Bye Bye le bail classique, bienvenue dans le flexible

Bonjour télétravail ! Depuis un an, le monde de l’entreprise entrait à marche forcée dans l’ère du travail à distance. En 2021, et avec une situation sanitaire toujours préoccupante, c’est l’avenir même du bureau physique que l’on questionne. A quelle fréquence s’y rendre ? Pour quelles raisons ? Le bureau tel qu’on le connait a-t-il un avenir ? Stéphanie Auxenfans, Directrice Générale de Multiburo, expert des espaces de travail flexibles et du coworking depuis plus de 30 ans, nous donne sa vision positive de l’avenir du bureau en 2021.

Bonjour télétravail ! Depuis un an, le monde de l’entreprise entrait à marche forcée dans l’ère du travail à distance. En 2021, et avec une situation sanitaire toujours préoccupante, c’est l’avenir même du bureau physique que l’on questionne. A quelle fréquence s’y rendre ? Pour quelles raisons ? Le bureau tel qu’on le connait a-t-il un avenir ? Stéphanie Auxenfans, Directrice Générale de Multiburo, expert des espaces de travail flexibles et du coworking depuis plus de 30 ans, nous donne sa vision positive de l’avenir du bureau en 2021.

Le télétravail généralisé a-r-il signé la mort du bureau physique ?

Selon une étude récente menée par Multiburo et BureauxLocaux auprès de 350 professionnels, 65% des sondés estiment qu’il n’est plus nécessaire de venir au bureau tous les jours. De quoi redistribuer les cartes.

Pour autant, le télétravail à 100% est écarté par la majorité des salariés et managers, notamment pour les impacts en termes d’efficacité, de bien-être et de sentiment d’appartenance à l’entreprise que nous observons depuis mars 2020. Ce n’est pas anodin si 56% des travailleurs déclarent être plus engagés quand ils travaillent au bureau (Baromètre annuel Télétravail 2021 – Malakoff Humanis) et qu’ils confirment souhaiter venir au bureau plusieurs fois par semaine pour retrouver le confort et l’ergonomie qu’ils n’ont pas à la maison.

Une chose est sûre, si venir au bureau tous les jours n’est plus indispensable, le bureau a encore de belles années devant lui en tant que lieu social de vie et de travail, de confort, de calme et de concentration. "C’est d’ailleurs ce qu’a révélé notre étude et nous a permis de mieux comprendre les attentes des (télé)travailleurs" déclare Stéphanie Auxenfans, directrice générale de Multiburo. Découvrez l’ADN du bureau idéal en 2021 et les résultats surprenants de l’étude dans notre livre blanc.

Vers un mix bureau/télétravail : welcome le travail hybride !

La situation sanitaire freine encore le retour au bureau, mais ce retour semble incontournable. La question est de savoir comment ? "Nous allons entrer dans des modes de travail complètement hybrides", affirme Stéphanie Auxenfans. "On aura toujours besoin de venir au bureau pour se réunir, fédérer, créer… la nouveauté c’est que ce soit totalement souple et flexible, à la carte et en harmonie avec du télétravail." souligne-t-elle.

Les espaces et environnements de travail doivent se repenser et s’adapter pour offrir plus de souplesse et répondre à l’ère du "multiple" : travaillez où l’on veut, quand on en a besoin… Les entreprises, elles, ont déjà commencé et vont continuer à privilégier les alternatives aux baux classiques.

L’heure est au bureau sans contrainte. Nous devons trouver des façons de travailler plus intelligemment pour répondre à la fois aux besoins des entreprises et à ceux des collaborateurs.

Le mix bureau / télétravail devrait se généraliser de façon durable, avec une moyenne de 3 jours au bureau et 2 jours en télétravail selon le Baromètre du Télétravail 2021. Quelles solutions s’offrent aux entreprises ?

Smart Working, ou comment optimiser ses dépenses et ses m²

La situation économique impose une nouvelle forme d’agilité et pousse les dirigeants à revoir leur stratégie immobilière pour chercher des économies substantielles. C’est là que de nombreuses questions se posent : est-il pertinent de conserver des surfaces de bureaux aussi grandes avec un poste de travail par collaborateur ? Le bail classique est-il toujours adapté ?

Une solution semble à privilégier : les espaces de travail flexibles qui se révèlent être des alternatives de premier choix pour toutes les entreprises, de la start-up à la multinationale. Des espaces modulables et évolutifs qui permettent de bénéficier d’un bureau où et quand on en a besoin. Bureaux privatifs à la journée, à temps plein ou en mix bureau/télétravail ; bureaux partagés pour une équipe projet sur une courte période ; coworking à la carte ou en abonnement ; ou possibilité de moduler bureaux, coworking et salles de réunion dans une formule sur mesure… Voici la clé pour réduire ses m², optimiser ses dépenses et offrir plus de flexibilité aux employés.

"Chez Multiburo, nous développons des espaces de travail flexible depuis plus de 30 ans et nous nous adaptons sans cesse à l’évolution des modes de travail. C’est notre devoir d’offrir cette flexibilité dans l’espace et dans le temps à nos clients." complète Stéphanie Auxenfants.

Pour répondre à la demande dans le contexte actuel, Multiburo a développé le Smart Working : des formules ultra flexibles et modulables, construites sur mesure pour s’adapter chaque besoin. Une solution idéale pour casser la routine du télétravail avec un bureau temporaire, réussir la mise en place d’un mix bureau/télétravail en profitant d’un bureau quelques jours par semaine ou par mois, et pour trouver une alternative économique et sans engagement dans ce contexte incertain.

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

B. Revcolevschi (Fujitsu) : "Faire revenir les équipes sur site à 100 % n’est pas dans nos projets "

B. Revcolevschi (Fujitsu) : "Faire revenir les équipes sur site à 100 % n’est pas dans nos projets "

Experte en digitalisation des entreprises, l’entreprise Fujitsu a durant la crise repensé la collaboration au sein de ses équipes. Benjamin Revcolevsc...

Deuxième associée pour Daher Avocats

Deuxième associée pour Daher Avocats

Le cabinet de niche en droit social Daher Avocats accueille Louise Thiébaut en qualité d’associée. Il renforce par la même occasion ses compétences de...

É. Ruty (Bodet Software) et L. André (TalentView) : "Mêler expertise, expérience et innovation est toujours une bonne recette"

É. Ruty (Bodet Software) et L. André (TalentView) : "Mêler expertise, expérience et innovation est t...

À l’heure où l'univers du SIRH se trouve en pleine mutation, la nécessité d'innover et de proposer des solutions toujours plus performantes est une év...

Télétravail : le droit du travail lui résistera-t-il ?

Télétravail : le droit du travail lui résistera-t-il ?

La crise sanitaire a mobilisé nombre d’avocats, cabinets de conseil et directeurs juridiques autour du télétravail. La pandémie a sans commune mesure...

A. Paquer (Bearing Point) : "Je souhaite briser le plafond de verre"

A. Paquer (Bearing Point) : "Je souhaite briser le plafond de verre"

Présidente du cabinet de conseil BearingPoint pour la France, Axelle Paquer veut promouvoir l’égalité femmes-hommes. Elle revient, pour Décideurs Maga...

Santé des salariés : au cœur de toutes les attentions

Santé des salariés : au cœur de toutes les attentions

Rentrée, retour sur site, modèle hybride : la crise a mis à mal la santé mentale des collaborateurs. Alors que l’activité reprend son cours, une vigil...

V. Lecerf  (groupe Imerys) :  "Au-delà de l’impact dramatique, la crise sanitaire est un accélérateur de tendance"

V. Lecerf (groupe Imerys) : "Au-delà de l’impact dramatique, la crise sanitaire est un accélérateu...

Leader mondial dans la production et la transformation des minéraux industriels, Imerys est implanté sur cinq continents et génère un chiffre d’affair...

J-E. Rodocanachi (groupe Grandir) : "La petite enfance doit être une cause nationale"

J-E. Rodocanachi (groupe Grandir) : "La petite enfance doit être une cause nationale"

Les Petits Chaperons Rouges (groupe Grandir) gère en France 450 crèches et près de 1400 crèches partenaires. Détenant la première place des crèches pr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte