Une opération financée par endettement qui a plombé l’entreprise. Au contraire, KKR continue de jouer un rôle prépondérant dans le private equity français. L’an dernier, il mettait des billes dans Elsan, Devoteam et Mediawan. Malgré la prise de participation de l’américain, c’est bien le spécialiste des investissements en technologies Silver Lake – auprès de qui l’opération de KKR a été menée – qui reste le principal actionnaire de Cegid. La société de capital-investissement en a eu pour son argent puisqu’en 2016, moment où elle a lancé son OPA sur l’éditeur aux côtés d’AltaOne, la société lyonnaise était valorisée 650 millions d’euros. Une bonne nouvelle pour la tech française dont le dynamisme se confirme mois après mois.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Deals de l'année : les opérations qui ont marqué 2021

Qu'elles prennent la forme de rachats, de fusions, d'IPO ou de levées de fonds, les opérations sélectionnées dans ce dossier racontent une période de rebond économique, des stratégies d'entreprises et en disent long sur les secteurs d'avenir et les sujets de concurrence. Retour sur une année 2021 dont les volumes de transactions ont atteint des records.
Sommaire Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment sportif" Hip hip hip, IPO G. Paoli (Aramis Group) : "Notre développement à l’étranger passe forcément par le M&A" HY24, la joint-venture du futur Altarea Primonial : le nouvel ensemble immobilier D. Ladegaillerie (Believe) : "Nous ne sommes qu’au début de notre vie boursière" Norton Avast : s'unir pour combattre les virus WarnerBros Discovery. Mission : concurrencer Netflix, Disney et Amazon Prime Televisa-Univision : le streaming prend l’accent latino
Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Imprimerie fondée en Mayenne dans les années 1900, Jouve s’est transformé pour se spécialiser entièrement dès 2020 dans la dématérialisation des donné...

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

À quelques jours de la conclusion du rapprochement historique de Veolia avec Suez, le conseil d’administration de Veolia a désigné Estelle Brachlianof...

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Le secteur agroalimentaire reste une place forte de l'économie hexagonale. Certaines entreprises, parfois peu connues du grand public, connaissent une...

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croissance"

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croiss...

Cabinet à taille humaine emmené par trois associés, Reboul & Associés conseille aussi bien des grands groupes que des start-up. La boutique a par...

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Enfin ! La France recrée depuis quelques années des emplois industriels. Cela est en partie lié à la croissance de groupes qui, implantés sur un march...

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Derrière des mastodontes tels que Nokia, Volvo, Saab, Spotify ou Revolut, la Scandinavie fourmille d'entreprises à très forte croissance. Parmi elles,...

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

Si le groupe Label existe depuis dix ans, la marque Mister Menuiserie, qui en est désormais la figure de proue, est née en 2016. Depuis, sa croissanc...

GP Bullhound révèle les tendances tech à suivre en 2022

GP Bullhound révèle les tendances tech à suivre en 2022

La banque d’affaires et de conseil britannique, GP Bullhound, publie son traditionnel classement des tendances qui agiteront le secteur du numérique e...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte