Carole Chrétien (CNRS) : "Le monde de l’entreprise et celui de la recherche se sont éloignés"

Carole Chrétien est la directrice des relations avec les entreprises du CNRS. Sa mission ? Faire se rencontrer les mondes de l’entreprise et de la recherche.
Carole Chrétien, la directrice des relations avec les entreprises du CNRS

Carole Chrétien est la directrice des relations avec les entreprises du CNRS. Sa mission ? Faire se rencontrer les mondes de l’entreprise et de la recherche.

Décideurs. Aujourd’hui, que peut apporter la recherche fondamentale aux entreprises ?

Carole Chrétien. Les entreprises doivent faire face à des défis sociétaux et environnementaux toujours plus complexes de nos jours, car ils touchent une multitude de secteurs, sans parler des différentes étapes, qui vont de l’achat des matières premières aux nouvelles exigences de la RSE, en passant par les process de transformation et les modes de communication. Ces défis posent des questions complexes auxquelles les entreprises n’ont pas forcément les moyens de répondre. Par exemple, quelles sont les capacités de résistance d’un matériau ? Quelle est la consommation énergétique d’un process et par quels moyens peut-on l’optimiser ? Quels sont les algorithmes disponibles pour mieux interagir avec ses consommateurs ? Face à ces enjeux et ces questions plurielles, il faut une réponse pluridisciplinaire. Or, le CNRS est un des seuls organismes de recherche fondamentale pluridisciplinaire au monde. Il est ainsi le plus à même de fournir, face à des problématiques d’entreprise, un ensemble complet de compétences scientifiques. Notre but est de reconnecter le monde de l’entreprise et celui de la recherche qui se sont éloignés ces dernières années.

Quel type de relation souhaitez-vous tisser avec les entreprises ?

Je suis une grande idéaliste et j’ai cette volonté de vouloir bâtir quelque chose de nouveau pour faire mieux demain et faciliter l’intérêt collectif. Pour cela, je souhaite faire connaître et reconnaître le CNRS en tant que partenaire auprès de toutes les entreprises. Nous construisons des équipes mixtes entre scientifiques et personnels issus des entreprises qui vont créer des ponts de communication entre ces deux mondes pour que chacun se connaisse et comprenne les enjeux de l’autre dans un but de partage et de production en commun des connaissances.

"Nous construisons des équipes mixtes entre scientifiques et personnels issus des entreprises"

Cet échange peut prendre de multiples formes. Lorsqu’une entreprise a besoin d’informations sur un sujet ou est confrontée à des verrous technologiques, le service "Trouver un Expert" peut l’aider à identifier l’expert ou le laboratoire scientifique qui sera à même de proposer des conseils, une prestation de services ou un état de l’art scientifique pour accompagner l’entreprise dans son projet et sa réflexion. Afin de garder le meilleur niveau scientifique au sein des entreprises, le CNRS propose également CNRS Formation Entreprises, un organisme de formation aux technologies de pointe qui peut s’adapter aux demandes de nos partenaires. Enfin, pour mener des recherches en commun entre l’entreprise et le CNRS, on peut envisager une thèse Cifre, un contrat de collaboration ou de prestation de recherche, un laboratoire commun ou une chaire industrielle. Il existe une foule de formats juridico-financiers qui permettent de répondre aux besoins et aux contraintes des entreprises.

"Une foule de formats juridico-financiers permettent de répondre aux besoins et aux contraintes des entreprises"

En 2019, quelles qualités et convictions vous ont menée à ce poste ?

Je dirais que mon ADN, c’est précisément de faire se rencontrer les mondes de l’entreprise et celui de la recherche . J’ai commencé ma carrière dans l’audit et j’ai beaucoup appris pendant mes cinq années en tant que directrice générale déléguée du Medef auprès de Pierre Gattaz. Mais j’ai également une autre carrière dans le public en tant qu’élue locale et conseillère en cabinet ministériel. En 2019, j’étais arrivée à point où j’étais persuadée que les démocraties et les entreprises avaient besoin de la science. Et quelques mois après mon arrivée au CNRS, la crise du Covid a ramené au cœur des débats la question de la place et du rôle de la science dans nos sociétés. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

TotalEnergies condamné par la Cnil à payer un million d'euros

TotalEnergies condamné par la Cnil à payer un million d'euros

Jeudi 30 mai, la Cnil a infligé une amende d’un million d’euros à la société TotalEnergies pour non-respect des obligations en matière de prospection...

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

À l’occasion des 30 ans du Code de la propriété intellectuelle ce vendredi 1er juillet, une plateforme accessible gratuitement réunit l’ensemble des t...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

L’essor de l'assurtech, vers l’infini et au-delà ?

L’essor de l'assurtech, vers l’infini et au-delà ?

Acheel, Stoïk, Ornikar, Qiti, Luko, Bifröst… Qui sont ces start-up de l'assurtech qui bousculent le monde de l’assurance ? Après une émergence rapide,...

Ayache se tourne vers la tech

Ayache se tourne vers la tech

Guillaume Seligmann et ses deux collaboratrices, Héloïse Masson et Laura Mallard, arrivent tout droit de Cohen & Gresser pour lancer le pôle techn...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Raphaël Botbol (FDJ) : "Nous souhaitons remettre l’humain au cœur du paiement"

Raphaël Botbol (FDJ) : "Nous souhaitons remettre l’humain au cœur du paiement"

Directeur Stratégie, Innovation et Nouvelles Activités chez FDJ et président de FDJ Services, Raphaël Botbol nous en dit plus sur l’offre Paiement et...

Création du cabinet d&a partners en droit des affaires appliqué à la blockchain

Création du cabinet d&a partners en droit des affaires appliqué à la blockchain

Daniel Arroche, Margaux Frisque et Stéphane Daniel fondent leur propre boutique consacrée au droit des affaires, à destination des entrepreneurs de la...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message