Cabinets d’avocats d’affaires : quelle stratégie de communication adopter ?

La communication est devenue un passage obligé pour les cabinets d’avocats d’affaires.  Comment bâtir une stratégie ? Sur quelle base ? Le point sur une profession en pleine mutation.

La communication est devenue un passage obligé pour les cabinets d’avocats d’affaires. Comment bâtir une stratégie ? Sur quelle base ? Le point sur une profession en pleine mutation.

La profession est actuellement en pleine mutation et les cabinets sont confrontés à de nombreux défis.

J’en verrais au moins quatre à relever en priorité.

 

Le premier est bien entendu la concurrence accrue, avec l’arrivée sur le marché de nouveaux cabinets étrangers ou résultant de l’essaimage d’autres cabinets, mais aussi avec l’expansion d’acteurs exerçant à la lisière du droit, comme les experts-comptables, les conseils en gestion patrimoniale ou les banquiers.

 

Le deuxième concerne la professionnalisation des directions juridiques qui a provoqué une certaine désacralisation de la profession.

 

Ensuite, des évolutions technologiques qui ont comme ailleurs bouleversé les méthodes de travail.

 

Enfin, pour quatrième défi, l’entrée désormais évidente et irrévocable de l’avocat dans le monde commercial qui rend le marketing et la communication indispensables non seulement au développement des cabinets mais à leur survie même.

 

Cette évolution de la profession oblige les cabinets à réfléchir aux moyens de développer et de pérenniser leur activité, comme le ferait toute entreprise, sous réserve du respect des règles déontologiques.

 

Dans ce cadre la communication est devenue un passage obligé qui invite à se poser une question essentielle « comment bâtir une stratégie de communication ? et sur quelle base » ?

 

Or, dans un milieu aussi mobile que celui des avocats il est essentiel de trouver un point d’ancrage concret qui serve de fondement à la stratégie de communication.

 

Pour les cabinets comme pour les entreprises, ce point d’ancrage, ce facteur clé est « l’identité ».

 

Mais qu’est ce que l’identité d’une entreprise et plus particulièrement celle d’un cabinet d’avocats ?

 

Pourrait-elle se résumer aux activités, aux savoir-faire, aux résultats, aux taux de croissance et aux parts de marché d’un cabinet ?

Pourrait-elle se résumer aux femmes et hommes qui le composent avec leur vision de la profession, leur mode de management, leur philosophie, leur culture, leurs valeurs, leur éthique ?

 

L’identité étant l’expression de ce qui rend le cabinet unique, singulier, il est fondamental de mener une réflexion permettant d’en définir les éléments essentiels.

 

L’identité précède l’image et l’intérêt de cette réflexion identitaire si elle est réellement menée et prise en considération présente pour le cabinet plusieurs avantages.

 

En matière de ressources humaines, l’identité est fédératrice. Elle permet de fidéliser les collaborateurs et les associés et d’attirer de nouveaux talents car l’identité déployée, dans un projet de vie collective conforme aux aspirations individuelles, constitue un levier majeur d’adhésion interne, un levier de confiance et donc un levier de croissance.

 

En matière de développement, l’identité est une force d’équilibre pour le cabinet car elle en est le centre malgré la multiplicité des acteurs, des messages, des évènements et des changements qui l’affectent.

L’identité lui garantit sa crédibilité et sa pérennité, laquelle n’est malheureusement pas ce qui caractérise les cabinets d’avocats à l’heure actuelle.

 

 

 

 

Sur l’auteur

Anne Bassi, fondatrice du cabinet Sachinka

 

Sachinka est un cabinet indépendant spécialisé dans les secteurs de la communication et des ressources humaines principalement dédié aux professions réglementées. Il intervient auprès de cabinets d’avocats français et internationaux, d’études notariales, mais également auprès de fonds d’investissement, d’entreprises et de réseaux internationaux.  Anne Bassi a exercé pendant neuf ans la profession d’avocate au sein de cabinets français et internationaux. Elle a également enseigné pendant neuf ans le droit fiscal à Assas,  Dauphine et l’ESC.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le PNF saisi par une ONG

Le PNF saisi par une ONG

L’ONG Sherpa sollicite le Parquet national financier (PNF) afin qu’il ouvre une enquête sur la vente par Dassault d’avions à l’Inde.

Notaires Macron : Le gouvernement suit l’ADLC

Notaires Macron : Le gouvernement suit l’ADLC

Le gouvernement suit les recommandations de l’Autorité de la concurrence en adoptant une nouvelle carte permettant l’installation de 733 nouveaux nota...

Chili : fusion entre trois cabinets

Chili : fusion entre trois cabinets

Palma Abogados, EDN Abogados et Veszpremy Abogados fusionnent pour former Palma Edwards Veszpremy Studio.

Voici les stars montantes du barreau d'affaires (édition 2018)

Voici les stars montantes du barreau d'affaires (édition 2018)

Dans son dossier spécial « 50 avocats d'affaires parmi les meilleurs », Décideurs Juridiques a sélectionné 8 stars montantes, Découvrez-les.

François Jubin (WiseAM) : « Notre objectif est d’être un partenaire très étroit du business des CGP »

François Jubin (WiseAM) : « Notre objectif est d’être un partenaire très étroit du business des CGP...

Créée en 2011 à l’initiative de François Jubin, la société de gestion WiseAM a connu une très forte progression en fin d’année 2017 et en début d’anné...

Jean-François Chatelain (Family Partners) : « Il est nécessaire de composer avec tous les acteurs de l’écosystème »

Jean-François Chatelain (Family Partners) : « Il est nécessaire de composer avec tous les acteurs de...

Depuis sa création, Family Partners a fait du chemin. Avec un modèle économique novateur et exempt de tout conflit d’intérêt, Jean-François Chatelain...

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Le Brexit fait les beaux jours de l’immobilier de luxe parisien

Depuis l’annonce du Brexit de plus en plus de Français installés à Londres décident de revenir vivre à Paris. Et ce retour en masse n’est pas sans con...

Granrut devient Herald

Granrut devient Herald

Soixante ans après sa création, le cabinet Granrut se renouvelle en prenant le nom d’Herald.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message