Carlos Ghosn change d'avocat et de stratégie

Le patron déchu fait appel à une star du barreau pour internationaliser l’affaire et prouver son innocence. Quitte à s’en prendre à l’État japonais.

Le patron déchu fait appel à une star du barreau pour internationaliser l’affaire et prouver son innocence. Quitte à s’en prendre à l’État japonais.

Depuis son arrestation sur le tarmac de l’aéroport de Tokyo le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn est détenu dans la prison de Kosuge. Placé en garde à vue puis mis en examen pour avoir minoré ses déclarations de revenu, le patron de l’Alliance Renault-Nissan doit faire face à une triste réalité. Au Japon, le taux de condamnation des mis en examen dépasse les 90%.

Pour déjouer les statistiques, Carlos Ghosn a dès le début fait appel à Motonari Otsuru. Cet avocat, ancien procureur a dirigé le bureau d’enquêtes spéciales, un service dédié à la délinquance en col blanc. Il connaît donc très bien les procédures et les institutions qui examinent le dossier du businessman. Sa technique est simple : négocier directement avec les autorités sans faire de vagues. Et jusqu’à présent sans résultat. Toutes les demandes de libération sous caution ont pour le moment été rejetées.

Peu à peu, des divergences sont apparues avec Carlos Ghosn partisan d’une autre méthode : dénoncer publiquement son sort et en appeler à l’opinion publique. Ainsi, dans un entretien accordé au journal Les Echos et à l’AFP, le 31 janvier, le patron déchu déplorait que l’on lui « refuse une libération sous caution. Cela n’arriverait dans aucune démocratie du monde ». Une déclaration ruinant la stratégie de défense de Motonari Otsuru.

« L’artiste des acquittements »

Celui-ci a déclaré mercredi après-midi qu’il n’était plus en mesure de défendre Carlos Ghosn. Celui-ci a immédiatement fait appel à un nouvel avocat ; une figure bien connue dans l’archipel nippon. Son nom ? Junichiro Hironaka. Surnommé par la presse « l’artiste des acquittements », il a notamment défendu avec succès en 2003 l’homme d’affaires Kazuyoshi Miura, accusé d’avoir fait assassiner sa femme ou encore l’homme politique Ichiro Ozawa en 2011. Junichiro Hironaka a également représenté des villageois qui ont tout perdu après l’accident nucléaire de Fukushima en mars 2011.

Ce changement d’avocat va probablement marquer un tournant dans le procès. Il est probable que la nouvelle stratégie de défense mette plus en avant la théorie du complot et l’attitude d’Hiroto Saikawa dauphin de Carlos Ghosn qui serait à l’origine des accusations.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Républicains : touchés mais pas coulés

Républicains : touchés mais pas coulés

Malgré la victoire de Joe Biden, tout n’est pas noir pour les républicains. Donald Trump laisse un héritage sur lequel son parti pourra bâtir des fond...

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Joe Biden, qui sont les hommes du président ?

Janet Yellen, Antony Blinken, Tef Kaufman, Ron Klain...Le successeur de Donald Trump peut se reposer sur une équipe compétente qui maîtrise les dossie...

A.Mendel : "Les républicains garderont la plupart des idées de Trump, pas son attitude"

A.Mendel : "Les républicains garderont la plupart des idées de Trump, pas son attitude"

Journaliste et auteur, Alexandre Mendel a sillonné pendant plusieurs mois l’Amérique qui vote Trump. Il se penche sur l’avenir de l’ancien président e...

Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Infographie. Vaccin contre le coronavirus, où en est la France ?

Après quelques semaines, il est temps de tirer un premier bilan des stratégies de vaccination contre la Covid-19. Qui sont les bons élèves ? Où se sit...

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Gilles Savary : "Politiquement, Territoires de progrès commence à peser"

Le mouvement souhaite défendre la social-démocratie française, tout en soutenant l’action du président de la République. Son délégué général, Gilles S...

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Philanthropie : la France à la recherche de son modèle

Le tissu philanthropique français accélère sa mue. L’objectif ? Favoriser les projets d’intérêt général et faciliter les démarches des généreux donate...

Edito. Échec et maths

Edito. Échec et maths

Le saviez-vous ? Les jeunes Français seraient devenus les plus mauvais en maths parmi les pays développés. À la clé, des conséquences pour notre souve...

La lutte anticorruption de Bernard Cazeneuve : objectif terre

La lutte anticorruption de Bernard Cazeneuve : objectif terre

Ses différents mandats ministériels ont mis en valeur son goût pour le combat politique. Dorénavant avocat et uniquement avocat, Bernard Cazeneuve n’a...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte