C.Nouveau (Pôle emploi): « On prévoit une hausse de 22 % de recrutement chez les cadres »

Heureux de diffuser un message optimiste, les médias se sont empressés de relayer la bonne nouvelle: les entreprises prévoient d'importants recrutements de cadres en 2018. Le point sur cette reprise, son ampleur exacte et ses éventuelles limites.

Heureux de diffuser un message optimiste, les médias se sont empressés de relayer la bonne nouvelle: les entreprises prévoient d'importants recrutements de cadres en 2018. Le point sur cette reprise, son ampleur exacte et ses éventuelles limites.

Décideurs.  On parle actuellement de plein-emploi chez les cadres. L’ampleur est-elle réellement significative ?

Cyril Nouveau. En effet, avec l’amélioration de la situation conjoncturelle, le taux de chômage des cadres est désormais bien inférieur à 4%. Nous réalisons chaque année une enquête sur les « Besoins en mains-d’œuvre » dans laquelle les employeurs précisent, métier par métier, leurs intentions de recrutement pour l’année à venir. Pour les cadres en 2018, on mesure une hausse de 22% de ces intentions d’embauches ;  pour l’ensemble des métiers, l’augmentation est de 18%.

Certains secteurs sont-ils davantage concernés ?

L’un des intérêts de l’enquête est qu’elle permet de connaître les projets de recrutement de façon détaillée par métier ou secteur d’activité. Ainsi, si les intentions d’embauche sont majoritaires dans les services aux particuliers et aux entreprises, les secteurs de l’industrie et de la construction constituent ceux pour lesquels les intentions d’embauche ont le plus augmenté en 2018. Concernant les cadres, ce sont les ingénieurs et cadres d’études industrielles ou informatiques, ainsi que les cadres administratifs, financiers et comptables qui connaissent la plus forte demande. Le métier d’ingénieur en BTP est en tension avec des intentions de recrutement en hausse de 50% pour 2018. On note toutefois que le marché du travail des cadres est concentré en Île-de-France, qui regroupe 40% des besoins en main d’œuvre.

Quelles en sont les répercussions sur le marché du recrutement ?

Les difficultés de recrutement augmentent : les employeurs anticipent des difficultés pour 54% de leurs besoins en main d’œuvre de cadres en 2018, contre 47% en 2017.

Comment Pôle Emploi accompagne ce changement ?

4 300 conseillers sont dédiés aux relations entreprises et les aident à anticiper leurs besoins, participer à la définition du poste, les accompagner dans les recrutements. Notre offre de service d’adresse à l’ensemble des demandeurs d’emploi, 2 000 conseillers accompagnent les cadres en partenariat avec l’Apec afin de fournir une offre complète.

Propos recueillis par Roxane Croisier

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Une nouvelle associée chez Procadres International

Une nouvelle associée chez Procadres International

Société de management de transition présente en France, en Europe et en Afrique, Procadres International accueille Nathalie de Larminat Bougnoux en qu...

Mooncard lève 5 millions pour simplifier les notes de frais

Mooncard lève 5 millions pour simplifier les notes de frais

La start-up française compte équiper 10% des salariés utilisant des notes de frais à l’horizon 2021. Pour atteindre ce but, elle peut compter sur le s...

Apprentissage : le pari du gouvernement

Apprentissage : le pari du gouvernement

Pour lutter contre le chômage des jeunes qui ne descend pas sous la barre des 20% depuis 2009, le gouvernement mise sur l’offre d’apprentissage. C’est...

Anne-Marie Husser (Amazon) : «60% de nos postes cadres sont pourvus via la mobilité interne »

Anne-Marie Husser (Amazon) : «60% de nos postes cadres sont pourvus via la mobilité interne »

Gestion des carrières, marque employeur, valeurs, conditions de travail… La DRH d’Amazon explique la stratégie du groupe pour recruter les meilleurs…...

P-H.Antonmattei (Barthélémy Avocats) : « Le pari du dialogue social »

P-H.Antonmattei (Barthélémy Avocats) : « Le pari du dialogue social »

Le dialogue social est au cours de la refondation du droit du travail. Il s’agit toutefois d’un pari dont la réussite dépend non seulement d’une monté...

Une alternative au MBA arrive à Paris

Une alternative au MBA arrive à Paris

Vous êtes contraints par le temps, mais désirez passer à un niveau de leadership supérieur sans sacrifier la qualité de votre apprentissage ? Voici un...

T.Boukhari (Gifi) : "Chaque entreprise devrait avoir un double projet économique et social "

T.Boukhari (Gifi) : "Chaque entreprise devrait avoir un double projet économique et social "

À l’été 2017, Philippe Ginestet, dirigeant de Gifi, annonçait qu’il souhaitait reprendre l’enseigne Tati « pour sauver 1 500 emplois ». Mais aussi pou...

Dialogue social : portraits de DRH impliqués

Dialogue social : portraits de DRH impliqués

Le 24 décembre 2018, le Président de la République promulguait la loi « portant mesures d'urgence économiques et sociales », visant à renouer avec le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message