Cédric Léoty (Citi) : « L'impact du Brexit devrait toucher l'activité transactionnelle »

Pour les coresponsables de la banque d'investissement de Citi France, le Brexit, s'il devrait produire des effets négatifs sur le M&A,  affectera bien moins les clients français que ceux britanniques.

Pour les coresponsables de la banque d'investissement de Citi France, le Brexit, s'il devrait produire des effets négatifs sur le M&A, affectera bien moins les clients français que ceux britanniques.

Dealmakers. Comment la banque d'investissement de Citi s'organise-t-elle en France ?

Cédric Léoty et Nicolas Desombre. Nos équipes couvrent classiquement les métiers de fusions-acquisitions et les marchés de capitaux. Récemment, nous avons recruté Valéry Barrier afin de renforcer notre présence sur les marchés de capitaux actions - et cela s'est traduit en chiffres grâce à la belle introduction de Maisons du Monde que Citi a récemment menée – et Emmanuel Regniez l'an passé pour soutenir l'accompagnement des sponsors. Maja Torun, en provenance de Deutsche Bank, est aussi sur le point de nous rejoindre, et elle veillera au bon développement de notre portefeuille de clients. Citi investit en France, un marché de première importance pour la banque.

 

Dealmakers. Que devons-nous retenir de vos dernières transactions ?

C. L. Outre l'introduction en Bourse de Maisons du monde, nous avons conseillé les Caisses Régionales dans la réorganisation du groupe Crédit Agricole. Côté sponsors, nous avons accompagné PAI lors de la vente de Swissport (2,5 MD€) et du rachat d'Ethypharm à Astorg (730 M€). Nous passons du temps avec les acteurs public également puisque nous avons conseillé la Caisse des Dépôts sur l’évolution du capital d’Icade. La plus grosse acquisition de l'histoire de SEB, WMF, pour 1,7 MD€ nous a bien occupés côté vendeurs. Côté Tech, nous avons aussi conseillé Orange sur l’acquisition de Lexsi. Pour finir, je pense que l'opération de cession par notre client Faurecia de sa division « Exterieurs » à Plastic Omnium pour 665 M€ est représentative de nos derniers mois d'activité : forte expertise sectorielle (automobile en l'espèce), investissement de long terme auprès de nos clients et bonne connaissance des enjeux domestiques.

 

Dealmakers. Vous conseillez Areva. Où en est-on dans l'opération de sauvetage ?

C.L. Tout ce qui pouvait être dit l'a été lors du dernier market update. On parle d'un profond redécoupage des activités, telles qu'elles existaient il y a quinze ans.

 

Dealmakers. Comment préparer l'avenir du conseil transactionnel malgré le Brexit ?

C. L. Pour faire du M&A, il faut être confortable sur la valorisation, donc le business plan et l'environnement de marché dans lequel l'entreprise évolue. L'impact du Brexit sur l'économie anglaise, la valeur de la pound et la capacité des sociétés à s'adapter aux nouvelles réglementations sera bien réel pendant les mois à venir et devrait donc toucher l’activité. Pour autant, nos clients français ne semblent pas considérer que la situation actuelle doive les conduire à « poser le crayon » s’agissant en particulier d’opérations en Europe continentale ou transatlantiques.  

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

BPI France et le gouvernement ouvrent un fonds de private equity au grand public

BPI France et le gouvernement ouvrent un fonds de private equity au grand public

BPI France Entreprises 1 est un nouveau fonds de fonds permettant aux particuliers d’investir dans 1 500 entreprises non cotées et principalement fran...

Affacturage, une nouvelle mesure pour soutenir l’économie

Affacturage, une nouvelle mesure pour soutenir l’économie

Dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificatives (PLFR3), le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire,...

Agnès Pannier-Runacher : "La relance de l’industrie dépend de la situation sanitaire des autres pays"

Agnès Pannier-Runacher : "La relance de l’industrie dépend de la situation sanitaire des autres pays...

En proie à une crise sans précédent, l’industrie doit déjà se préparer à de nouvelles problématiques comme le Brexit. Pour l’aider à faire face à la s...

Didier Fontaine est nommé Directeur général adjoint du groupe Idemia

Didier Fontaine est nommé Directeur général adjoint du groupe Idemia

Le leader mondial de l’Identité Augmentée, Idémia, vient d'annoncer l’arrivée, le 2 novembre prochain, de Didier Fontaine en qualité de Directeur gén...

Fraikin reprend Via Location

Fraikin reprend Via Location

Le groupe français Fraikin, leader européen de la location longue durée de véhicules industriels et commerciaux, vient d’annoncer, le 21 octobre, l’ac...

L’enseigne américaine Gap baisse le rideau en Europe

L’enseigne américaine Gap baisse le rideau en Europe

Déjà au printemps, après une sévère restructuration de leur réseau, plusieurs magasins Gap avaient définitivement fermé en France. Désormais, l’enseig...

Avec le label "relance", l’exécutif veut flécher l’épargne vers les entreprises

Avec le label "relance", l’exécutif veut flécher l’épargne vers les entreprises

Dans le cadre du plan de relance, Bruno Le Maire a annoncé plusieurs mesures visant à faciliter le financement des PME et ETI hexagonales. Parmi elles...

Livret A : une collecte record depuis février

Livret A : une collecte record depuis février

Fidèles à leurs habitudes, les Français ont massivement plébiscité le Livret A depuis le début de la crise. Au point que la collecte atteint un montan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte