Carlos Ghosn change d'avocat et de stratégie

Le patron déchu fait appel à une star du barreau pour internationaliser l’affaire et prouver son innocence. Quitte à s’en prendre à l’État japonais.

Le patron déchu fait appel à une star du barreau pour internationaliser l’affaire et prouver son innocence. Quitte à s’en prendre à l’État japonais.

Depuis son arrestation sur le tarmac de l’aéroport de Tokyo le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn est détenu dans la prison de Kosuge. Placé en garde à vue puis mis en examen pour avoir minoré ses déclarations de revenu, le patron de l’Alliance Renault-Nissan doit faire face à une triste réalité. Au Japon, le taux de condamnation des mis en examen dépasse les 90%.

Pour déjouer les statistiques, Carlos Ghosn a dès le début fait appel à Motonari Otsuru. Cet avocat, ancien procureur a dirigé le bureau d’enquêtes spéciales, un service dédié à la délinquance en col blanc. Il connaît donc très bien les procédures et les institutions qui examinent le dossier du businessman. Sa technique est simple : négocier directement avec les autorités sans faire de vagues. Et jusqu’à présent sans résultat. Toutes les demandes de libération sous caution ont pour le moment été rejetées.

Peu à peu, des divergences sont apparues avec Carlos Ghosn partisan d’une autre méthode : dénoncer publiquement son sort et en appeler à l’opinion publique. Ainsi, dans un entretien accordé au journal Les Echos et à l’AFP, le 31 janvier, le patron déchu déplorait que l’on lui « refuse une libération sous caution. Cela n’arriverait dans aucune démocratie du monde ». Une déclaration ruinant la stratégie de défense de Motonari Otsuru.

« L’artiste des acquittements »

Celui-ci a déclaré mercredi après-midi qu’il n’était plus en mesure de défendre Carlos Ghosn. Celui-ci a immédiatement fait appel à un nouvel avocat ; une figure bien connue dans l’archipel nippon. Son nom ? Junichiro Hironaka. Surnommé par la presse « l’artiste des acquittements », il a notamment défendu avec succès en 2003 l’homme d’affaires Kazuyoshi Miura, accusé d’avoir fait assassiner sa femme ou encore l’homme politique Ichiro Ozawa en 2011. Junichiro Hironaka a également représenté des villageois qui ont tout perdu après l’accident nucléaire de Fukushima en mars 2011.

Ce changement d’avocat va probablement marquer un tournant dans le procès. Il est probable que la nouvelle stratégie de défense mette plus en avant la théorie du complot et l’attitude d’Hiroto Saikawa dauphin de Carlos Ghosn qui serait à l’origine des accusations.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Stéphane Le Foll, le poil à gratter du PS

Stéphane Le Foll, le poil à gratter du PS

Lors de la primaire du PS, qui s’est volontairement déroulée en catimini, l’ancien ministre de François Hollande a réalisé un score plus qu’honorable...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Les entreprises déploient de nombreux dispositifs afin de réduire les inégalités hommes-femmes. Pourtant, certains secteurs restent hermétiques à cett...

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Kim Jong-un, Vladimir Poutine ou Joe Biden ? Tous utilisent une puissante technique de manipulation de...

LGBT, un vote convoité

LGBT, un vote convoité

Une gauche qui reste dominante mais déclinante, une droite classique à la peine. Et une extrême droite en pleine ascension qui surfe sur les agression...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Ces deux défenseurs de la liberté d’expression succèdent au programme alimentaire mondial (PAM). Un sacre qui déjoue les pronostics.

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Le presque candidat se rêve en représentant de la jeunesse et des catégories populaires. Pour le moment, son électorat est plutôt âgé, masculin et ais...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte