C.Dolinsek (Cisco) : "L’éducation constitue l’un des piliers de la politique RSE"

Christophe Dolinsek dirige la Cisco Networking Academy, un programme destiné à former gratuitement aux métiers de l’informatique. Focus sur initiative d’envergure.

Christophe Dolinsek dirige la Cisco Networking Academy, un programme destiné à former gratuitement aux métiers de l’informatique. Focus sur initiative d’envergure.

Décideurs. Comment est née la Cisco Networking Academy ?

Christophe Dolinsek. Elle a été créée en 1997 aux États-Unis. Un établissement scolaire avait demandé à Cisco des supports de cours pour former ses étudiants. Le CEO du groupe a alors commandé une étude, qui a révélé que 750 000 postes étaient à pourvoir en Europe dans les métiers de l’informatique et que le besoin de formation était donc majeur. Aujourd’hui, l’éducation constitue l’un des piliers de la politique RSE de l’entreprise.

De quelle manière le programme a-t-il évolué au cours du temps ?

Des partenariats ont progressivement été signés avec des lycées, des universités, des chambres de commerce et de l’industrie… Nous avons également adapté nos supports pour qu’ils s’intègrent dans des formations certifiantes et diplômantes. L’approche est qualitative plus que quantitative. 

Mais l’ensemble des formations reste gratuit…

Oui, absolument. Et notre approche est agnostique : nous formons aux métiers, pas aux produits. Aujourd’hui, le catalogue regroupe dix-huit cours, de l’acculturation numérique à la cybersécurité.

Etes-vous soutenus par les pouvoirs publics ?

Nous avons développé de nombreux projets avec des acteurs publics. En 2005, un partenariat a été mis en place avec le ministère de l’éducation nationale, pour développer un vaste programme d’acculturation destinés à 250 000 personnes. En 2015, la région Auvergne Rhône-Alpes nous a confié la constitution de supports de cours pour les élèves de 5ème, 4ème et 3ème. Nous travaillons également avec l’école des officiers de l’armée de l’air qui forme les pilotes de chasse.

Le féminisation de ces métiers constitue l’un de vos axes prioritaires…

Effectivement, nous faisons en sorte d’attirer des jeunes femmes vers nos programmes. Nous avons par exemple conçu un dispositif appelé « Connected Girls », spécifiquement conçu pour les collégiennes et lycéennes. L’année dernière par exemple, des membres de la police scientifique sont venues présenter leur métier dans ces ateliers. Cela a eu beaucoup de succès. Nous avons également développé, en lien avec le groupe Orange, une action spécifique au sein d’un IUT à Saint-Malo, qui regroupe entre 12 et 14 femmes d’univers très différents.  

Votre programme peut-il servir des objectifs de recrutement ?

Absolument. Dans certains départements, pour les techniciens de parcs informatiques de recrutement par exemple, il n’y a aucune réponse aux offres. Pour répondre à cet enjeu, nous avons développé des partenariats avec Pole Emploi, mais aussi avec l’école de la deuxième chance. Nous sommes capables de concevoir des parcours de transition également. Nous formons par exemple des électriciens aux métiers des réseaux. Enfin, tous les ans, nous organisons un événement baptisé « Talent Connection » dont l’objet est de mettre en relation les participants à nos programmes avec des entreprises, dans le cadre d’une sorte de job dating. Il réunit une dizaine de partenaires et une centaine d’étudiants. Nous constatons d’ailleurs que les DRH sont le plus souvent accompagnés des DSI, ce qui prouve que les organisations évoluent dans leur façon d’appréhender les enjeux de transformation.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Comment les salariés jugent-ils leur rémunération ?

Comment les salariés jugent-ils leur rémunération ?

La crise sanitaire a remis au centre du débat la question de l’utilité sociale des métiers et accéléré la quête du sens au travail. Mais, les salariés...

Des dirigeants soucieux d’accompagner le changement

Des dirigeants soucieux d’accompagner le changement

Face à l’accélération des changements, la question n’est plus de savoir si les entreprises vont connaître des transformations mais comment elles vont...

Voici comment Philip Morris veut s'auto-disrupter

Voici comment Philip Morris veut s'auto-disrupter

Philip Morris France entame la plus grande transformation que l’entreprise n’ait jamais connue : remplacer les cigarettes par des produits sans fumée....

Idées inspirantes des lauréats U-Spring : ce qu'il faut retenir de la cinquième édition

Idées inspirantes des lauréats U-Spring : ce qu'il faut retenir de la cinquième édition

Le 14 octobre 2020, s’est tenue la cinquième édition de U-Spring, le Printemps des Universités d’entreprise. L’occasion de revenir, liste des lauréats...

Christel Bories, transformer le minerai en or

Christel Bories, transformer le minerai en or

Patronne d’Eramet depuis l’été 2017, Christel Bories s’est attelée à sortir le groupe minier de la crise et à le désendetter. Saluée pour sa performan...

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

H. Manoukian (Moovone), "Le dialogue humanise le monde du travail"

H. Manoukian (Moovone), "Le dialogue humanise le monde du travail"

Moovone, la startup familiale et pionnière du coaching digital, vient de souffler ses cinq bougies. L’occasion d’évoquer avec l’un de ses cofondateurs...

Santé et sécurité au travail : création d’un outil de prévention des risques

Santé et sécurité au travail : création d’un outil de prévention des risques

Disponible depuis septembre 2020, la plateforme Séquence Prévention accompagne les entreprises dans la mise en conformité aux règles de protection de...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte