Bruno Le Maire souhaite favoriser la transmission d’entreprises

Le ministre de l’Économie envisage de doubler le plafond d’exonération sur les droits de succession. L’objectif ? Bâtir un capitalisme familial français.

Le ministre de l’Économie envisage de doubler le plafond d’exonération sur les droits de succession. L’objectif ? Bâtir un capitalisme familial français.

Emmanuel Macron, candidat des entrepreneurs ? Un sondage publié en novembre par Opinion Way pour Legalstart.fr révélait que 43 % des chefs d’entreprise envisageaient de voter pour l’actuel président lors du premier tour de la présidentielle. Une donnée qui n’a pas échappé à l’entourage du chef de l’État. Lequel semble vouloir capitaliser sur cet électorat a priori en sa faveur. C’est ainsi que le 15 février le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, proposait d’étudier le doublement du plafond d’exonération sur les droits de succession notamment afin de faciliter la transmission d’entreprises.

Le sujet n’est pas anodin puisqu’une ETI sur deux devra être cédée d’ici à dix ans. Dans le cadre de la loi Pacte, le dispositif Dutreil a été revu. Désormais, lorsqu’une entreprise est cédée, 75 % de sa valeur n’est pas taxée, le quart restant bénéficiant d’un abattement de 100 000 euros (renouvelable tous les quinze ans) ainsi que d’une réduction des droits de 50 % si le patron transmet sa société avant ses 70 ans.

Pas d’exonération à 100 %

Lors d’un débat organisé par le Mouvement des entreprises de taille intermédiaire, FranceInvest et CroissancePlus avec les candidats à l’élection présidentielle et leurs représentants, Bruno Le Maire a proposé de "réfléchir à un doublement de l’abattement sur la transmission en ligne directe de 100 000 à 200 000 euros". Et ce afin de faciliter la transmission du capital. "Il est important de bâtir un capitalisme familial français avec des ETI aussi solides que celles qui peuvent exister en Allemagne ou en Italie", a précisé sur BFM TV le locataire de Bercy.

Le ministre exclut, en revanche, une exonération à 100 % des droits de succession sur ce type d’héritage. "Quand on transmet, on peut imaginer lorsqu’il s’agit d’un patrimoine important qu’il y ait une contribution et on l’a réduite au maximum", a-t-il expliqué avant de préciser que le Conseil d’État estimerait, dans cette configuration, qu’il y a rupture d’égalité devant l’impôt.

OV

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail d'Alibaba et des partenariats avec les marques. Elle revie...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur dédié au supercalcul"

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur déd...

Spécialiste du semi-conducteur depuis plus de 25 ans, après avoir travaillé notamment chez STMicroelectronics et Atos, Philippe Notton a fondé SiPearl...

François Jackow, nouveau père de famille pour Air Liquide

François Jackow, nouveau père de famille pour Air Liquide

En juin, le quinquagénaire issu du groupe en prendra la direction générale, tandis que l’actuel PDG, Benoît Potier, est appelé à conserver la présiden...

Réseaux féminins en entreprise, un vrai levier professionnel ?

Réseaux féminins en entreprise, un vrai levier professionnel ?

Les réseaux féminins ont le vent en poupe et ne cessent de se multiplier. À l’heure des lois Copé-Zimmerman et Rixain, la question de leur utilité se...

La France manque de profs de maths : pourquoi c'est grave

La France manque de profs de maths : pourquoi c'est grave

Le saviez-vous ? Les jeunes Français seraient devenus les plus mauvais en maths parmi les pays développés. À la clé, des conséquences pour notre souve...

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Pour faire face aux vents contraires, les grandes sociétés françaises devraient investir cette année 174,9 milliards d’euros dans leur transformation...

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

C’est un homme connu pour son humanité que les associés de KPMG France ont élu à la tête de leur conseil de surveillance en 2019. Une homme engagé, au...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message