CAC 40 : les actionnaires largement favorisés

Les groupes du CAC 40 ont redistribué deux tiers de leurs bénéfices à leurs actionnaires depuis 2009, laissant salariés et investisseurs sur le carreau. Le rapport « CAC 40 : des profits sans partage », publié le 14 mai par les ONG Oxfam et Basic, dénonce l’inégalité du partage des bénéfices de ces grands groupes.

Les groupes du CAC 40 ont redistribué deux tiers de leurs bénéfices à leurs actionnaires depuis 2009, laissant salariés et investisseurs sur le carreau. Le rapport « CAC 40 : des profits sans partage », publié le 14 mai par les ONG Oxfam et Basic, dénonce l’inégalité du partage des bénéfices de ces grands groupes.

Le constat est sans appel. « La France est le pays au monde où les entreprises cotées en Bourse reversent la plus grande part de leurs bénéfices en dividendes aux actionnaires », constate le rapport de l’Oxfam et du Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne (Basic). Depuis 2010, 45 % à 60 % ont été reversés sous forme de dividendes aux actionnaires, soit 67,5 % des profits des groupes du CAC 40.

Les salariés oubliés

« Les richesses n’ont jamais été aussi mal partagées entre les différentes parties prenantes du CAC 40 » et ce, malgré la « règle des trois tiers » instaurée par Nicolas Sarkozy en 2009. Celle-ci préconisait que sur 100 % de bénéfices, 33 % reviendraient aux salariés, 33 % iraient « dans la poche » de l’actionnaire et 33 % seraient réinvestis dans l’entreprise. Les groupes français ont reversé deux fois plus de dividendes à leurs actionnaires que dans les années 2000, ne laissant que 5,3 % aux salariés et 27,3 % aux réinvestissements.

Pour inverser la tendance, le rapport propose de limiter les dividendes au niveau des bénéfices redistribués aux salariés, afin que la rémunération la plus haute ne représente pas plus de vingt fois la rémunération médiane de l’entreprise. Oxfam et Basic interpellent le gouvernement qui doit reprendre « la main sur cette économie déboussolée avec des mesures de régulation ambitieuses ». En attendant que le partage des profits soit rééquilibré, les ONG encouragent le plafonnement des écarts de rémunération à un facteur de 20. Aujourd’hui, les P-DG gagnent 119 fois plus que la moyenne de leurs salariés.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Entretien annuel  ou feedback permanent ?

Entretien annuel ou feedback permanent ?

Comment remédier aux mois de janvier pour moitié occupés par la tenue des entretiens annuels ? Pour certains, la réponse réside tout simplement dans l...

DiliTrust révolutionne l’offre tarifaire des data rooms

DiliTrust révolutionne l’offre tarifaire des data rooms

Spécialiste de la gouvernance d’entreprise et du partage de documents confidentiels, DiliTrust lance la première offre de tarification illimitée pour...

B. Crété-Dambricourt (Groupama): « Former notre groupe à une nouvelle culture managériale »

B. Crété-Dambricourt (Groupama): « Former notre groupe à une nouvelle culture managériale »

En mars 2017, la DRH de Groupama a un projet : organiser un événement destiné à présenter les perspectives stratégiques du groupe et entreprendre un c...

Hélène Bourbouloux : La référence

Hélène Bourbouloux : La référence

PORTRAIT. Réputée pour ses compétences, mais aussi pour son franc-parler et son excentricité, Hélène Bourbouloux accompagne et conseille les entrepris...

Riminder : une levée de fonds de 2,3 millions de dollars pour sa conquête des États-Unis.

Riminder : une levée de fonds de 2,3 millions de dollars pour sa conquête des États-Unis.

Fondée en 2016 par Mouhidine Seiv, Riminder est une start-up, leader dans le domaine de l’intelligence artificielle, permettant d’améliorer l’acquisit...

L'État va reprendre la dette de la SNCF

L'État va reprendre la dette de la SNCF

Dans le cadre de la réforme ferroviaire, le gouvernement va reprendre une partie substantielle de la dette de la SNCF. C’est ce qu’a annoncé Édouard P...

Nouvelle boutique chilienne en contentieux

Nouvelle boutique chilienne en contentieux

Un nouveau cabinet dédié aux litiges, à l'arbitrage et au droit de la concurrence a ouvert ses portes au Chili : Yrarrázaval, Ruiz-Tagle, Ovalle, Sala...

L’écosystème des Énergies Marines Renouvelables se réunit à Cherbourg du 12 au 14 juin

L’écosystème des Énergies Marines Renouvelables se réunit à Cherbourg du 12 au 14 juin

Pour cette année 2018, les conférences ICOE (International Conference on Ocean Energy) et Seanergy s’associeront pour un sommet commun qui se dérouler...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message