Cédric O annonce un plan de 4 milliards d'euros pour les start-up

Le plan de soutien à la trésorerie des start-up a pour objectif de les aider à traverser la crise liée au Covid-19. Il prévoit notamment le versement anticipé du CIR 2019.
Cédric O.

Le plan de soutien à la trésorerie des start-up a pour objectif de les aider à traverser la crise liée au Covid-19. Il prévoit notamment le versement anticipé du CIR 2019.

Les plans de soutien à l'économie se multiplient et se précisent. Mercredi 25 mars, le secrétaire d'État chargé du numérique, Cédric O, dévoile sur son compte Twitter une aide de 4 milliards d'euros pour les start-up dont les trésoreries sont mises à mal par la pandémie de Covid-19. "La French Tech est un pilier de notre économie et de nos emplois. Avec Bruno Le Maire nous mettons en place un plan de soutien adapté à leur modèle", explique-t-il.

Celui-ci s'articule autour de trois grandes mesures. Il prévoit le financement de bridges (prêts pour se refinancer à court-terme) entre levées de fonds pour environ 160 millions d'euros mais aussi que les prêts de trésorerie garantis par l'État inclus des critères spécifiques pour les start-up. Cédric O annonce également le versement accéléré d'aides. Les entreprises peuvent ainsi demander dès maintenant leur CIR 2019, ce qui correspond à une avance de trésorerie totale de 1,5 milliard, ou celui des aides à l'innovation - avec le Paris Innovation Amorçage (PIA) - pour 250 millions d'euros.

Par ailleurs, Bpifrance continuera de financer autant qu'elle le faisait avant les start-up. Ce qui représente 1,3 milliard cette année en plus des 4 milliards d'euros annoncés aujourd'hui.

OV

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Vous êtes chargé d’organiser un évènement professionnel ou une soirée pour vos collègues de travail. Et la date de votre soirée d’entreprise se rappro...

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Avec un profil axé sur la tech, Boris Bakech ne se destinait pas au métier d’investisseur. C’est animé désormais par l’envie de soutenir les pépites t...

Marianne Harlé (Andera Croissance), la passionnée

Marianne Harlé (Andera Croissance), la passionnée

Après dix ans au sein de TCR Capital, Marianne Harlé a fait le choix de rejoindre Andera Expansion puis de participer au lancement d’Andera Croissance...

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Fonds de venture capital dédié à la transition écologique du secteur vitivinicole, VitiRev Innovation a annoncé, début 2022, son premier closing à hau...

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Nicolas Darnaud (Ardian), l’optimiste pugnace

Ancien karatéka de haut niveau, Nicolas Darnaud est diplômé de l’ESCP, titulaire du Capa et d’un diplôme d’expert-comptable. Il a rejoint Ardian en 20...

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Directrice de participations au sein de Blue Ocean, fonds à impact de Swen Capital, Mélanie Le Guen croit un capital-investissement plus durable. Curi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message