C.Dolinsek (Cisco) : "L’éducation constitue l’un des piliers de la politique RSE"

Christophe Dolinsek dirige la Cisco Networking Academy, un programme destiné à former gratuitement aux métiers de l’informatique. Focus sur initiative d’envergure.

Christophe Dolinsek dirige la Cisco Networking Academy, un programme destiné à former gratuitement aux métiers de l’informatique. Focus sur initiative d’envergure.

Décideurs. Comment est née la Cisco Networking Academy ?

Christophe Dolinsek. Elle a été créée en 1997 aux États-Unis. Un établissement scolaire avait demandé à Cisco des supports de cours pour former ses étudiants. Le CEO du groupe a alors commandé une étude, qui a révélé que 750 000 postes étaient à pourvoir en Europe dans les métiers de l’informatique et que le besoin de formation était donc majeur. Aujourd’hui, l’éducation constitue l’un des piliers de la politique RSE de l’entreprise.

De quelle manière le programme a-t-il évolué au cours du temps ?

Des partenariats ont progressivement été signés avec des lycées, des universités, des chambres de commerce et de l’industrie… Nous avons également adapté nos supports pour qu’ils s’intègrent dans des formations certifiantes et diplômantes. L’approche est qualitative plus que quantitative. 

Mais l’ensemble des formations reste gratuit…

Oui, absolument. Et notre approche est agnostique : nous formons aux métiers, pas aux produits. Aujourd’hui, le catalogue regroupe dix-huit cours, de l’acculturation numérique à la cybersécurité.

Etes-vous soutenus par les pouvoirs publics ?

Nous avons développé de nombreux projets avec des acteurs publics. En 2005, un partenariat a été mis en place avec le ministère de l’éducation nationale, pour développer un vaste programme d’acculturation destinés à 250 000 personnes. En 2015, la région Auvergne Rhône-Alpes nous a confié la constitution de supports de cours pour les élèves de 5ème, 4ème et 3ème. Nous travaillons également avec l’école des officiers de l’armée de l’air qui forme les pilotes de chasse.

Le féminisation de ces métiers constitue l’un de vos axes prioritaires…

Effectivement, nous faisons en sorte d’attirer des jeunes femmes vers nos programmes. Nous avons par exemple conçu un dispositif appelé « Connected Girls », spécifiquement conçu pour les collégiennes et lycéennes. L’année dernière par exemple, des membres de la police scientifique sont venues présenter leur métier dans ces ateliers. Cela a eu beaucoup de succès. Nous avons également développé, en lien avec le groupe Orange, une action spécifique au sein d’un IUT à Saint-Malo, qui regroupe entre 12 et 14 femmes d’univers très différents.  

Votre programme peut-il servir des objectifs de recrutement ?

Absolument. Dans certains départements, pour les techniciens de parcs informatiques de recrutement par exemple, il n’y a aucune réponse aux offres. Pour répondre à cet enjeu, nous avons développé des partenariats avec Pole Emploi, mais aussi avec l’école de la deuxième chance. Nous sommes capables de concevoir des parcours de transition également. Nous formons par exemple des électriciens aux métiers des réseaux. Enfin, tous les ans, nous organisons un événement baptisé « Talent Connection » dont l’objet est de mettre en relation les participants à nos programmes avec des entreprises, dans le cadre d’une sorte de job dating. Il réunit une dizaine de partenaires et une centaine d’étudiants. Nous constatons d’ailleurs que les DRH sont le plus souvent accompagnés des DSI, ce qui prouve que les organisations évoluent dans leur façon d’appréhender les enjeux de transformation.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Emploi des jeunes

Si l’inquiétude monte sur la santé mentale d’une jeunesse de plus en plus perçue comme sacrifiée dans la lutte contre la Covid-19, le pessimisme ne l'emporte pas sur la frustration. Touchée mais pas coulée, la génération Z reste malgré tout optimiste et prête à relever les nombreux défis qui s’imposent à elle. Et, pour actualiser son désir de changements, elle pourra compter sur le soutien du monde économique. L’Oréal, Schneider, Total, EDF, Cisco, Saint-Gobain : Décideurs donne la parole à ces entreprises qui s’engagent pour l’emploi et la formation des jeunes.
Sommaire Génération Covid, touchée mais pas coulée C. Pedini (Saint-Gobain), "L’enjeu pour nous ? Mieux faire connaître nos savoir-faire" F.Milioni (Schneider Electric): "Notre école se met au service de la filière énergie" Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux N.Roos (L'Oréal): "Former des entrepreneurs capables d'innover" Y.Bouvier (EDF) : "Encourager la création d'entreprise par les alternants" Quel avenir pour les CFA d'entreprises ? O.Riboud (Fondation Total) : "La mixité booste notre capacité à apprendre"
La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La start-up 360Learning, qui développe une plateforme SaaS de formation collaborative en entreprise, vient de boucler un financement de 200 millions d...

Malika Bouchehioua (Derichebourg) : "L'ambition n'est pas quantitative mais qualitative"

Malika Bouchehioua (Derichebourg) : "L'ambition n'est pas quantitative mais qualitative"

Transitions collectives accompagne les entreprises faisant face à des mutations économiques et permet aux salariés à l’emploi fragilisé d’être accompa...

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

La Société foncière lyonnaise (SFL) a publié les résultats du huitième baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop (1 600 salariés i...

AvoSial élit sa nouvelle présidente

AvoSial élit sa nouvelle présidente

Amélie d'Heilly, associée du cabinet Latournerie Wolfrom, est élue à la présidence du syndicat AvoSial, aux côtés de Claire Le Touzé, associée chez Si...

La médiation sur les conflits du travail se développe à tout-va

La médiation sur les conflits du travail se développe à tout-va

Longtemps boudée, la médiation séduit de plus en plus les entreprises. Gain de temps, alternative au contentieux, économies, qualité relationnelle au...

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Les entreprises déploient de nombreux dispositifs afin de réduire les inégalités hommes-femmes. Pourtant, certains secteurs restent hermétiques à cett...

Catherine Schilansky (Hewlett Packard) : "Un congé paternité/maternité de six mois payé à 100 %"

Catherine Schilansky (Hewlett Packard) : "Un congé paternité/maternité de six mois payé à 100 %"

Hewlett Packard, multinationale comptant 1500 collaborateurs en France, vient de signer un accord relatif au télétravail. Catherine Schilansky, DRH Fr...

Benjamin Revcolevschi (Fujitsu) : "Faire revenir les équipes sur site à 100 % n’est pas dans nos projets"

Benjamin Revcolevschi (Fujitsu) : "Faire revenir les équipes sur site à 100 % n’est pas dans nos pro...

Experte en digitalisation des entreprises, l’entreprise Fujitsu a durant la crise repensé la collaboration au sein de ses équipes. Benjamin Revcolevsc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte