C. Hegly-Chung (Legal Suite) : "Nous favorisons l'acquisition de nouvelles compétences par les équipes juridiques"

C. Hegly-Chung (Legal Suite) : "Nous favorisons l'acquisition de nouvelles compétences par les équipes juridiques"
Carla Hegly-Chung, directrice commerciale et marketing de Legal Suite

Depuis 2000, Legal Suite capitalise sur son savoir-faire juridique et sa maîtrise des nouvelles technologies afin de proposer des solutions efficaces et adaptées aux besoins des juristes, lesquels peuvent alors gérer au quotidien des problématiques métier. Dans un environnement de travail en perpétuelle évolution, Legal Suite accompagne ses clients à travers des solutions toujours plus innovantes visant à réellement augmenter leurs compétences afin d’encourager la performance souhaitée.

Décideurs. Qu’est-ce que Legal Suite ?

Carla Hegly Chung. Créé en 2000, Legal Suite est un éditeur de logiciels au service du droit en entreprise. À l’origine, il s’agissait pour nous de personnaliser nos outils technologiques par rapport aux besoins de nos clients. Au fil des ans, nous avons développé une solution qui répond aux standards actuels du marché et de manière globale aux besoins du juriste.

À qui s’adressent vos solutions ? 

Traditionnellement, elles s’adressent aux directions juridiques, en particulier celles des grandes entreprises. Aujourd’hui, nous adoptons une stratégie d’extension et de diversification de nos offres. Nous proposons désormais des offres aux départements autres que le département juridique comme les services conformité, achats ou celui des systèmes d’information par exemple. Ce qui se traduit naturellement par un positionnement plus large sur notre marché.

Qu’est-ce qui différencie le juriste d’aujourd’hui de celui d’hier ?

Il est nécessaire de distinguer les besoins technologiques d’une part et les nouvelles compétences d’autre part. Le juriste d’aujourd’hui doit maîtriser les outils qui répondent à des besoins tels que l’accès à la donnée, la standardisation et l’automatisation des processus, la recherche de la productivité, la maîtrise des risques et l’instauration d’un travail collaboratif. Il doit en plus présenter des compétences humaines soft skills pour accompagner cette transformation numérique.

Legal Suite, c'est 65 000 utilisateurs, 700 clients et 4 bureaux à travers le monde (Paris, Boston, Montréal et Dubaï)

Vous avez su enrichir votre offre Galexy en anticipant les besoins des juristes. Quels nouveaux produits ont vu le jour ?

Pour répondre aux besoins d’accès à la donnée et d’accroissement de la productivité exprimés par les juristes, nous avons intégré à nos solutions, parmi d’autres fonctionnalités, l’intelligence artificielle. Nos clients peuvent aujourd’hui se décharger des tâches laborieuses et à faible valeur ajoutée telles que la recherche et la saisie des données. Notre solution va automatiquement reconnaître les data et préremplir les champs. L’intelligence artificielle permet de scanner des milliers de documents (informations, clauses, etc.) et d’extraire l’information la plus fiable en un minimum de temps, ce qui contribue ainsi fortement à la maîtrise du risque. Le juriste n’aura plus qu’à vérifier l’exactitude de ces données.

Nous avons constaté une évolution dans les demandes de notre clientèle. Désireuse jusqu’alors de solutions hautement personnalisées, elle est désormais en attente d’une solution standard qui couvre la majorité de ses besoins. Pour cela, nous avons traduit au sein de notre solution standard déployée en mode SaaS l’ensemble des processus et flux de travail communs et partagés par nos clients. Cette démarche d’identification a permis de standardiser et d’automatiser ces tâches à faible valeur ajoutée et d’offrir ainsi une solution adaptée. Par ailleurs, des fonctionnalités telles que le partage de document grâce à One Drive, l’affectation de tâches aux opérationnels directement à partir d’un document source et bien sûr la gestion du versioning en temps réel ont renforcé le travail collaboratif avec les partenaires externes et internes des juristes.

Et enfin, nous avons renforcé notre pôle customer success manager. Chez Legal Suite, le customer success manager garantit la satisfaction de nos clients, il leur offre un accompagnement personnalisé afin de s’assurer que notre solution leur apporte la valeur ajoutée escomptée. Il a également pour mission de fluidifier et d’optimiser l’expérience utilisateur. Legal Suite a lié de nouveaux partenariats.

Pouvez-vous nous en dire davantage ?

L’année 2021 a été très riche sur le plan des partenariats. Nous nous sommes interrogés sur la pertinence de chacun au regard de la valeur ajoutée pour nos clients. Deux partenariats illustrent parfaitement cette démarche, qui est d’ailleurs plébiscitée par nos clients. Il s’agit de l’Edhec Augmented Law Institute, ALI, d’une part et de Juridy Legal Design d’autre part. Le premier partenariat avec l’Edhec ALI répond à quatre enjeux majeurs des directions juridiques à savoir :

  • - la recherche de la performance ;
  • - l’instauration d’une marque employeur ;
  • - la reconnaissance et la valorisation de cette dernière ;
  • - la fidélisation des talents ainsi que leur engagement.
     

Les travaux de recherche sur l’innovation au sein des directions juridiques menés par l’Edhec ALI ont permis de mettre en place un outil "phygital" de mesure de la performance appelé "Alllmyindex". Une direction juridique engagée dans une démarche de performance et d’innovation est plus à même de séduire les jeunes talents, ce qui contribue à renforcer la marque employeur. De plus, l’activité de certification de la direction juridique traduit la valeur réelle de la performance apportée à l’entreprise et favorise ainsi le développement d’un sentiment d’appartenance des équipes à leur direction juridique.

J’invite vivement nos lecteurs juristes à mesurer gratuitement leur niveau de performance sur notre plateforme commune allmyindex.legal.

Le second partenariat sur lequel je voulais revenir est celui mis en place avec Juridy Legal Design, pionnier dans le legal design en France. Selon sa fondatrice maître Sihem Ayadi, le legal design permet de "comprendre le besoin de ses clients, construire un parcours utilisateur sans frictions, rédiger en langage juridique clair, s’appuyer sur les sciences cognitives pour présenter des informations complexes de façon à ce qu’elles soient comprises et engageantes".

"Nos clients peuvent aujourd'hui se décharger des tâches laborieuses et à faible valeur ajoutée telles que la recherche et la saisie des données"

Notre partenariat avec Juridy repose sur trois axes et répond aux attentes pour ce qui est de l’acquisition de soft skills.

Le legal design d’organisation des process est un accompagnement dans la mise en place de processus organisationnels en interne où l’expérience de l’interlocuteur de la direction juridique est une priorité. Le legal design par la formation Soft Skills se caractérise par la transmission des méthodes et les outils utiles pour le développement des compétences extrajuridiques. Le legal design des documents juridiques Infographie permet de structurer et synthétiser les documents juridiques en langage clair et graphique.

Quelle est la stratégie de Legal Suite en matière d’innovation ?

L’innovation est l’un des principaux axes de développement du groupe Septeo. Legal Suite s’est entièrement inscrit dans cette dynamique en intégrant l’innovation dans son plan stratégique. Nous travaillons donc en synergie avec le département recherche et développement du groupe pour le développement de nos projets technologiques. Cela inclut évidemment la participation des principales filiales de Septeo (Softlaw, Secib et Genapi) et représente environ 250 personnes spécialement consacrées à l’innovation.

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? 

Legal Suite, leader de la legal technology, accompagne ses clients depuis plus de vingt ans avec des solutions leur permettant de gérer au quotidien des problématiques métier telles que la gestion des contentieux, des contrats, des sociétés, des actes de la vie sociale, la propriété intellectuelle, et bien d’autres encore.

Pour les équipes, cet accompagnement se traduit aujourd’hui par l’acquisition de nouvelles compétences et par l’accès à des solutions innovantes qui répondent à des besoins identifiés. Cette approche globale nous permet d’être un partenaire de confiance de nos clients pour soutenir leur transformation numérique et encourager leur performance souhaitée. 

Pouvons-nous en déduire que vous êtes leader en France des logiciels d’information juridique ?

En toute objectivité, nous sommes positionnés comme leader des outils technologiques au service des directions juridiques sur le marché français. Si nous prenons en compte des indices tels que notre taux de croissance et notre présence dans les principaux appels d’offres en Europe et en Amérique du Nord, nous pouvons affirmer que Legal Suite est une legaltech majeure en France et sur le plan international.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les Décideurs Juridiques 2021-2022

Retrouvez notre dossier issu du Guide des Décideurs Juridiques 2021-2022.
Sommaire
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message