Caroline Delorme (Galeries Lafayette) : « Automatiser la gestion des informations »

Parmi les leaders du retail, l’entreprise Galeries Lafayette a saisi l’opportunité de l’omnicanal pour optimiser son chiffre d’affaires. Un nouveau système qui nécessite une mise à jour digitale des processus internes. Caroline Delorme, revient sur la stratégie de son groupe.

Parmi les leaders du retail, l’entreprise Galeries Lafayette a saisi l’opportunité de l’omnicanal pour optimiser son chiffre d’affaires. Un nouveau système qui nécessite une mise à jour digitale des processus internes. Caroline Delorme, revient sur la stratégie de son groupe.

Décideurs. En quoi l’implantation d’un système omnicanal était-il une priorité dans la stratégie des Galeries Lafayette ?

Caroline Delorme. Nos clients se décomposent en plusieurs catégories. Il y a ceux qui viennent en magasins et ceux qui achètent en ligne. L’omnicanal permet de cibler ceux qui utilisent les deux canaux. Cette typologie de consommateur représente 5 % de notre clientèle et 8 % de notre chiffre d’affaires. Ils dépensent davantage que les autres, de manière plus fréquente et ont un panier moyen supérieur. Ainsi, l’omnicanal a pour but d’augmenter le poids de ces clients dans notre portefeuille, en développant de nouveaux services.

 

Décideurs. Quel sont ces genre de nouveaux services ?

C. D. D’abord, nous voulons fluidifier le parcours du client. Ils sont nombreux à préparer leurs achats en ligne avant de venir en boutique. Le but est de leur indiquer sur internet dans quels magasins se trouvent leurs marques préférées et quels sont les niveaux de stocks des produits. Par ailleurs, nous souhaitons mettre en place la e-réservation. Le client aura ainsi la possibilité de mettre un article de côté depuis notre site internet pour l’essayer et l’acheter en magasin. À l’inverse, nous développons également le concept « store to web », notamment dans nos petits magasins. En magasins, des produits premium seront présentés dans des showroom équipés de tablettes digitales. Ainsi, le client pourra commander les produits exposés depuis le magasin et se faire livrer à domicile. Un autre moyen digital de développer notre service client, d’élargir l’offre mais aussi d’augmenter notre taux de transformation.

 

Décideurs. Quel enjeu représente le big data pour votre entreprise ?

C. D. Son importance est colossale. Grâce à notre site de e-commerce, la géolocalisation en magasin, nos services de réclamations mais aussi les réseaux sociaux, nous récoltons un grand nombre de données. Leur traitement nous permet d’avoir une vision unique de chaque client pour personnaliser nos offres commerciales et gagner en efficacité. Si on pousse le raisonnement un peu plus loin, le big data nous révèle quelles marques chaque typologie de client achète le plus. En les regroupant sur les mêmes emplacements, le cross-selling entre elles est optimisé, ce qui fait grimper nos volumes de ventes. 

 

Décideurs. Quelles sont les problématiques rencontrées dans l’omnicanal ?

C. D. La première concerne la gestion des stocks. Pour optimiser l’utilisation de notre service d’e-réservation, ou donner au client de la visibilité sur les niveaux de stocks en temps réel, nous devons être à la pointe sur ce sujet. Certaines marques gèrent elles-mêmes leur stock dans nos magasins, ce qui implique la mise en commun de toutes les bases de données. Ainsi, des outils digitaux sont nécessaires pour centraliser et automatiser la gestion des informations de stockage. Par ailleurs, le retour de produit représente un autre défi majeur. Les prix et les marques diffèrent selon nos soixante points de vente. Cela complique la gestion des renvois de commandes, notamment celles réalisées sur Internet. Ainsi, outre nos outils informatiques déjà implantés, nous devons intégrer dans nos processus un logiciel capable d’automatiser le traitement des différentes réclamations. Enfin, notre mission consiste à fédérer nos équipes de vente autour de l’omnicanal en leur donnant les outils nécessaires. Dans ce cadre, l’utilisation de la tablette digitale représente un bon moyen d’accroître la compétitivité de nos vendeurs puisqu’elle leur permettra d’avoir accès à l’ensemble de l’offre, de connaître le niveau de stock et d’adapter en direct leur stratégie commerciale en fonction des données collectées sur le client. 

 

Propos recueillis par Richard Trainini

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les clés de la transformation digitale

En modifiant la création de valeur, le numérique oblige les entreprises à se réinventer en permanence. Si cela se limite parfois à quelques ajustements, elles doivent bien souvent revoir leurs modèles économiques. Le défi est risqué mais les opportunités de croissance sont aussi en ligne de mire.
Sommaire Repenser son business model Selma Fradin (auteur des Nouveaux business models des médias) : « Si les médias restent entre eux, ils n’y arriveront pas » Recentrer sa relation client Frédéric Lezy (Elior Group) : « Amener du prédictif sur la fréquentation de nos restaurants » Améliorer les processus internes Devenez agile Luc-Sorel Om (Investance Partners) : « Le blockchain remet en cause l’existence d’intermédiaires » Innover autrement Éric Tartanson (Orange Startup Ecosystem) : « Le principal frein est la gestion du temps »
Traitement contre la Covid-19 : Xenothera toujours au front

Traitement contre la Covid-19 : Xenothera toujours au front

Fin décembre, la biotech nantaise annonçait que son médicament, le XAV-19, restait efficace contre le virus Omicron. Si sa production a déjà commencé,...

Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Fondateur de la branche négociation du Raid, Laurent Combalbert est négociateur de crise professionnel. Aujourd’hui, à travers son entreprise The Trus...

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Imprimerie fondée en Mayenne dans les années 1900, Jouve s’est transformé pour se spécialiser entièrement dès 2020 dans la dématérialisation des donné...

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

À quelques jours de la conclusion du rapprochement historique de Veolia avec Suez, le conseil d’administration de Veolia a désigné Estelle Brachlianof...

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Le secteur agroalimentaire reste une place forte de l'économie hexagonale. Certaines entreprises, parfois peu connues du grand public, connaissent une...

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croissance"

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croiss...

Cabinet à taille humaine emmené par trois associés, Reboul & Associés conseille aussi bien des grands groupes que des start-up. La boutique a par...

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Enfin ! La France recrée depuis quelques années des emplois industriels. Cela est en partie lié à la croissance de groupes qui, implantés sur un march...

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Derrière des mastodontes tels que Nokia, Volvo, Saab, Spotify ou Revolut, la Scandinavie fourmille d'entreprises à très forte croissance. Parmi elles,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte