C. Journo-Baur : "Wishibam affiche un taux de conversion de 28 % quand celui d’Amazon est de 4 %"

Charlotte Journo-Baur, CEO et fondatrice de Wishibam, a été désignée startupeuse de l’année lors des trophées 2019 du CNCC. Elle nous présente son concept et nous dévoile ses ambitions.
Charlotte Journo-Baur, CEO et fondatrice de Wishibam

Charlotte Journo-Baur, CEO et fondatrice de Wishibam, a été désignée startupeuse de l’année lors des trophées 2019 du CNCC. Elle nous présente son concept et nous dévoile ses ambitions.

Décideurs. Quelle est la genèse de Wishibam ?

Charlotte Journo-Baur. Convaincue du potentiel phénoménal de l’association du commerce physique avec celui online, j’ai lancé Wishibam il y a trois ans et demi. Nous avons commencé par développer une technologie permettant de digitaliser le vendeur, pivot incontournable de l’expérience client en magasin, via notre chat et notre CRM. Ce mélange de l’humain et de l’intelligence artificielle nous permet de surperformer. Nous affichons aujourd’hui un taux de conversion de 28 % quand celui d’Amazon est de 4 % et un taux de de réachat de 84 %.

"Nous avons déployé notre solution SaaS modulable pour la première fois en miroir du centre The Village à Villefontaine"

Nous avons voulu aller plus loin car le digital a chamboulé le retail et tout est à réinventer. Nous avons ainsi développé une solution SaaS modulable qui permet de générer du chiffre d’affaires additionnel dans les magasins en digitalisant les surfaces de ventes. Notre marketplace retranscrit automatiquement les stocks du magasin avec les spécificités de chaque produit sur le site marchand en temps réel. Notre technologie nous permet de digitaliser un magasin de 20 000 références en moins de 30 minutes. Ensuite, notre CRM intelligent réconcilie les données clients (achats, préférences, parcours clients) physiques et en ligne et permet de monitorer des campagnes marketing ultra personnalisées sur tous les canaux (via e-mail, notification push, chat). Le taux de conversion via cette solution est de 28 %. Enfin, notre application de picking permet de gérer les modes de livraison facilement depuis les magasins. Le client peut décider de retirer son colis dans le magasin ou de se faire livrer, ce qui a permis une hausse de 10 % du trafic constaté et un recul de 30 % de délai de livraison. Nous avons déployé cette solution SaaS modulable pour la première fois en miroir du centre The Village à Villefontaine. Sans acquisition payante, le site a accueilli 4,2 millions de visiteurs pour 22 millions de page vues sur les 8 derniers mois. Et ce trafic qualifié sur le site nous permet de générer entre 8 et 15 % de chiffre d’affaires additionnels pour les magasins du centre commercial.

Quels sont les prochaines étapes du développement de Wishibam ?

Compte tenu du succès rencontré par notre solution à The Village, nous allons la déployer sur l’ensemble du patrimoine commercial de la Compagnie de Phalsbourg. Nous avons également remporté le challenge innovation de Klepierre et Microsoft lors de la dernière édition de Vivatech, ce qui nous permettra de tester Wishibam sur au moins un des actifs de la foncière. Nous sommes en discussion avancée avec une dizaine de grosses foncières européennes et avons été approchés par des sociétés asiatiques et du Moyen-Orient. Notre déploiement à l’international pourrait intervenir rapidement.

Quelles sont vos ambitions à court et moyen terme ?

Nous allons préparer à partir de septembre une levée de fonds pour accompagner notre croissance en renforçant nos équipes de développement commercial et technique. Nous sommes aujourd’hui 25 et devrions doubler nos effectifs d’ici décembre. Nous sommes d’ailleurs en train d’ouvrir le capital de la société aux collaborateurs pour qu’ils bénéficient de sa croissance. Enfin, nous sommes en discussion avec des collectivités locales car nous souhaiterions transposer la solution de Wishibam dans les commerces de centre-ville.

Propos recueillis par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille immo du 23 octobre 2019

La veille immo du 23 octobre 2019

La STE qui met en place une ligne de crédit de 330 M€, easyHotel qui conclut son implantation à Paris-Charles de Gaulle, le fonds high street retail d...

La veille immo du 22 octobre 2019

La veille immo du 22 octobre 2019

Ardian et LaSalle qui cèdent l’immeuble West Bridge à Levallois-Perret, Andrew Stacey qui devient head of France de Cromwell, Benjamin Stutzmann qui p...

Les investisseurs prennent d’assaut La Défense

Les investisseurs prennent d’assaut La Défense

Après Majunga, CBX et Eqho, la tour PB6 vient à son tour de faire l’objet d’une transaction d’envergure à La Défense. Décideurs analyse les raisons qu...

La veille immo du 21 octobre 2019

La veille immo du 21 octobre 2019

BauMont REC qui finalise l’acquisition de PB6 pour GIC, Daniel Frey et Marcus Bartenstein qui succèdent à Thierry Beaudemoulin chez Covivio, Stéphanie...

La veille immo du 18 octobre 2019

La veille immo du 18 octobre 2019

Apsys qui s’offre le Motor Village de Fiat sur les Champs-Elysées, le nouveau directoire de Sergic, le vote par les députés d’une augmentation de 20 %...

L’urbanisme transitoire à la croisée des chemins

L’urbanisme transitoire à la croisée des chemins

De plus en plus d’occupations temporaires de friches sont observées dans les villes françaises. Paris a même édicté une charte pour encadrer ce dévelo...

La veille immo du 17 octobre 2019

La veille immo du 17 octobre 2019

Sofidy qui acquiert Helys à Suresnes pour 120 M€, le nouvel investissement d'Icade en Italie, Fabien Acerbis nommé DG France d’Immobel… Décideurs vous...

Devenir propriétaire d’un Appartement-Chalet Club Med

Devenir propriétaire d’un Appartement-Chalet Club Med

Avec son programme immobilier d’exception, Club Med Property offre l’opportunité d’acquérir un bien dans les Alpes françaises et de bénéficier des pre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message