Caroline Lamaud et Joachim Dupont : "Anaxago entame une nouvelle phase de développement"

Anaxago a connu une année 2018 record. Et ce n’est qu’un début. Caroline Lamaud, présidente du conseil d’administration, et Joachim Dupont, président d’Anaxago Capital, nous expliquent pourquoi.
Caroline Lamaud et Joachim Dupont (©Julien Mouffron-Gardner)

Anaxago a connu une année 2018 record. Et ce n’est qu’un début. Caroline Lamaud, présidente du conseil d’administration, et Joachim Dupont, président d’Anaxago Capital, nous expliquent pourquoi.

Décideurs. Quel est le bilan 2018 d’Anaxago ?

Caroline Lamaud. Nous avons dégagé une rentabilité de 10 %, ce qui nous a permis de réaliser un sixième exercice bénéficiaire depuis notre création en 2012. Nous avons collecté et investi 40 millions d’euros l’an passé, contre 30 millions en 2017, sur un marché du financement participatif qui a enregistré un volume d’activité de 400 millions d’euros en 2018. L’immobilier représente la majorité de notre activité avec 23 projets financés sur la plateforme et 15 en innovation. Nous avons par exemple investi 2,5 millions d’euros dans le financement d’un espace de plus de 8 000 mètres carrés rue Saint-Ferréol à Marseille. Cet ensemble, qui abritait auparavant les Galeries Lafayette, accueillera la future résidence The Babel Community.

Quels sont les grands axes de votre stratégie de développement ?

Joachim Dupont. Nous avons créé en septembre dernier notre société de gestion baptisée Anaxago Capital. Un premier fonds de 30 millions d’euros ouverts aux investisseurs privés et dédié à la promotion immobilière et la réhabilitation a été lancé il y a quelques semaines. Le véhicule investira dans un portefeuille de 20 à 40 programmes avec un objectif de TRI compris entre 8 et 10 % à horizon cinq ans. En parallèle, nous travaillons sur un autre fonds qui sera dédié aux investisseurs professionnels. La société de gestion pourra ainsi prendre position sur des dossiers de taille plus importante comparé à ceux traités par notre plateforme et va permettre à Anaxago d’accompagner les investisseurs sur toute la chaine de valeur immobilière.

C.L. Dans le cadre de notre activité de capital-risque, nous prenons position dans trois secteurs : les fintech, les biotech et les proptech. Nous avons par exemple investi 350 000 euros dans Smarthab, spécialiste de l’intégration des objets connectés dès la construction des immeubles. Nous comptons poursuivre ses investissements.   

Quelles sont vos ambitions à court et moyen terme ?

J.D. Nous ambitionnons de collecter 80 millions d’euros toutes activités confondues en 2019. Dans l’immobilier, nous allons lancer une première offre d’investissement locatif en avril à Cannes dans un ensemble résidentiel et nous voulons mettre l’accent sur les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) à travers la construction de logements sociaux, la promotion du label BBCA, la conduite de projets de réhabilitation… A plus long terme, Anaxago entame une nouvelle phase de développement. Après avoir relevé notre pari initial qui consistait à offrir des opportunités d’investissements différentes aux épargnants, nous entendons passer dans une logique de gestion de patrimoine en ligne.

Propos recueillis par François Perrigault (@fperrigault)

Cette interview est extraite du hors-série contenant les entretiens réalisés par Décideurs lors du Mipim 2019

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Mipim 2019 : une industrie en mouvement

Contrairement à ce que son nom laisserait penser, l’immobilier est une industrie en plein développement. Et ce à tous les niveaux de la chaîne de valeur, de l’aménageur à l’organisateur de salon en passant par les développeurs, les foncières, les investisseurs, les conseils, les utilisateurs ou les financeurs. Le Mipim 2019 a été une nouvelle fois l’occasion de s’en rendre compte.
Sommaire K. Habra : "Ivanhoé Cambridge ambitionne de doubler la taille de sa plateforme européenne" Christel Zordan : "Nuveen Real Estate souhaite constituer un portefeuille très équilibré" J. Schenk et C. Luithlen : "Real I.S. espère atteindre le seuil du milliard d’euros d’actifs sous gestion en France cette année" B. Cappelle (Savills France) : "Nous réfléchissons à des opérations de croissance externe" G. Deforge, W. Morelli et O. de Molliens : "Nous ne cherchons pas à être les leaders du marché, mais les meilleurs pour nos clie L. Knights et A. Angel : "Kwerk veut lancer une offre à destination des grands comptes" V. Carreau : "Comet Meetings veut devenir le leader de la réunion et du séminaire non résidentiel" Retour sur les temps forts du Mipim 2019 Ronan Vaspart : "Le Mipim n’est plus seulement un animateur de la communauté immobilière"
Le Mipim 2020 reporté en juin

Le Mipim 2020 reporté en juin

Alors que plusieurs sociétés ont annulé leur présence au Mipim 2020 ces derniers jours en raison de la propagation du coronavirus en Europe, l’organis...

La veille urbaine du 28 février 2020

La veille urbaine du 28 février 2020

Le décès de Marc Pietri, les résultats de la 2e édition de l’Observatoire des usages et représentations des territoires, Engie qui dévoile sa raison d...

La veille urbaine du 27 février 2020

La veille urbaine du 27 février 2020

Les annulations de présence qui s’accumulent au Mipim, S2i Partners qui cède l’immeuble loué par Céline au 22 rue de la Banque à Paris 2e, les prix de...

Le rappel à l'ordre de la CJUE dans l'affaire Airbnb

Le rappel à l'ordre de la CJUE dans l'affaire Airbnb

La Cour de justice de l’Union européenne a récemment rendu un arrêt dans lequel elle dispense Airbnb de posséder une carte professionnelle d’agent imm...

P. Chiambaretta : "L’architecte sera un véritable problem solver demain"

P. Chiambaretta : "L’architecte sera un véritable problem solver demain"

Quel est le point commun entre l’immeuble The Link, le centre commercial Aéroville et le MoCo, centre d’art contemporain de Montpellier ? Tous ont été...

La veille urbaine du 26 février 2020

La veille urbaine du 26 février 2020

Le lancement de l’OPCI Altixia Valeur, Nicolas Jullien nommé DGA de Perial Développement, le renouvellement des mandats des membres du directoire de l...

Volocopter lève 37 millions d’euros pour certifier son taxi volant

Volocopter lève 37 millions d’euros pour certifier son taxi volant

La start-up allemande, Volocopter, spécialisée dans la mobilité aérienne urbaine (UAM), vient de clôturer un tour de table de 37 millions d’euros, des...

La veille urbaine du 25 février 2020

La veille urbaine du 25 février 2020

Union Investment qui lance son premier développement logistique en France, BNP Paribas REIM qui renforce son organisation européenne, le lancement du...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message