Bourse : qu’arrive t-il aux sociétés de gestion ?

Après un début d’année positif, les gestionnaires d’actifs semblent désormais devoir essuyer un revers du fait d’un recul des actions au premier semestre.

© DR

Après un début d’année positif, les gestionnaires d’actifs semblent désormais devoir essuyer un revers du fait d’un recul des actions au premier semestre.

Les asset managers sont actuellement confrontés à une baisse généralisée des valeurs actions : 27 % de perte pour les américains AMG et Invesco, 20 % pour BWS récemment entré en bourse et respectivement 10 % et 20 % pour les anglais Janus Henderson et Schroders. Ce phénomène serait imputable à la remontée des taux obligataires et à la contraction de la liquidité qui ont directement touché les gestionnaires d’actifs.

Autre facteur avancé, les performances des principales sociétés de gestion sont jugées déplorables, comme en témoigne l’indice de Bloomberg qui affiche une diminution de 17 % en 6 mois… Janus Handerson en est l’illustration parfaite avec des encours tombés à 1,48 milliards de dollars qui ont contraint son dirigeant, Bill Gross, à affronter son quatrième mois de décollecte en continu depuis mars.

Seuls BlackRock et T. Rowe Price échappent à la tempête. Ceux-ci ayant réussi à éviter une baisse trop importante, voire même à rester dans le vert pour T. Rowe Price qui enregistre une hausse de 11 %. BlackRock a su faire face aux difficultés avec des stratégies d’économies d’échelle mais aussi et surtout en s’appuyant sur les actifs liquides, avec une nouvelle levée de 1,5 milliards de dollars sur son dernier fonds infrastructures énergétiques.

Également touché, le premier gestionnaire d’actifs européen, Amundi a vu sa valorisation boursière diminuer de 20 % en deux mois avec une retombée du cours à 60 euros. Leurs fonds ouverts en Italie ont été fortement dégradés par la crise politique et les retraits qui ont suivi. C’est en effet 1 milliard d’euros qui ont été retirés en mai des fonds domestiques de la société de gestion française. Toutefois la collecte sur les autres types de produits a permis de limiter la perte à 310 millions d’euros.

Flore Prud’homme

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

e-coaching : double réponse aux défis du management à distance et du retour sur investissement des formations

e-coaching : double réponse aux défis du management à distance et du retour sur investissement des f...

Selon un livre blanc de SPI Sales Performance, si les équipes ne mettent pas rapidement en pratique les formations, 80% du contenu est oublié au cours...

C.Jouenne-Lanne (Société Générale) : « Valoriser les projets, pas leur financement »

C.Jouenne-Lanne (Société Générale) : « Valoriser les projets, pas leur financement »

En 2010, quand la Société Générale lance son plan « Ambition SG 2015 », elle y introduit la volonté de développer l’engagement citoyen au sein du grou...

Jean-Marie Pivard (IFACI) : « Le cyber-risque constitue un risque comme les autres »

Jean-Marie Pivard (IFACI) : « Le cyber-risque constitue un risque comme les autres »

Avec l'arrivée de la robotisation et de l'intelligence artificielle, ou encore l'émergence des cyber-risques, l'audit et le contrôle interne sont conf...

Ghada Hatem : la magicienne

Ghada Hatem : la magicienne

Le prix Nobel de la paix décerné au docteur Denis Mukwege pourrait être le sien. Comme lui, Ghada Hatem, gynécologue et fondatrice de La Maison des fe...

Evaneos n’attire pas que les touristes

Evaneos n’attire pas que les touristes

Avec sa récente levée de 70 millions d’euros, Evaneos rêve d’explorer de nouveaux territoires. Après l’Europe, la plateforme de voyages sur mesure met...

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Ici la voix, le renouveau à marche forcée du marketing vocal

Les enceintes connectées se déploient rapidement dans les foyers au grand plaisir des Google, Amazon et consorts. Les enseignes de distribution, pour...

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Énergie : Neoen lève 628 M€ en Bourse

Le producteur d’énergie solaire et éolienne français a nettement dépassé son objectif d'IPO. Impala reste actionnaire majoritaire et Omnes Capital sou...

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Michelle Lamberti-Ceaux (Uber) : « Nous ne vendons aucune donnée »

Le champion des VTC doit mener plusieurs batailles de front. La concurrence tente de grignoter ses parts de marché, les taxis défendent les cendres de...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message