J.-P. Viennois : "Bremens Avocats, trois ans de succès pour l’interprofessionnalité !"

J.-P. Viennois : "Bremens Avocats, trois ans de succès pour l’interprofessionnalité !"
Jean-Pierre Viennois, associé fondateur de Bremens Avocats

Trois ans après la création de Bremens Avocats, Jean-Pierre Viennois, associé fondateur, dresse le bilan.

Décideurs. Vous avez fondé votre structure il y a trois ans, quel bilan faites-vous de son activité ?

Jean-Pierre Viennois. Quand le cabinet a ouvert ses portes début 2019, nous étions 20 personnes, dont 13 avocats, et nous totalisions un chiffre d’affaires consolidé de 2 millions d’euros. Nous clôturons l’exercice 2021 avec un effectif de 45 personnes, dont 28 avocats, et réalisons un chiffre d’affaires de 5,6 millions d’euros. Cette progression dépasse nos objectifs. De leur côté, les notaires sont également très en avance sur les leurs et notre activité consolidée au 31 décembre 2021 excède 21 millions d’euros. Ces bons chiffres reflètent la réussite de notre projet d’entreprise. Nous pouvons dire que nous sommes en train de gagner notre pari de la pluriprofessionnalité, même si la part de notre chiffre d’affaires résultant du cross-selling entre avocats et notaires et de l’activité en commun reste largement minoritaire.

Quelles synergies avez-vous pu développer au sein de votre association pluriprofessionnelle ?

Les avocats et notaires sont regroupés en un même lieu, à Lyon comme à Paris, ce qui favorise grandement le travail en équipe et le développement d’une culture d’entreprise commune. Concernant nos activités, nous collaborons étroitement sur de nombreux dossiers comme ceux impliquant la transmission patrimoniale du chef d’entreprise ou des actionnaires ; par exemple, nous travaillons ici ensemble sur les donations de parts sociales ou d’actions et sur les transmissions successorales. Nos associés notaires accompagnent par ailleurs les principaux promoteurs immobiliers nationaux et régionaux de la phase foncière aux reventes, en bloc ou à la découpe. Et nous intervenons en complément de leurs prestations sur toutes les problématiques d’ingénierie sociétaire notamment dans la structuration juridique du promoteur ou des investisseurs, la gestion des accords de copromotion ou encore dans la mise en place de pactes d’associés ou de joint-ventures entre promoteurs et/ou investisseurs. Notre équipe d’avocats spécialisés en immobilier renforce également l’expertise des notaires en matière de baux commerciaux pour les opérations tertiaires, logistiques, ou de résidences gérées.

"En 2022, le développement de Bremens avocats se concentrera sur le droit fiscal avec l’arrivée de quatre associés"

Quels types de dossiers vous ont occupés en 2021 ?

Au cours de ces derniers mois, nous sommes intervenus sur plusieurs opérations significatives. Nous travaillons depuis le printemps sur la constitution et le développement d’un opérateur national dans le domaine de la santé. Le projet vise un investissement de 250 millions d’euros sur cinq ans. Les fonds seront levés en partie par des offres au public. Nous avons été occupés à l’automne par un projet de co-investissement d’envergure pour un immeuble à construire au coeur de la Métropole de Lyon, impliquant notre client institutionnel, le promoteur immobilier lui-même et un établissement financier. Toute l’année 2021 nous a été nécessaire pour mener à bien la vente d’une entreprise du domaine de la santé, pour laquelle nous avons mis en place un appel d’offres, étudié et négocié les propositions en vue d’une sélection jusqu’à la discussion des projets d’actes et, enfin, la signature, fin décembre, des contrats de cession. Pour le reste, nous avons traité pour l’essentiel et de manière plus classique des opérations de rapprochements et de transmissions d’entreprises pour la plupart dans la région Auvergne - Rhône-Alpes, en Aquitaine - Midi-Pyrénées et en Normandie.

Sur quoi repose l’ADN du cabinet ?

Nos équipes possèdent un très haut niveau de technicité juridique. Un quart des juristes du cabinet sont professeurs des universités, maîtres de conférences ou docteurs en droit. Tous les avocats sont spécialisés dans un domaine spécifique du droit. Autre élément essentiel à nos yeux : la qualité de vie au cabinet. Cultiver le sourire de nos collaborateurs est l’une de nos toutes premières préoccupations. Avocats et notaires inaugureront en 2022 plus de 150 m2 d’espaces de convivialité, dont une salle de sport, et nous proposons à nos collaborateurs lyonnais un coaching sportif depuis le début de l’année. Il faut dire que le site du Parc de la Tête d’Or à Lyon s’y prête particulièrement.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

En 2022, le développement de Bremens avocats se concentrera sur le droit fiscal avec l’arrivée de quatre associés, tous spécialistes en droit fiscal et douanier, dans le cadre d’un rapprochement du cabinet Bremens et du cabinet Alcade, implanté à Montpellier, Toulouse et Nice mais dont la réputation rayonne déjà bien au-delà de l’Occitanie. Pierre Amiel, ancien directeur régional fiscal de Fidal, Carine Deleu, auteure de plusieurs fascicules du JurisClasseur en TVA, chargée d’enseignement à la faculté de Montpellier, Régis Serpentier, membre du Conseil d’administration de l’IACF, chargé d’enseignement en droit fiscal à la faculté de Montpellier, et Romain Divisia, chargé d’enseignement en droit fiscal à la faculté de Montpellier, rejoindront Nadia Ripert pour former une équipe de cinq associés.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les Décideurs Juridiques 2021-2022

Retrouvez notre dossier issu du Guide des Décideurs Juridiques 2021-2022.
Sommaire
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message