C.Peccolo (Allianz GCS) : " Être au fait des problématiques financières permet de communiquer avec une population d’experts "

Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), assureur des grands risques industriels, a annoncé la nomination de Christine Peccolo au poste de directrice des ressources humaines France. Jusqu’à présent directrice financière, c’est par passion pour le management et sincère préoccupation du bien-être des collaborateurs qu’elle a choisi cette mobilité.

Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), assureur des grands risques industriels, a annoncé la nomination de Christine Peccolo au poste de directrice des ressources humaines France. Jusqu’à présent directrice financière, c’est par passion pour le management et sincère préoccupation du bien-être des collaborateurs qu’elle a choisi cette mobilité.

Décideurs. Comment passe-t-on de directrice financière à directrice des ressources humaines ?

J’avais cette idée en tête depuis un moment et l’opportunité s’est présentée. Le top management m’a donné ma chance et a pris le risque ! Sur le papier, je ne suis pas la candidate idéale avec toute l’expertise technique requise, mais favoriser la mobilité est une politique au sein du groupe Allianz. Ce que j’aimais déjà dans mes précédentes fonctions, c’était le management, l’aspect humain. En tant que DAF, déjà, je ne m’orientais pas vers les sujets d’analyse financière mais préférais gérer la carrière de collaborateurs comptables, par exemple, et les aider à monter en compétences. J’avais envie de pousser plus loin cette expérience et d’élargir mes horizons. Je suis assez empathique, j’aime le contact, j’aime faire en sorte que les gens se sentent bien et les motiver. En tant que DRH, je peux apporter ma pierre à l’édifice.

Allez-vous suivre une formation ?

Oui, elle durera cinq semaines sur les problématiques RH spécifiques, puis le groupe m’accompagnera de nouveau par différentes formations proposées en interne. En outre, je vais diriger une équipe qui est déjà très experte avec des collaborateurs présents depuis longtemps. Je ne pars pas du néant.

Quels sont vos objectifs ?

Personnellement, c’est un défi, tout est nouveau, je dois acquérir de la crédibilité et me former. D’un point de vue professionnel, je veux me positionner en support pour tous les opérationnels, travailler sur les mobilités, j’en suis l’exemple même. Je trouve que l’on a parfois une vision rigide, j’aimerais développer le champ des possibles et apporter de l’énergie positive. Un projet de réorganisation des départements RH au sein du groupe est parallèlement en cours avec la mise en place d’un outil commun : c’est un sujet auquel je me consacrerai une fois en poste. J’ai la chance de démarrer dans un environnement serein où je vais avoir le temps de prendre mes marques.

Pensez-vous que votre formation de financière soit un atout ?

C’est surtout mon expérience de manager qui va m’être utile, mais il est vrai que mon expérience en finance peut être un atout. Cela va m’aider sur la compréhension des problématiques de l’entreprise. En comité de direction, les sujets de résultats et de profitabilité occupent une part importante, je pourrai rester en contact avec les autres membres du comité de direction. Être au fait des problématiques financières me permet d’être dans la boucle et de communiquer avec une population d’experts.

" Les sujets de résultats et de profitabilité occupent une part importante en comité de direction "

La fonction de DRH peut parfois être perçue comme à part quand elle doit s’entretenir avec des populations aux fortes compétences techniques qui ne lui accorderont pas tout son crédit. Or, je suis déjà reconnue experte dans mon domaine.

Comment votre nomination est-elle accueillie par les collaborateurs du groupe ?

Jusqu’alors, nous n’avions plus de DRH France, les collaborateurs sont donc ravis, ils font le parallèle : les personnes étaient heureuses dans mon équipe, ils ont donc envie de me laisser ma chance. J’ai eu des retours très positifs, on vient me voir pour me soutenir. De nombreuses personnes avec qui j’ai eu l’occasion de travailler m’ont soutenue, notamment la directrice générale. Il va falloir que je fasse mes preuves, montrer que je suis à la hauteur de leurs attentes… mais je sens une certaine bienveillance.

Quelles sont, selon vous, les qualités d’un DRH ?

Je crois que c’est quelqu’un qui arrive à proposer des solutions, à accompagner le client interne dans ses besoins quotidiens et à travailler l’employabilité des collaborateurs. Il doit préparer son entreprise aux changements.

Roxane Croisier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les avantages de l'externalisation de la paie

Les avantages de l'externalisation de la paie

Pourquoi confier sa paie à un prestataire extérieur ? Concrètement, quels sont les gains et pourquoi ne pas continuer à l’internaliser ? Explications...

L’apprenance, le nouveau mantra

L’apprenance, le nouveau mantra

Le terme est désormais passé dans le vocabulaire courant des DRH. Au-delà de l’effet de mode, que revêt cette notion ? Le professeur Jean-Marie Perett...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Les congés approchent. Il est nécessaire de configurer sa boîte mail pour signifier son départ, en français ou en anglais. Voici quelques bonnes prati...

CSP The Art of Training et Docendi se rapprochent

CSP The Art of Training et Docendi se rapprochent

C’est « le » mariage de l’été dans l’univers de la formation professionnelle. Docendi et CSP The Art of Training ont annoncé la semaine dernière leur...

F.Moreau (LHH Altedia) : " Pour faire face aux défis de la transformation, il faut embarquer le corps social "

F.Moreau (LHH Altedia) : " Pour faire face aux défis de la transformation, il faut embarquer le corp...

Avec l'évolution du contexte économique et les premiers effets des ordonnances travail qui fêteront bientôt leurs deux ans, le paysage des relations s...

Vous avez dit « plafond de verre ? »

Vous avez dit « plafond de verre ? »

Année après année, les constats sont les mêmes : il y a trop peu de femmes en politique, au sommet des entreprises, ou associées en cabinets d'avocats...

N.Moreau (Foncia) : " Nous avons défini un modèle social en phase avec l’évolution du groupe "

N.Moreau (Foncia) : " Nous avons défini un modèle social en phase avec l’évolution du groupe "

Quand un groupe de 7500 collaborateurs décide de se doter d’institutions représentatives du personnel, le dossier est nécessairement hors norme. Natha...

F.Mazzella (BlaBlaCar) : "Nous voulons répondre à tous les besoins en termes de mobilité"

F.Mazzella (BlaBlaCar) : "Nous voulons répondre à tous les besoins en termes de mobilité"

Vision de l’entrepreneuriat, valeurs, levées de fonds, axes de développement : le fondateur de BlaBlaCar répond aux questions de Décideurs Magazine.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message