Cedrus & Partners récidive dans le non-coté

Cedrus & Partners poursuit son objectif de démocratisation de l’accès aux actifs non cotés pour les clients privés professionnels et avertis avec le lancement d’une nouvelle solution d’investissement : le FPCI « Private Stars Selection II » géré par Sanso Investment Solutions.
Elsa Letellier, Cedrus & Partners

Cedrus & Partners poursuit son objectif de démocratisation de l’accès aux actifs non cotés pour les clients privés professionnels et avertis avec le lancement d’une nouvelle solution d’investissement : le FPCI « Private Stars Selection II » géré par Sanso Investment Solutions.

Il y a deux ans, Cedrus & Partners innovait avec son offre « Private Stars Selection 2019 » à destination des clients privés professionnels et avertis, en partenariat avec BlackRock et Equitis. Le fonds d’actifs non cotés multi-stratégies permettait à la clientèle d’accéder à des classes d’actifs jusque-là réservées aux grands investisseurs institutionnels : private equity, dette privée, immobilier et infrastructures.

Pour cette deuxième cuvée, le fonds « Private Stars Selection II » sera centré sur les actifs réels que sont les infrastructures et l’immobilier, des stratégies délivrant des cash-flows prévisibles et permettant aux investisseurs de donner un sens à leur placement en finançant les changements sociétaux.

"Ce fonds a pour ambition de financer des actifs permettant de transformer la société sur le long terme"

« Après le succès du premier opus, qui a permis aux investisseurs d’avoir accès, dès 100 000 euros, à un portefeuille de fonds d’actifs non cotés réservés habituellement aux plus grands investisseurs mondiaux (fonds de pension, assureurs, etc.), nous sommes fiers d’annoncer le lancement du deuxième vintage, Private Stars Selection II, recentré sur les actifs réels. Ce fonds a pour ambition de financer des actifs permettant de transformer la société sur le long terme ; par exemple les infrastructures numériques, la santé ou les énergies propres », déclare Elsa Letellier, directrice Familly Office chez Cedrus & Partners.

Ce fonds est accessible aux investisseurs avertis et professionnels à partir de 100 000 euros, avec une durée de vie de dix ans pendant laquelle les rachats sont bloqués. En contrepartie d’un risque de liquidité, il vise un objectif de taux de rentabilité interne (TRI) net de 10 %. Il est éligible au compte-titres et à l’assurance-vie luxembourgeoise.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Unyer étend son réseau de cabinets internationaux à l’Italie en intégrant l’enseigne indépendante Pirola Pennuto Zei & Associati. Le réseau regrou...

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Pauline Jacquemin Cuny est nommée associée au sein du cabinet Arst Avocats.

Avocats : lancement du réseau Junction

Avocats : lancement du réseau Junction

Hugues de La Forge et Sally El Sawah créent Junction, un réseau non exclusif d’avocats et de cabinets indépendants.

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Adaltys attire l’avocate Sylvie Le Damany et en fait la septième associée de son bureau parisien. Elle intègre le cabinet avec son collaborateur Marti...

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

L’avocate spécialiste du corporate/M&A dans le secteur des sciences de la vie Emmanuelle Porte devient la co-managing partner des bureaux français...

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Avec l’arrivée de l'avocate counsel Mathilde Carle, Kramer Levin équipe son bureau parisien d’une pratique consacrée à la propriété intellectuelle. Re...

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Le 9 septembre, l'Autorité de la concurrence française (ADLC) a condamné une Bourse de fret, un groupement de transporteurs et des organisations syndi...

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

L’enseigne parisienne Chemarin & Limbour coopte Valentine Foucher-Créteau au rang d’associée au sein de son équipe chargée des contentieux d’affai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte