C.Rainsard (groupe Raja) : "La proximité humaine doit être développée dans les organisations"

Le groupe Raja, leader européen de la distribution d’emballages, 
de fournitures et d’équipements pour les entreprises, mène une politique de qualité de vie au travail résolue. Camille Rainsard, nouvellement directrice des ressources humaines, poursuit le développement de ces actions.

Le groupe Raja, leader européen de la distribution d’emballages, de fournitures et d’équipements pour les entreprises, mène une politique de qualité de vie au travail résolue. Camille Rainsard, nouvellement directrice des ressources humaines, poursuit le développement de ces actions.

Décideurs. Quelle politique de ressources humaines souhaitez-vous mettre en place ?

Camille Rainsard. Notre politique vise à accompagner la croissance du groupe. Pour cela, nous travaillons sur notre marque employeur afin d’attirer les meilleurs talents, particulièrement ceux ayant des connaissances dans le domaine du numérique. C’est une façon de nous préparer aux nouveaux défis de demain. Nous voulons créer une relation d’échanges avec nos collaborateurs, leur offrir un cadre de travail agréable, des perspectives d’évolution et donner du sens à leurs missions quotidiennes en les impliquant dans les engagements pris par l’entreprise, en partageant nos valeurs d’excellence et d’enthousiasme.

Comment promouvoir les valeurs humaines et les ambitions de l’entreprise au sein du groupe ?

L’engagement et la solidarité sont deux valeurs fortes au sein du groupe. Et je crois beaucoup en la force de l’exemplarité. Ainsi, notre fondation Danièle Marcovici soutient plusieurs projets et à travers le programme « Raja People », les collaborateurs sont associés aux actions de la fondation dans la défense des droits des femmes. La proximité humaine doit être développée partout et conservée dans les organisations, même si notre entreprise se développe.

"  L’engagement et la créativité se développent lorsque les collaborateurs sont en phase avec qui ils sont "

Et l’égalité hommes/femmes ?

Chez Raja, aussi étonnant que cela puisse paraître, l’égalité professionnelle est naturelle, 50 % des collaborateurs sont des collaboratrices, elles représentent presque la moitié du comité de direction et nous sommes exemplaires en matière d’égalité salariale. Cela est intrinsèquement lié à la personnalité de notre dirigeante !

Quelles sont vos actions en matière de qualité de vie au travail ?

Elles sont nombreuses, « Raja sport » rencontre un grand succès auprès de nos collaborateurs. Il s’agit de proposer des activités sportives dans les locaux de l’entreprise pour créer des moments de partage et de convivialité. Dépassement de soi, solidarité, esprit d’équipe sont à l’honneur, une équipe de marathonien/nes a même été créée ! Dans un tout autre registre, il existe des groupes de parole entre managers, afin qu’ils puissent réfléchir ensemble sur leurs problématiques. Je travaille sur une politique de développement de la qualité de vie au travail qui doit offrir une vision plus globale : de nombreuses actions sont menées dans le but de concilier vie professionnelle et vie personnelle, elles constituent le programme « Raja best ». J’aimerais les mettre davantage en perspective, pour qu’elles prennent encore plus d’ampleur et que leur cohérence soit créatrice de sens et de performance collective. Je crois que l’engagement et la créativité des collaborateurs se développent lorsqu’ils sont, dans leur métier, en phase avec qui ils sont.

Quels sont les résultats de ces actions ?

Je suis arrivée récemment à la direction des ressources humaines, je n’ai donc que peu de recul. Je peux toutefois vous faire part de mon ressenti qui est très positif. Cette année, 15 000 heures de sport ont été partagées par nos collaborateurs, c’est un chiffre qui parle de lui-même. Je souhaite mesurer plus précisément ces résultats en développant un baromètre d’engagement. Pour mener des actions, il faut identifier les attentes, cela nous permettra ensuite de progresser.

Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

La gouvernance est un sujet dont l’importance est trop souvent minimisée par les entreprises. Pourtant, une gouvernance efficace est indispensable pou...

P.Coton (CFTC) : "Pour le moment, la réforme est sociale"

P.Coton (CFTC) : "Pour le moment, la réforme est sociale"

Pascale Coton mène les négociations sur la réforme des retraites au nom de la CFTC dont elle est vice-présidente. Elle estime que, pour l'instant, le...

L.Escure (Unsa) : "Nous n'étions pas demandeurs de la réforme des retraites"

L.Escure (Unsa) : "Nous n'étions pas demandeurs de la réforme des retraites"

Le secrétaire général de l’Unsa, Laurent Escure, essaie de peser sur la réforme des retraites. Il explique pourquoi cette dernière pourrait potentiell...

Equipe Wemean :  "Le dirigeant doit accepter d’être un leader"

Equipe Wemean : "Le dirigeant doit accepter d’être un leader"

Après plus de quinze ans à conseiller les entreprises et leurs dirigeants sur leur stratégie de communication et d’influence, le cabinet Wemean est né...

A.Broches (Lidl) : "La mobilité freine les candidatures féminines"

A.Broches (Lidl) : "La mobilité freine les candidatures féminines"

Même lorsque les effectifs sont en majorité féminins, la question de l’égalité hommes-femmes se pose. Elle implique de faire face au fameux plafond de...

B.Laforge (Sanofi) : "Associer nos partenaires sociaux plus en amont"

B.Laforge (Sanofi) : "Associer nos partenaires sociaux plus en amont"

Des transformations d’envergure s’annoncent dans l’industrie pharmaceutique. Le défi de Bruno Laforge dans ce contexte ? Adapter les compétences des c...

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Jean-Paul Delevoye : le discours et la méthode

Pour réformer les retraites, Emmanuel Macron fait confiance à Jean-Paul Delevoye. Cet homme de dialogue mène un véritable marathon pour convaincre syn...

Anticafé lève 1,7 million d’euros

Anticafé lève 1,7 million d’euros

La chaîne spécialisée dans l’accueil de freelances et d’entrepreneurs annonce une levée de 1,7 million d’euros auprès de Nexity et de Raise Sherpas vi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message