Brooks Ritchey (Franklin Templeton) : « La hausse des taux crée des opportunités pour les stratégies alternatives »

Brooks Ritchey (Franklin Templeton) : « La hausse des taux crée des opportunités pour les stratégies alternatives »

© DR

Brooks Ritchey, senior managing director, reponsable de la construction de portefeuille, K2 Advisors, Franklin Templeton Multi-Asset Solutions

Aux manettes du fonds Franklin K2 Alternative Strategies, qui mise sur une combinaison de quatre stratégies – long/short equity, event driven, relative value et global macro –, Brooks Ritchey revient sur les spécificités des marchés alternatifs, de l’allocation des portefeuilles à l’impact de la réglementation.

Décideurs. Quelle est la principale ambition du fonds Franklin K2 Alternative Strategies* ?

Brooks Ritchey. L'objectif du fonds est de rechercher une appréciation du capital avec une volatilité moindre par rapport aux marchés boursiers en général. Les stratégies alternatives visent à obtenir un profil de rendement raisonnable par rapport au risque de marché.

Quelles stratégies privilégiez-vous dans l’environnement macroéconomique actuel ?

Il existe des opportunités uniques en Europe, avec une croissance économique plus forte, un retour de la confiance des consommateurs, une amélioration de l'inflation et une baisse du chômage. Des événements tels que le Brexit peuvent conduire à un plus grand clivage, créant des groupes de gagnants et de perdants. La stratégie long/short equity devrait permettre de tirer parti de cette dispersion. En outre, l'évolution des politiques des banques centrales, le changement de leadership et la possible instabilité géopolitique peuvent contribuer à accroître la volatilité des marchés et pourraient fournir aux gérants discrétionnaires des opportunités sur les marchés obligataires et des devises. Bien que les taux d'intérêt soient restés très bas, le risque de duration est toujours présent. Le marché des obligations n'a jamais été aussi sensible aux taux d'intérêt. Nous pensons que les gérants obligataires, tels que les gérants long/short crédit, sont bien positionnés, compte tenu des faibles durations des portefeuilles, et qu'ils devraient être en mesure de générer de l'alpha.

L'augmentation des taux d'intérêt aura-t-elle un impact sur votre allocation ?

La hausse des taux d'intérêt a toujours été associée à une augmentation des variations de la performance relative entre les catégories d'actifs, les secteurs et les titres individuels à l'intérieur d'un secteur donné. Ce type d'environnement a créé plus d'opportunités de génération d'alpha pour les stratégies alternatives. Si l'histoire peut servir d'indicateur, nous pensons que les stratégies alternatives devraient continuer à saisir les opportunités d'alpha ou de surperformance relative si les taux d'intérêt américains et mondiaux continuent d'augmenter.

« Si la volatilité est faible mais croissante, cela peut nous inciter à réduire la sensibilité au marché »

Dans un environnement volatile, comment adaptez-vous le portefeuille ?

Si la volatilité est faible mais croissante, cela peut nous inciter à réduire la sensibilité au marché ou à prendre des profits chez des gérants qui avaient été positionnés pour un régime de marché à volatilité plus « risk-on ». En rééquilibrant notre portefeuille au profit de gérants plus défensifs, nous sommes mieux placés pour préserver le capital si la volatilité devait atteindre un sommet. Si la volatilité du marché a augmenté de façon significative mais semble se stabiliser ou diminuer, un rééquilibrage est souvent conçu pour ramener le portefeuille à un profil de marché plus « risk-on » destiné à profiter d'une amélioration anticipée de la confiance des investisseurs à mesure que la volatilité revient à des niveaux plus bas.

Franklin K2 Alternative Strategies est un OPCVM au format UCITS. Quelles sont les impacts sur les investisseurs ?

Depuis le lancement du fonds il y a plus de trois ans, nous avons constaté que la structure réglementaire des OPCVM est bénéfique, car elle permet aux investisseurs (et aux gérants) de cibler les performances voulues tout en maintenant des niveaux responsables de liquidité, d'effet de levier et de transparence. Bien que certains titres illiquides ou placements dans des catégories d'actifs ne soient pas admissibles en vertu de la réglementation actuelle sur les OPCVM, la réglementation concernant l'exposition nette est telle qu’il est possible de saisir bon nombre des avantages des positions couvertes, tout en restant dans le cadre d'une surveillance réglementaire.

* compartiment de la sicav de droit luxembourgeois Franklin Templeton Investment Funds (FTIF)

Propos recueillis par Camille Prigent

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travailler main dans la main"

B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travail...

En tant que directeur financier d'Alcatel-Lucent Enterprise, Bernd Stangl est responsable des finances, de la fiscalité, de la comptabilité, de l'audi...

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Figure incontournable parmi les grands influenceurs économiques de la planète, Virginie Morgon se démarque autant par ses résultats probants à la tête...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

En entreprise, les impayés sont plutôt courants et il n’est pas toujours facile d’encaisser 100% de son chiffre d’affaires. Or, les retards de paiemen...

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

Avec 230 consultants, 25 associés et dix bureaux dans le monde, Advancy a réalisé, en 2021, 55% de croissance. Quelle est la recette de ce pure player...

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Pour les femmes, le secteur de la finance est plus inégalitaire que la moyenne française en termes de rémunération. Des inégalités particulièrement vi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message