C. Cartau (CHU Nantes) : "En matière de cybersécurité, il y a beaucoup de choses à faire avant de dépenser de l'argent"

Ingénieur de formation, Cédric Cartau a exercé dans le privé avant d'entrer au CHU de Reims en 1999 comme ingénieur spécialiste système et sécurité. Nommé responsable de département de 2004 à 2009 au CHU de Rennes, il rejoint ensuite celui de Nantes en tant que Responsable Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) et DPO.
Cédric Cartau, RSSI et DPO, CHU de Nantes

Ingénieur de formation, Cédric Cartau a exercé dans le privé avant d'entrer au CHU de Reims en 1999 comme ingénieur spécialiste système et sécurité. Nommé responsable de département de 2004 à 2009 au CHU de Rennes, il rejoint ensuite celui de Nantes en tant que Responsable Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) et DPO.

Décideurs. Emmanuel Macron a annoncé un plan d'un milliard d'euros pour sécuriser les sites les plus sensibles contre les cyberattaques. Il était temps selon vous ?  

Cédric Cartau. La cybersécurité à l’hôpital n’est pas qu’un problème d’argent mais aussi et surtout d’hommes. Vous pouvez avoir les meilleurs systèmes informatiques au monde, s’il n’y a personne par la suite pour les superviser et les monitorer, cela ne servira à rien.  

"La part du budget SI que les hôpitaux consacrent à la cybersécurité est de l’ordre de 5 % à 10%"

Par ailleurs, les hôpitaux font face à une nouvelle menace depuis quelques années avec les ransomwares, donc la question est plutôt de savoir quels moyens additionnels mettre en face car un nouveau risque ne se règle pas avec les moyens existants. Pour l’heure, en moyenne, la part du budget SI que les hôpitaux consacrent à la cybersécurité est de l’ordre de 5 à 10%. 

Réalisez-vous des audits réguliers de vulnérabilité des SI ? 

Oui et cela représente même une bonne partie de notre travail. Nous avons environ une trentaine de points de mesure sur notre tableau d’audit. En fonction de leur degré de criticité, certains sont réalisés tous les trimestres, mois, semaines ou jours. Ces audits ne nécessitent pas forcément beaucoup de moyens financiers car de nombreux outils et/ou solutions sont disponibles, souvent gratuitement sur Internet. En matière de cybersécurité, il y a beaucoup de choses à faire avant de commencer à dépenser de l’argent ! 

Propos recueillis par Anne-Sophie David 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sondage. Éric Zemmour : qui sont ses électeurs ?

Sondage. Éric Zemmour : qui sont ses électeurs ?

Les électeurs potentiels d’Éric Zemmour viennent de milieux sociaux divers, contrairement à certaines idées reçues. Mais sur le plan des idées, ils so...

Édouard Philippe, 2027 pour horizons

Édouard Philippe, 2027 pour horizons

Non, avec la création de son propre mouvement politique, l’ancien premier ministre ne compte pas trahir Emmanuel Macron à qui il doit beaucoup. Son ob...

Stéphane Le Foll, le poil à gratter du PS

Stéphane Le Foll, le poil à gratter du PS

Lors de la primaire du PS, qui s’est volontairement déroulée en catimini, l’ancien ministre de François Hollande a réalisé un score plus qu’honorable...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Les entreprises déploient de nombreux dispositifs afin de réduire les inégalités hommes-femmes. Pourtant, certains secteurs restent hermétiques à cett...

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Kim Jong-un, Vladimir Poutine ou Joe Biden ? Tous utilisent une puissante technique de manipulation de...

LGBT, un vote convoité

LGBT, un vote convoité

Une gauche qui reste dominante mais déclinante, une droite classique à la peine. Et une extrême droite en pleine ascension qui surfe sur les agression...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte