Carbone Savoie remporte le Prix Ulysse

Le prix du « retournement exemplaire » a été attribué hier au fabricant français de carbone et graphite synthétique. Un choix qui n’a rien d’étonnant tant le redressement de l’industriel, entamé en 2016, a été prompt et efficace.

© Carbone Savoie

Le prix du « retournement exemplaire » a été attribué hier au fabricant français de carbone et graphite synthétique. Un choix qui n’a rien d’étonnant tant le redressement de l’industriel, entamé en 2016, a été prompt et efficace.

C’est une renaissance qui a de quoi faire des envieux. Alors que le sort de Carbone Savoie était des plus incertains il y a trois ans à peine, l’entreprise, qui fête cette année ses 122 ans, envisage sereinement son avenir. Un retournement de situation rendu possible par un spectaculaire changement de cap et une évolution radicale de business model. Il faut dire qu’en 2016, le groupe, confronté à une concurrence mondiale accrue, cumulait les contre-performances. Une situation qui n’a pas empêché Alandia Industries, fonds spécialisé dans le redressement de sociétés en difficulté, de voir le potentiel de l’entreprise et de s’en porter acquéreur auprès de Rio Tinto Alcan.

À chaque problème sa solution

S’engage alors une vaste opération de reconquête. Emmené par Sébastien Gauthier, son nouveau P-DG, Carbone Savoie entreprend sa mue. Et à chaque problème sa solution. Les coûts de production sont trop élevés ? L’entreprise parvient à les baisser en travaillant sur sa productivité. La concurrence mondiale s’accroît et les parts de marché sont de plus en plus disputées ? La société entame une diversification d’activité notamment en mettant les bouchées doubles en matière de recherche et d’innovation. En parallèle, la gouvernance du groupe est redéfinie et le dialogue social s’impose. Une posture payante puisque l’action combinée de ces décisions ne tarde pas à faire ses preuves. Le chiffre d’affaires de l’entreprise est passé de 60 M€ en 2016 à 113 M€ en 2018 pendant que la production bondissait de 20 000 tonnes à 32 000 tonnes et que les ventes étaient quasi doublées. Associés à la reprise de la société dont ils détiennent aujourd’hui 5 % du capital par le biais d’un fonds commun de placement, les salariés n’ont pas été oubliés.

Reconnaissance du secteur

Un redressement industriel exemplaire qui a convaincu l’Association pour le retournement des entreprises (ARE) qui lui a remis le 28 janvier le prix Ulysse. Une reconnaissance des professionnels du retournement qui l’ont distingué alors que Mathon, MOA et Skill & You étaient également en lice. Carbone Savoie, qui succède aux anciens lauréats P3G, Excelrise ou Jardiland, entame donc l’année 2019 de la meilleure des façons en s’offrant une deuxième jeunesse.  

Sybille Vié

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Ancienne avocate au barreau de Paris et spécialiste du règlement des litiges pour les entreprises, Sophie Henry est déléguée générale du CMAP depuis 2...

Le M&A tire les performances de Lazard

Le M&A tire les performances de Lazard

Malgré une année difficile sur les marchés de la gestion d’actifs, la banque d’affaires garde le sourire grâce aux opérations de fusions-acquisitions....

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie  des universités doit s'inscrire dans une approche économique globale »

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie des universités doit s'inscrire dans une approc...

Plusieurs universités françaises ont enclenché la dévolution de leur patrimoine immobilier, comme le prévoit la LRU. Successivement consultant « finan...

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Le groupe audiovisuel renforce son offre destinée à la jeunesse alors que Lagardère continue de réduire son exposition aux médias.

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Une acquisition à parité qui renforce les synergies au sein du groupe Globalise.

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

Les récents événements climatiques n’ont pas fait fondre que les glaciers de l'Antarctique. Les mauvais chiffres de la croissance allemande au second...

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Dans la cadre du projet d’OPA, les deux banques d’affaires sont attaquées au civil par la Scor. Et c’est une autre banque, Credit Suisse, qui a alimen...

M&A : l’Europe valide 2018 avec mention

M&A : l’Europe valide 2018 avec mention

Au niveau mondial, le M&A s’est davantage distingué par ses deals en hausse que par ses performances. Seule l’Europe a réussi une vraie belle anné...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message