Catherine Colonna, l’expérimentée du Quai d'Orsay

Le premier déplacement de la nouvelle ministre des Affaires étrangères ? Kiev le 30 mai. De quoi mettre en lumière Catherine Colonna, l’une des diplomates les plus chevronnées de l’Hexagone. La chiraquienne devra gérer de nombreux dossiers internationaux brûlants tout en ramenant le calme dans un Quai d’Orsay touché par la réforme de l’administration.

Le premier déplacement de la nouvelle ministre des Affaires étrangères ? Kiev le 30 mai. De quoi mettre en lumière Catherine Colonna, l’une des diplomates les plus chevronnées de l’Hexagone. La chiraquienne devra gérer de nombreux dossiers internationaux brûlants tout en ramenant le calme dans un Quai d’Orsay touché par la réforme de l’administration.

Quai d’Orsay, salon de l’Horloge le 21 mai. Lors de la cérémonie de passation de pouvoir, les premiers mots de Catherine Colonna, nouvelle ministre des Affaires étrangères, sont pour son prédécesseur Jean-Yves Le Drian et pour ses propres troupes : "Vous me connaissez depuis quelques années, vous pouvez compter sur moi pour ne jamais oublier qui je suis et d’où je viens, et je viens de cette maison". Une maison dont elle est l’un des éléments les plus chevronnés.

Au cœur du réacteur

La diplomate de carrière possède un cursus honorum dont peu de personnalités peuvent se targuer. La description de sa longue carrière prendrait plusieurs pages s’il fallait être exhaustif. Parmi les fonctions les plus prestigieuses occupées par l’énarque de 66 ans : porte-parole de la présidence de la République sous Jacques Chirac de 1995 à 2004, ministre déléguée aux Affaires européennes de 2005 à 2007, représentante de la France auprès de l’Unesco de 2008 à 2010, ambassadrice de France en Italie de 2014 à 2017, représentante de la France à l’OCDE de 2017 à 2019 puis ambassadrice de France au Royaume-Uni jusqu’à son entrée au gouvernement.

Dans tous ces postes, Catherine Colonna a été "au cœur du réacteur" pour gérer des dossiers politiquement et diplomatiquement sensibles. À l’Élysée, elle a assuré la communication du Président durant l’épisode de la guerre d’Irak où la France s’était démarquée des pays anglo-saxons. Déléguée aux affaires européennes, c’est à elle qu’est revenue la charge de rassurer les pays membres de l’UE sur les intentions d’une France qui venait de rejeter par référendum le projet de Constitution européenne. Lors de ses dernières fonctions à Londres, elle était en première ligne pour traiter l’épineux sujet des négociations sur la pêche, imposées par le Brexit. Au cours de toutes ces années, ses qualités diplomatiques ont été unanimement reconnues.

Otan, Ukraine et cuisine intérieure

Elles ne seront pas de trop pour mener à bien les vastes chantiers qui l’attendent. Si les affaires étrangères constituent traditionnellement la "chasse gardée" du président de la République, c’est au ministre de mettre en œuvre les grandes directives et d’imposer sa marque. Parmi les sujets brûlants, la gestion de la crise ukrainienne, l’obligation de maintenir le contact avec Moscou, l’accompagnement de la "renaissance" de l’Otan, la préservation des intérêts nationaux malmenés en Afrique et dans la zone indo-pacifique. Soit la promesse de nombreux voyages et de négociations tendues sur tous les continents. Le premier déplacement a d'ailleurs eu lieu à Kiev le lundi 30 mai. Elle est notamment allée se recueillir à Boutcha, ville martyre de la banlieue nord de la capitale ukrainienne.

Mais il se peut que sa mission la plus difficile se déroule entre les murs du vénérable Quai d’Orsay. Dans le cadre de la réforme de la haute fonction publique, le décret du 16 avril 2022 prévoit la fin du corps des conseillers des affaires étrangères et de celui des ministres plénipotentiaires qui seront fondus dans le tout nouveau corps des administrateurs d’État. L’objectif est de diversifier le profil des diplomates français. Mais nombre de ceux déjà en poste ne l’entendent pas de cette oreille et la fronde couve. Ménager son administration s’annonce comme la mission la plus difficile pour Catherine Colonna qui devra défendre son administration tout en respectant la feuille de route confiée par Emmanuel Macron. Une forme de "en même temps" à laquelle est habituée cette diplomate capée.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Christophe Béchu, la transition écologique comme Horizons

Le maire d’Angers, proche d’Edouard Philippe et numéro deux d’Horizons, remplace Amélie de Montchalin, battue aux élections législatives, au ministère...

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Olivier Marleix, le gardien du temple LR

Favori des pronostics, le député d’Eure-et-Loir est le nouveau président du groupe LR à l’Assemblée nationale. Ses missions ? Préserver l’unité de la...

Édito. Inélégance insoumise

Édito. Inélégance insoumise

Durant la présidentielle puis les législatives, Jean-Luc Mélenchon et ses partisans n’ont cessé de répéter la même antienne : il est nécessaire de red...

Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Assemblée nationale : à quoi sert un président de groupe ?

Aurore Bergé, Marine Le Pen, Mathilde Panot, Olivier Marleix, Boris Vallaud… Les présidents de groupe à l’Assemblée nationale remplissent une mission...

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Ce détail qui devrait alarmer la gauche française

Si la gauche regagne de l’influence à l’Assemblée nationale, un examen de la carte électorale met en lumière une situation préoccupante : une concentr...

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Djibouti, tour de contrôle des puissances étrangères

Enclavée entre l’Érythrée, l’Éthiopie et la Somalie, et regardant le Yémen dans les yeux, la république de Djibouti constitue, au-delà de son indiscut...

Communication de Gérald Darmanin, Chat le fait

Communication de Gérald Darmanin, Chat le fait

Marine Le Pen n'est pas la seule à tenter d'amadouer les électeurs en instrumentalisant de charmantes boules de poils. Boris, le matou de Gérald Darma...

Comment Macron, Mélenchon ou Zemmour séduisent les geeks

Comment Macron, Mélenchon ou Zemmour séduisent les geeks

Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon ou Éric Zemmour draguent sans vergogne les amateurs de jeux-vidéo. Une stratégie qui permet en réalité de s’adress...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message