Cars Macron : l’allemand FlixBus embarque Eurolines et Isilines

Transdev cède ses bus Macron et laisse le marché aux mains de deux acteurs. Blablacar, qui finalise l’acquisition des cars Ouibus, et FlixBus.

Transdev cède ses bus Macron et laisse le marché aux mains de deux acteurs. Blablacar, qui finalise l’acquisition des cars Ouibus, et FlixBus.

Transdev Group jette l’éponge dans le redressement de ses activités de transport en car pour le grand public, Eurolines (trajets internationaux) et Isilines (trajets en France). La filiale de la Caisse des Dépôts préfère revendre l’affaire à un acteur stratégique en la personne de FlixBus, la pépite allemande du secteur. Aucun chiffre n’a été communiqué mais l’opération se ferait sur la base d’une valorisation bien inférieure à 50 millions d’euros. L’activité demeure nettement déficitaire. Contacté par la rédaction, Marc Petitier, avocat associé chez Linklaters et conseil du vendeur, estime que « le processus d'information-consultation des instances représentatives du personnel est en cours et que la signature de la documentation juridique et le closing pourraient intervenir au second trimestre 2019 ». La défection du groupe dirigé par Thierry Mallet des cars Macron ‒ le nom donné au marché des lignes d’autocars longue distance à la suite de son ouverture à la concurrence en 2015 par la loi du même nom ‒ s’explique par deux raisons : Transdev n’a pas su profiter de la croissance de 10 % de son nombre de passagers l’année dernière pour atteindre une taille critique, et le groupe souhaiterait se positionner sur la prochaine libéralisation du trafic ferroviaire en France.   

Un marché duopole entre la France et l’Allemagne

D’un côté, Blablacar, la célèbre application de covoiturage française, leader mondial dans le domaine, qui finalise actuellement l’acquisition des autocars Ouibus afin de lancer son offre complémentaire de « Blablabus ». De l’autre, FlixBus, le dernier survivant des sept opérateurs lors de l’arrivée des cars Macron en 2015. C’est donc un duopole qui règnera en Europe. Si la plupart des primo-entrants ont disparu, le marché reste encore jeune et porteur de croissance. En France, en 2018, 9 millions de personnes ont été transportées contre 7,1 millions un an plus tôt. L’offre de services s’étant bien améliorée, nul doute qu’il continuera à grandir en 2019. FlixBus semble avoir l’avantage de l’expérience. Son omniprésence en Allemagne (un marché de l’autocar très mûr avec 25 millions de passagers annuels), et son agilité opérationnelle (les cars et les chauffeurs de FlixBus sont issus de partenariats avec des PME régionales) jouent aussi pour lui. L’atout de Blablacar réside davantage dans le succès de son application et de sa marque employeur. La complémentarité du covoiturage avec les « Blablabus » devra quant à elle être démontrée.

Conseil juridique Transdev : Linklaters : M&A (Marc Petitier, Emilie Rochat), Concurrence (Pierre Zelenko, Jérémie Marthan), Social (Géric Clomes, Fériel Aliouchouche) ; conseil financier Transdev : Financières de Courcelles

Conseil juridique FlixBus : Hogan Lovells 

 

@Firmin Sylla

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Santé, Biotech & Medtech : les 10 pépites qui montent !

Santé, Biotech & Medtech : les 10 pépites qui montent !

Positionnées sur les secteurs porteurs de la Santé, des Biotechs et des Medtechs, voici les 10 pépites qui montent en France et en Europe.

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Le groupe dirigé par Bernard Charlès est le leader mondial des logiciels de simulation industrielle. Depuis quelques années, il se lance avec succès d...

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Atteint du "virus de l’entrepreneuriat", le Néerlandais est devenu milliardaire en moins de quinze ans grâce à sa dernière création : Adyen.

Phebe Novakovic, la patriote

Phebe Novakovic, la patriote

Alors que NavalGroup est en difficulté après l'annulation du "contrat du siècle" australien, l'américain General Dynamics se porte bien. A sa tête dep...

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

Le fournisseur mondial de produits et services logiciels d’entreprises confie la direction de la région EMEA à Emmanuelle Hose, jusque-là directrice r...

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

Souverain sur un marché de niche à l’importance vitale, ASML est la plus belle réussite de la tech européenne. Des entreprises telles qu’Apple, Samsun...

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

Le 15 février 2021, Laurence Comte-Arassus a été nommée General Manager de GE Healthcare pour la zone France, Belgique, Luxembourg et Afrique francoph...

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners fête ses trois ans, l’occasion de revenir sur un modèle unique, à contre-courant de ce que propose la concurrence.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte