Borrel Avocats : l’antitrust en toute indépendance

Positionné sur le droit de la concurrence et de la distribution depuis sa création il y a onze ans, le cabinet de Laurence Borrel-Prat a su suivre les évolutions d’une matière devenue incontournable pour la vie des entreprises. Cette dernière intervient désormais sur des dossiers dont les enjeux dépassent les centaines de millions d’euros.
Laurence Borrel-Prat

Positionné sur le droit de la concurrence et de la distribution depuis sa création il y a onze ans, le cabinet de Laurence Borrel-Prat a su suivre les évolutions d’une matière devenue incontournable pour la vie des entreprises. Cette dernière intervient désormais sur des dossiers dont les enjeux dépassent les centaines de millions d’euros.

Laurence Borrel-Prat consacre depuis plusieurs années son activité au contentieux des affaires économique et commercial, et plus particulièrement au droit de la concurrence, de la distribution et des contrats. Un positionnement aujourd’hui reconnu puisque l’avocate vient d’être nommée membre du collège de l’Autorité de la concurrence.

Accompagner les opérateurs économiques

Avocate, elle commence sa carrière en exerçant dans de grandes maisons, d’abord chez Allen & Overy puis chez Gide où elle travaillera pendant neuf ans au sein du département dédié au droit économique. « J’ai pu réellement apprendre et apprécier la matière », confie-t-elle. En 2006, elle fait passer au second plan sa spécialité en rejoignant le monde de l’entreprise. Elle devient directrice juridique France du groupe espagnol de luxe Puig. Elle intervient alors sur des problématiques de droit des marques, des contrats et des sociétés. « Grâce à cette expérience, j’ai beaucoup appris de la vie en entreprise. Mais le métier d’avocat me manquait », se souvient-elle. Désireuse de se lancer dans l’entrepreneuriat, Laurence Borrel-Prat crée alors son propre cabinet en 2008. L’offre de sa boutique, tournée vers le contentieux économique et commercial, était particulièrement novatrice pour l’époque, les enjeux de la matière n’étant pas les mêmes qu’aujourd’hui : « En dix ans, le droit de la concurrence est devenu un outil indispensable et incontournable dans le développement et la croissance des entreprises », confirme la fondatrice. Entourée de trois avocats collaborateurs et d’une équipe de stagiaires, elle intervient sur un panel large de problématiques touchant au droit économique : les pratiques restrictives de concurrence – toujours côté fournisseurs – ou anticoncurrentielles, la distribution et les politiques tarifaires. « Le cabinet développe également une activité dans le domaine de la franchise pour répondre au développement croissant des réseaux en France et à une demande forte des clients », complète l’associée.

« En dix ans, le droit de la concurrence est devenu un outil indispensable et incontournable dans le développement et la croissance des entreprises »

De grands groupes cotés comme Accor, Zodiac ou Danone, mais également des filiales de sociétés étrangères et des PME des secteurs de l’agroalimentaire, du luxe, des services, des cosmétiques, de l’industrie, des télécoms et du retail font appel à ses services. « J’accompagne mes clients dans le cadre de leurs contentieux devant l’Autorité de la concurrence et devant les juridictions judiciaires », précise Laurence Borrel-Prat. La vie contractuelle des entreprises (et notamment le développement d’opérations de joint-venture) générant de nombreuses problématiques de concurrence, sa pratique reste principalement axée sur le contentieux. Ce qui ne l’empêche pas de conseiller ses clients en phase précontentieuse :

« En tant qu’accompagnatrice des opérateurs économiques du monde des affaires, je dois bien comprendre leur business. Le calendrier judiciaire est trop souvent décorrélé du calendrier de la vie des affaires, c’est pourquoi j’oriente souvent mes clients vers les modes alternatifs de règlement des conflits », illustre l’avocate.

Étoffer les compétences

Celle qui se sent tout autant cheffe d’entreprise qu’avocate a déjà été courtisée par de grandes structures, mais reste fermement attachée à son indépendance. « Je souhaite étoffer l’expertise du cabinet en ajoutant une compétence en contrôle des concentrations », détaille Laurence Borrel-Prat. Pour ce faire, elle n’exclut pas d’agrandir son équipe en recrutant d’autres collaborateurs pour répondre aux demandes de sa clientèle. Des projets qui ne lui font craindre aucune concurrence !

Marine Calvo (@marine_clv)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Habitué des dossiers à forts enjeux économiques défendus devant les juridictions françaises et européennes, Victor Steinberg a créé Steinberg Avocat :...

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en forte croissance"

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en for...

Fondée en 2013 par Nawfal Bendefa et Mehdi Tahiri Joutei Hassani et adossée à CFG Bank en tant qu’actionnaire depuis 2020, la société de gestion REIM...

Premier label ESG pour les produits structurés

Premier label ESG pour les produits structurés

L’urgence climatique et l’appel à l’action se font de plus en plus entendre, surtout du côté de la place financière. De nombreux projets sont en cours...

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

Les sociétés La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion annonçaient hier leur rapprochement en vue de devenir l’un des principaux acteurs indépe...

Chez Three Crowns, une toute première associée venue d’ailleurs

Chez Three Crowns, une toute première associée venue d’ailleurs

Jamais, en sept ans d’existence, le cabinet n’avait recruté un associé à l’extérieur. Celle qui ouvre le bal, c’est Shaparak Saleh, spécialiste de l’a...

Fusion des cabinets Enckell Avocats et Tesla

Fusion des cabinets Enckell Avocats et Tesla

Altes voit le jour après la fusion d’Enckell Avocats et Tesla dont les savoir-faire permettent à la nouvelle enseigne de proposer une offre centrée su...

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

L’entreprise américaine XPO Logistics nomme Rémi Dujon au poste de directeur juridique pour l'Europe et l’intègre au sein de son comité exécutif.

La toute première CJIP environnementale a été validée

La toute première CJIP environnementale a été validée

Depuis fin décembre 2020, les personnes morales qui pourraient faire l’objet de poursuites pour des infractions au Code de l’environnement peuvent con...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte