Royaume-Uni : Boris Johnson officiellement premier ministre

La situation était probable, elle est désormais actée. L’ancien maire de Londres succède à Theresa May à la tête de la Grande Bretagne.

La situation était probable, elle est désormais actée. L’ancien maire de Londres succède à Theresa May à la tête de la Grande Bretagne.

Plus rien ne barre la route à Boris Johnson. Pour succéder à Theresa May, une dernière étape était nécessaire : son élection par les militants conservateurs. C’est chose faite depuis le 23 juillet dans l’après-midi. L’ancien maire de Londres a recueilli 66% des voix des 159 000 membres du parti contre 34% pour son adversaire Jeremy Hunt. Auparavant, les députés de son parti avaient désigné les deux finalistes.

Formellement, Boris Johnson devient chef de son parti. Disposant de la majorité à la Chambre des Communes, celui qui fut éphémère ministre des Affaires étrangères prendra automatiquement la tête du gouvernement à compter de mercredi 24 juillet, soit le jour où Theresa May proposera le nom de son successeur à la reine Elisabeth II.

Son principal chantier consistera à mener à bien le Brexit. « BoJo » l’a promis, il sortira son pays de l’UE coûte que coûte, d’ici le 31 octobre 2019, même s’il faut passer par un no deal. Il pourrait convoquer des élections législatives anticipées pour se légitimer aux yeux des parlementaires et pour tirer profit de la faiblesse actuelle des travaillistes.

LJ

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sondage : Régionales, qui vote quoi en Ile-de-France ?

Sondage : Régionales, qui vote quoi en Ile-de-France ?

Julien Bayou très haut chez les jeunes mais inexistant chez les retraités, Valérie Pécresse solide partout et très forte chez les plus âgés, Audrey Pu...

Régionales en Hauts-de-France : qui vote quoi ?

Régionales en Hauts-de-France : qui vote quoi ?

Si Xavier Bertrand fait figure de favori à sa réélection, c’est en grande partie grâce aux plus âgés et aux CSP+. La gauche réalise de bons scores che...

Emmanuel Macron giflé : le symbole d’une société malade ?

Emmanuel Macron giflé : le symbole d’une société malade ?

Ce n’est qu’une gifle anodine et probablement peu douloureuse qui a claqué sur la joue d’Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage dans...

États généraux de la justice : comment cela va se passer...

États généraux de la justice : comment cela va se passer...

L’Élysée a annoncé le lancement des États généraux de la justice. Organisé à la rentrée, l’événement devrait se tenir sur plusieurs semaines et réunir...

Antisémites, racistes, violents, complotistes : ces étranges candidats RN

Antisémites, racistes, violents, complotistes : ces étranges candidats RN

De nombreux militants investis par le parti de Marine Le Pen se révèlent anti-républicains et asociaux. Une catastrophe pour le RN qui veut faire croi...

Tribune. L’écriture inclusive est tout sauf un progrès social

Tribune. L’écriture inclusive est tout sauf un progrès social

L’utilisation de l’écriture inclusive devient peu à peu une ligne de démarcation entre un autoproclamé "camp du bien" ultra-minoritaire et le reste de...

Edito. Y’a d’la joie

Edito. Y’a d’la joie

Roaring twenties, Trentes glorieuses, Renaissance… Après les crises, la population laisse exploser sa rage de vivre et de s’amuser. De quoi espérer un...

LR : Mais où sont passés les jeunes ?

LR : Mais où sont passés les jeunes ?

Certes, la droite républicaine n’a jamais été dominante chez les jeunes générations. Mais depuis une dizaine d’années, elle devient peu à peu anecdoti...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte