Cadres, quelle vie après la crise ?

Si la crise sanitaire a révélé la persistance du clivage entre cols bleus et cols blancs, elle offre aussi l’opportunité d’une revalorisation pour les premiers, d’une réinvention pour les seconds. Arrêt sur images pour comprendre le désir de changement d’une catégorie socio-professionnelle pas comme les autres.

Si la crise sanitaire a révélé la persistance du clivage entre cols bleus et cols blancs, elle offre aussi l’opportunité d’une revalorisation pour les premiers, d’une réinvention pour les seconds. Arrêt sur images pour comprendre le désir de changement d’une catégorie socio-professionnelle pas comme les autres.

 

Selon les sources, entre un tiers et un quart des salariés auraient pratiqué le télétravail à plein temps pendant le confinement. Parmi ces millions de personnes figuraient de nombreux cadres qui, contrairement aux catégories les plus populaires, ont pu conserver leur travail et l’exercer confortablement depuis leur domicile.

Une catégorie à part

L’augmentation croissante du nombre de cadres au sein de la population active n’est sans doute pas étrangère à l’explosion inédite du télétravail au plus fort de la crise. En effet, dans une économie de plus en plus tertiarisée, les rangs des cadres s’étoffent d’année en année. 5,2 millions de Français possédaient ainsi ce statut en 2019.

La figure du cadre puisse ses racines loin dans l’histoire française. Émergente dans les années 1930, elle s’est véritablement structurée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Ce statut visait, dans un contexte d’organisation du travail fordiste fortement hiérarchisée, à distinguer les cadres tant des ouvriers et des employés que des employeurs. Or, aujourd’hui, les traits d’une telle spécificité tendent largement à s’estomper. De moins en moins associée à des responsabilités d’encadrement ou de supervision, "la figure du cadre hiérarchique ou de l’ingénieur cède la place à une diversité de profils". La catégorie se féminise avec, en moyenne, 40% de femmes soit une progression de 5 points.

"la figure du cadre hiérarchique ou de l’ingénieur cède la place à une diversité de profils".

La pandémie de covid-19 a, néanmoins, participé à réaffirmer la frontière entre cadres et non-cadres, du moins dans les représentations. Le diplôme, le type de contrat ou le volume horaire demeurent les principaux traits distinctifs d’une catégorie moins homogène que par le passé. La possibilité des cadres de gérer, davantage que les non-cadres, leur temps de travail leur a permis de basculer plus aisément en télétravail.

Recadrer les pratiques

Mais, cette expérience contrainte de télétravail a nourri des attentes fortes de changement, jusqu’à donner envie à sept cadres sur dix de partir vivre à la campagne ! Par ailleurs, les trois-quarts d’entre eux estiment que les manières de travailler vont évoluer. Ils sont neuf sur dix à le souhaiter. 74% d’entre eux espèrent, à l’avenir, parvenir à trouver un équilibre plus satisfaisant entre vie professionnelle et vie personnelle. 71% voudraient travailler davantage à distance, au moins une fois par semaine pour 58% d’entre eux contre à peine 6% à plein temps.

7 cadres sur 10 désirent partir vivre à la campagne

Bénéficier d’une vraie déconnexion, être davantage consulté, passer moins de temps en réunion, avoir moins de tâches administratives, faire évoluer les pratiques de management : il existe, selon les cadres, de multiples leviers pour "mieux vivre leur travail". Mais, le chantier semble ambitieux. Si près de 60% des dirigeants croient possible une transformation des pratiques de management, seuls "24% des cadres supérieurs et 10% des cadres intermédiaires ont confiance dans la volonté de la direction". La balle se trouve donc dans le camp des dirigeants : c’est entre leurs mains que repose la future vie au travail des cadres.

Marianne Fougère, Anaïs Le Bomin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

G. Payen, F. Chapus (EIM), "Les comités de direction ont été mis à rude épreuve, révélant des personnalités"

G. Payen, F. Chapus (EIM), "Les comités de direction ont été mis à rude épreuve, révélant des person...

La crise va impacter durablement chacune des fonctions de l’entreprise. Florent Chapus et Guillemette Payen, associés du cabinet EIM, leader européen...

L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

L. Helouet et B. Janicek (Club XXIe siècle), "Il faut faire avancer la diversité par le pragmatisme"

À la fois think tank et do tank, le Club XXIe siècle promeut depuis sa création en 2004 une vision positive de la diversité et de l’égalité des chance...

Intéressement, participation : le partage en question

Intéressement, participation : le partage en question

Souhaité par le gouvernement de Jean Castex, le débat autour de l’intéressement et de la participation dépasse la question de la seule redistribution....

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

La contraction du marché de l’emploi va résoudre la problématique attractivité et fidélisation des jeunes diplômés dans les entreprises. À plus long t...

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comités de direction"

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comit...

En tant qu’Associé de l’agence de management de transition Maestrium, Philippe Berton côtoie autant de situations de crise que d’enjeux de croissance...

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

Les risques psychosociaux et les maux liés à des conditions de travail bouleversées constituent peut-être la troisième ou quatrième vague dont personn...

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Comme bien d’autres domaines, le recrutement ne peut échapper à sa digitalisation. Si des freins à son avènement existent encore, le e-recrutement ouv...

Jacinda Ardern, le leadership bienveillant

Jacinda Ardern, le leadership bienveillant

La jeune Première ministre de Nouvelle-Zélande s’est imposée sur la scène internationale et médiatique grâce à un leadership alliant charisme et simpl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message