C.Garnier (SAP): "Pour former les femmes au leadership, il faut leur donner les clés pour oser"

C.Garnier (SAP): "Pour former les femmes au leadership, il faut leur donner les clés pour oser"

Leader mondial du marché des applications d’entreprise, SAP place depuis plusieurs années la diversité et la mixité au cœur de sa stratégie. Caroline Garnier, directrice des ressources humaines de la filiale française, revient sur les enjeux de cette démarche et sur les programmes déployés pour atteindre l’objectif affiché par le groupe : 30 % de femmes à des postes de management d’ici 2022.

Décideurs. Où en est aujourd’hui SAP France dans sa démarche en faveur du leadership au féminin ?

Caroline Garnier. À l’image du reste du groupe, nous sommes convaincus que la promotion de la mixité aux plus hauts échelons de l’entreprise est une source de créativité mais aussi de productivité, d’efficacité − et in fine de création de valeur. Les postes de management chez SAP France sont aujourd’hui occupés à 22 % par des femmes, ce qui est déjà relativement élevé dans le secteur de la tech, et nous continuons à progresser vers l’objectif de 30 % porté par l’ensemble du groupe. Cela passe d’une part par le recrutement, afin d’attirer de nouveaux talents féminins, mais aussi par la formation en interne afin de les retenir et de les faire évoluer vers des postes de management.

Quelle stratégie déployez-vous pour faire gagner SAP en attractivité auprès du public féminin ?

Cela passe essentiellement par la communication auprès des réseaux féminins de notre écosystème : nous organisons par exemple des événements avec des intervenants externes et des sessions de networking. Cela nous permet de leur faire connaître SAP sous un angle différent, mais aussi d’identifier, de notre côté, des talents féminins extérieurs qui pourraient être amenés à nous rejoindre. Notre processus de recrutement est également adapté : pour chaque poste à pourvoir, au moins une candidate féminine figure dans la pré-sélection finale, et au moins un entretien de recrutement est mené par une femme.

Avez-vous mis en place des programmes de formation spécifiquement dédiés aux femmes afin d’encourager leur évolution professionnelle ?

Tout à fait. Nos femmes managers participent toutes à un programme de formation à la prise de parole en public, à l’issue duquel nous constatons qu’elles sont beaucoup plus enclines à accepter les opportunités de participation à des tables rondes et des conférences. Nous proposons également un coaching en petites sessions sur le marketing de soi, qui aide les managers ou pour celles qui souhaitent le devenir, à développer leur image et travailler leur réseau. Plus récemment, nous avons mis en place pour nos collaborateurs masculins une formation, baptisée « Activating Men for Parity », dispensée par un homme, sur le rôle qu’ils ont à jouer dans la promotion de la diversité. Ce programme aborde des sujets comme l’inclusion, la notion de privilège et l’intelligence de genre. La mixité est l’affaire de tous, et ne doit pas apparaître comme un sujet de femmes géré par des femmes.

Comment inciter les femmes à surmonter l’autocensure qui les empêche parfois d’affirmer leur leadership ?

Il s’agit d’un enjeu majeur. Même si nous proposons des formations aux femmes pour développer leur leadership, encore faut-il leur donner les clés pour oser y participer ! C’est pourquoi la direction des ressources humaines joue un rôle proactif : nous identifions nos talents féminins afin de leur proposer spécifiquement des postes susceptibles d’attirer leur attention, mais aussi des formations adaptées à leur profil, des opportunités de prise de parole, des programmes de coaching ou de mentoring.

Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans les grandes écoles "

Leïla Grison (Publicis France) : "Faire progresser l'équité d'opportunités dans nos agences et dans...

Récemment nommée responsable de l’inclusion et des diversités au sein du groupe Publicis France, Leïla Grison s’empare de ces thèmes avec conviction....

Cyprien Batut :  "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre les emplois"

Cyprien Batut : "Nous ne devrions pas parler de Grande Démission mais de Grande Réallocation entre...

Chercheur affilié à la Chaire Travail de PSE-École d'économie de Paris, Cyprien Batut étudie de près les mutations du secteur de l’emploi avec l’émerg...

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Karina Sebti, pionnière du management de transition

Figure incontournable du management de transition, Karina Sebti a été l’une des premières à reconnaître ce nouveau mode de recrutement comme un avanta...

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entreprise"

Michel Krumenacker (Socomec) : "70% de nos résultats sont directement réinjectés au sein de l’entrep...

ETI internationale familiale fondée en 1922, Socomec vient de célébrer ses cent ans d’existence et d’indépendance. Avec un chiffre d’affaires de 604 m...

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Message d’absence du bureau : modèles et exemples

Pour beaucoup d'entre vous, l'heure du grand départ en vacances approche. Avant d'éteindre votre poste, n'oubliez pas de configurer votre messagerie p...

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Reda Mahfoud, nouveau directeur général France de Malt

Le groupe spécialisé dans la mise en relation entre freelances et entreprises annonce la nomination d’un nouveau directeur général pour l’Hexagone.

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages de nos sociétés"

Paule Boffa-Comby (ReThink & Lead) : "Un seul cerveau ne peut pas comprendre à lui seul les rouages...

Paule Boffa-Comby est l’auteur de plusieurs livres sur le leadership et coache les dirigeants. En 2014, elle insuffle le mouvement ReThink&Lead qu...

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

V. Lefranc (Elior) : "Faire progresser une culture inclusive sur l’ensemble de nos sites"

Elior a signé la charte mondiale des Nations unies sur les principes d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Principles) visant à promouvoir...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message