Cédric Léoty (Citi) : « L'impact du Brexit devrait toucher l'activité transactionnelle »

Pour les coresponsables de la banque d'investissement de Citi France, le Brexit, s'il devrait produire des effets négatifs sur le M&A,  affectera bien moins les clients français que ceux britanniques.

Pour les coresponsables de la banque d'investissement de Citi France, le Brexit, s'il devrait produire des effets négatifs sur le M&A, affectera bien moins les clients français que ceux britanniques.

Dealmakers. Comment la banque d'investissement de Citi s'organise-t-elle en France ?

Cédric Léoty et Nicolas Desombre. Nos équipes couvrent classiquement les métiers de fusions-acquisitions et les marchés de capitaux. Récemment, nous avons recruté Valéry Barrier afin de renforcer notre présence sur les marchés de capitaux actions - et cela s'est traduit en chiffres grâce à la belle introduction de Maisons du Monde que Citi a récemment menée – et Emmanuel Regniez l'an passé pour soutenir l'accompagnement des sponsors. Maja Torun, en provenance de Deutsche Bank, est aussi sur le point de nous rejoindre, et elle veillera au bon développement de notre portefeuille de clients. Citi investit en France, un marché de première importance pour la banque.

 

Dealmakers. Que devons-nous retenir de vos dernières transactions ?

C. L. Outre l'introduction en Bourse de Maisons du monde, nous avons conseillé les Caisses Régionales dans la réorganisation du groupe Crédit Agricole. Côté sponsors, nous avons accompagné PAI lors de la vente de Swissport (2,5 MD€) et du rachat d'Ethypharm à Astorg (730 M€). Nous passons du temps avec les acteurs public également puisque nous avons conseillé la Caisse des Dépôts sur l’évolution du capital d’Icade. La plus grosse acquisition de l'histoire de SEB, WMF, pour 1,7 MD€ nous a bien occupés côté vendeurs. Côté Tech, nous avons aussi conseillé Orange sur l’acquisition de Lexsi. Pour finir, je pense que l'opération de cession par notre client Faurecia de sa division « Exterieurs » à Plastic Omnium pour 665 M€ est représentative de nos derniers mois d'activité : forte expertise sectorielle (automobile en l'espèce), investissement de long terme auprès de nos clients et bonne connaissance des enjeux domestiques.

 

Dealmakers. Vous conseillez Areva. Où en est-on dans l'opération de sauvetage ?

C.L. Tout ce qui pouvait être dit l'a été lors du dernier market update. On parle d'un profond redécoupage des activités, telles qu'elles existaient il y a quinze ans.

 

Dealmakers. Comment préparer l'avenir du conseil transactionnel malgré le Brexit ?

C. L. Pour faire du M&A, il faut être confortable sur la valorisation, donc le business plan et l'environnement de marché dans lequel l'entreprise évolue. L'impact du Brexit sur l'économie anglaise, la valeur de la pound et la capacité des sociétés à s'adapter aux nouvelles réglementations sera bien réel pendant les mois à venir et devrait donc toucher l’activité. Pour autant, nos clients français ne semblent pas considérer que la situation actuelle doive les conduire à « poser le crayon » s’agissant en particulier d’opérations en Europe continentale ou transatlantiques.  

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jean-Pierre Mustier, le directeur général d’UniCredit démissionne

Jean-Pierre Mustier, le directeur général d’UniCredit démissionne

Après quatre ans passés à la tête de la banque italienne UniCredit, qu’il a redressé d’une main de maître, le français Jean-Pierre Mustier met fin à s...

Clément Bertholet (DGE) : "Avec la crise, nous devenons un guichet de recours"

Clément Bertholet (DGE) : "Avec la crise, nous devenons un guichet de recours"

Même si la vague de défaillances attendue en 2020 n’a pas eu lieu, les conséquences de la pandémie sur l’économie française ne sont pas négligeables....

FDJ, Loxam et Dassault System récompensés pour la 20e édition du Prix du club des Trente

FDJ, Loxam et Dassault System récompensés pour la 20e édition du Prix du club des Trente

Jeudi 26 novembre étaient décernés les prix pour les meilleures opérations financières 2019 par le Club des Trente. Cette année, ce sont la Française...

Les enjeux de la notation financière au regard de la crise sanitaire

Les enjeux de la notation financière au regard de la crise sanitaire

Alors que certains secteurs commençaient à récupérer du premier confinement, les conséquences de la deuxième vague de Covid-19 inquiètent. Parce que l...

Nicolas Bouzou (Asterès) : "Économiquement, la France fait ce qu’il faut”

Nicolas Bouzou (Asterès) : "Économiquement, la France fait ce qu’il faut”

Alors que la crise sanitaire se prolonge, comment juger les mesures économiques et budgétaires mises en œuvre pour tenter de circonscrire ses effets ?...

F. Hammouche (La Carac) : "Nous restons très sélectifs dans nos choix d’investissement"

F. Hammouche (La Carac) : "Nous restons très sélectifs dans nos choix d’investissement"

L'arrivée imminente d'un vaccin contre la covid-19 semble avoir plongé les investisseurs dans une douce euphorie. Fabrice Hammouche, Directeur des inv...

B. Boumaza (Accor) : "Un hôtel est aussi un abri"

B. Boumaza (Accor) : "Un hôtel est aussi un abri"

Premier groupe hôtelier en Europe, Accor a été très sévèrement touché par la crise sanitaire qui a frappé de plein fouet le secteur du tourisme. Besma...

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

2MX Organic : la nouvelle aventure de Niel et Pigasse

Les deux hommes d’affaires s’allient à l’entrepreneur Moez-Alexandre Zouari pour créer un spécialiste de la consommation responsable en France et en E...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte