CCB Greentech : juger l’arbre à ses fruits

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française. Aujourd’hui : CCB Greentech.

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française. Aujourd’hui : CCB Greentech.

Conscient des enjeux environnementaux auxquels nos sociétés sont aujourd’hui confrontées, François Cochet apporte sa pierre à l’édifice, en voulant transformer le monde du bâtiment grâce à sa start-up.

L’innovation par le bois

Depuis 2006, l’objectif de François Cochet est de promouvoir une autre façon de construire. Le constat est simple : l’usage de granulats inertes dans la composition du béton contribue au caractère polluant du secteur du BTP. Face à cette problématique, le président de CCB Greentech, en cherchant à valoriser les bois dits "de trituration" délaissés par la filière du bois d’œuvre, a fini par trouver une réponse : en plus d’exploiter chaque arbre dans sa totalité, ses solutions permettent de remplacer les granulats inertes par des granulats de bois. Que ce soit pour des bâtiments privés ou publics, des maisons individuelles ou collectives, le procédé est applicable.

Dès 2010, l’entreprise obtient un avis technique favorable de la part du Centre scientifique et technique du bâtiment, et développe depuis 2017 de nouveaux principes constructifs. Combinés à du béton armé, les constructions obtenues peuvent atteindre jusqu’à 28 mètres de hauteur.

Un nouveau cap est franchi en 2021, avec la transformation de la technologie "LignoRoc" en "TimberRoc", en parallèle de quoi l’entreprise a déménagé dans une ancienne friche industrielle de 14 000 mètres carrés, préférant une "rénovation à la construction d’une usine neuve qui aurait contribué à l’artificialisation des sols".

Une force de la nature

Le béton de bois TimberRoc contient 60 % de bois additivé sur la masse totale. L’entreprise revendique "la part très importante de bois [qui] permet à notre béton de bois d'afficher un bilan carbone compris entre -40 et -70 kg Co2e / m²", estampillant d’office les édifices qui en sont composés du label "Bâtiment biosourcé". Le secret de ce béton innovant repose tout d’abord sur la compréhension de la nature et de son fonctionnement qu’a mis en place François Cochet depuis plusieurs décennies. Il discerne vite l’utilité de la photosynthèse, principe de transformation de l’énergie lumineuse en énergie chimique auquel s’adonnent les plantes. L’intérêt réside dans la production d’oxygène et l’absorption de CO2 au cours de l’opération : "En renouvelant continuellement la forêt par une gestion durable de celle-ci, on maintient cette dynamique. Et en utilisant du bois de trituration pour permettre la production du béton de bois, nous emprisonnons ce carbone dans les murs, les dalles... Comme le ciment que nous utilisons a nécessité beaucoup moins d'émission de CO2 que le bois que nous utilisons n'en a absorbé, notre bilan carbone est très négatif." En plus de contribuer à la diminution de production de gaz à effet de serre, la solution emploie le bois afin de créer des panneaux porteurs s’appliquant à tout type de projet immobilier.

Enthousiasme pour l’avenir

L’approvisionnement en matières premières de cette solution est, lui aussi, plus avantageux, reposant sur le bois, une ressource sous-exploitée dans l’Hexagone : "Le taux de prélèvement de bois en France est inférieur chaque année à 50 % de la croissance naturelle des bois en forêt. En Isère, ce ne sont que 30 % en moyenne." La technologie innovante de CCB Greentech, protégée par dix brevets, affiche des bénéfices dans de nombreux domaines. En plus de la bonne qualité du produit, son coût global est optimisé et sa mise en œuvre facilitée.

Le produit est commercialisé sous licence auprès de partenaires préfabricants, ou par l’intermédiaire de la vente de granulats de bois. CCB Greentech propose par ailleurs la visite d’une "usine pilote" de préfabrication où est développée la technologie du béton de bois.

À l’heure de l’efficacité énergétique et des objectifs de réduction du bilan carbone des points de comptage et d’estimation (PCE), le procédé intéresse. En témoigne la récente entrée de Lafarge France au capital de l’entreprise. Une collaboration qui a d’ores et déjà convaincu leur directeur général, François Petry : "La technologie de CCB Greentech associée à notre savoir-faire de cimentier et de bétonnier offre des synergies enthousiasmantes, que nous avons hâte de développer ensemble pour offrir à nos clients des solutions constructives biosourcées innovantes et bas carbone". CCB Greentech est dès à présent prête à bâtir demain.

Émile Le Scel

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Côté Tech

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française à travers les thématiques de l'immobilier, de l'énergie et de l'environnement.
Sommaire PlanRadar : le chantier digitalisé Water Horizon : la chaleur en perspective Deepki : mesurer pour corriger Glowee : la nature en lumière Cosuno : la centralisation digitale au service de l’organisation Karma : moteur de recherche d’un monde meilleur Buildrz : changer la donnée Telaqua : la start-up qui coule de source Stonal : pierre angulaire de la gestion d’actifs Vestack : moduler le futur de la construction
Vestack : moduler le futur de la construction

Vestack : moduler le futur de la construction

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Vestack.

L’État compte reprendre le contrôle d’EDF à 100%

L’État compte reprendre le contrôle d’EDF à 100%

Durant son discours de politique générale, la première ministre a déclaré que l’État reprendrait le contrôle de la totalité du capital d’EDF.

ISR : ainsi fonds, fonds, fonds…

ISR : ainsi fonds, fonds, fonds…

Afin d’accélérer la transition écologique du secteur du bâtiment, le label ISR (pour Investissement socialement responsable) a été étendu aux fonds im...

Ministère du Logement : Olivier Klein, la caution solidaire

Ministère du Logement : Olivier Klein, la caution solidaire

Alors que le premier gouvernement Borne ne comptait pas de ministre du logement, le remaniement, forcé par des législatives aux résultats mitigés, en...

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Le maire d’Angers, proche d’Édouard Philippe et numéro deux d’Horizons, remplace Amélie de Montchalin, battue aux élections législatives, au ministère...

Climat : l'Afrique, innocente sinistrée

Climat : l'Afrique, innocente sinistrée

Malgré son retard dans la lutte à celui qui pollue le plus, que semblent se livrer les différents continents, l’Afrique est en première ligne des effe...

Stonal : pierre angulaire de la gestion d’actifs

Stonal : pierre angulaire de la gestion d’actifs

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui : Stonal.

F. Pupillo (Mapic) : "L'arrivée du numérique n’a jamais tué l’industrie sous-jacente"

F. Pupillo (Mapic) : "L'arrivée du numérique n’a jamais tué l’industrie sous-jacente"

L’édition 2022 du Mapic, salon de l’immobilier commercial, qui se tiendra du 29 novembre au 1er décembre, ambitionne de renouer avec ses succès pré-cr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message