C.Burtin (Bordier & Cie) : « Le non-coté est incontestablement une nouvelle source de performance pour la clientèle des banques

Depuis 1844, la banque Bordier & Cie accompagne familles et dirigeants d’entreprise dans la structuration et la préservation de leur patrimoine. Son directeur général en France, Christophe Burtin, revient pour Décideurs sur les évolutions récentes de son marché.

© DR

Depuis 1844, la banque Bordier & Cie accompagne familles et dirigeants d’entreprise dans la structuration et la préservation de leur patrimoine. Son directeur général en France, Christophe Burtin, revient pour Décideurs sur les évolutions récentes de son marché.

Décideurs. Quels sont vos défis pour les mois à venir ?

Christophe Burtin. Le marché de la banque privée a beaucoup évolué ces dernières années. Bien sûr, les évolutions réglementaires sont venues changer la donne, mais ce sont aussi les clients qui changent le visage de notre secteur. Nous devons être à même de continuer à délivrer de la performance, dans un univers de taux bas et d’actifs bien valorisés notamment sur des investissements différents des actions. Sur la partie fixed income (obligations), nous vivrons probablement quelques années compliquées dans une phase de remontée des taux. Afin de satisfaire les exigences de nos clients, nous nous sommes ainsi fortement impliqués dans la mise en place d’une gestion équilibrée plus diversifiée, d’où la montée en puissance des investissements sur des actifs non-cotés. Cela induit tout de même de devoir abandonner une partie de la liquidité dans le but de capter du rendement.

Quelle approche convient-il d’adopter dans la recherche du succès ?

Le private equity est incontestablement une nouvelle source de performance pour la clientèle des banques privées. Il convient néanmoins d’adopter une approche très vigilante sur ce type de placements. La plateforme Hermance Capital dont Bordier & Cie est actionnaire fondateur nous est très précieuse pour les due diligences et l’accès aux meilleurs fonds. Cela est vrai également concernant la dette privée que beaucoup considèrent comme une quatrième classe d’actifs. Sur un plan plus général, seule une gestion active, diversifiée, et performante, agrémentée d’une qualité de conseil juridique et fiscal haut de gamme pourront permettre aux acteurs de se démarquer. En effet, nous sommes à l’aube d’un processus un peu darwinien où la performance est clé mais pas seulement et où l’on assiste aujourd’hui à une pression sur les frais, sur les investissements IT et donc sur les marges.

Comment décririez-vous la démarche de Bordier & Cie vis-à-vis d’une jeune clientèle ?

Notre projet a toujours été, et reste, celui d’accompagner des familles à travers les générations. À travers différents cycles de formation, nous planifions de familiariser les enfants de nos clients aux enjeux de la gestion du patrimoine. Par ailleurs, l’image de notre établissement familial est aussi historiquement liée aux entrepreneurs, quel que soit leur âge, que leur activité soit traditionnelle ou issue de créations nouvelles.

Propos recueillis par Yacine Kadri

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

P. Baussant (Baussant Conseil) : " Il faut avoir conscience de sa valeur "

L'augmentation du pouvoir économique des femmes a été considérable ces dernières années. Elles sont de plus en plus influentes en matière d’économie e...

Décideurs Juridiques en pause estivale

Décideurs Juridiques en pause estivale

La rédaction de Décideurs Juridiques souhaite à ses lecteurs un bel été et de bonnes vacances. Retrouvez votre rendez-vous quotidien le 2 septembre pr...

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite entre les avocats

Procès des attentats du 13 novembre : le Conseil de l'ordre vote une compensation financière inédite...

Le Conseil de l'ordre des avocats de Paris a mis en place mardi un dispositif exceptionnel dans le cadre de la tenue du procès de terroristes : les ré...

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Taylor Wessing amorce son arrivée en Irlande

Après avoir annoncé sa volonté de s’installer à Dublin en avril dernier, Taylor Wessing nomme deux nouveaux associés pour mener cette expansion : Adam...

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Transaction record entre l’AMF et l’ancien directeur général de Fleury Michon

Accusé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) d’avoir commis un manquement d’initié, Régis Lebrun s’engage à verser 225 000 euros au Trésor publi...

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Systra signe la seconde CJIP de l’année 2021

Après la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) signée en février dernier par le groupe Bolloré avec le Parquet national financier pour des fai...

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Contentieux : Laude Esquier Champey prouve la pertinence de son modèle

Le cabinet d’avocats spécialistes du contentieux des affaires Laude Esquier Champey vient de fêter ses 13 ans d’existence. Passée la phase de lancemen...

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte