Bold Avocats bâtit le droit des start-up

Cofondé par Serge Vatine, Clarisse Berrebi, Éléonore Zahlen et Thomas Peignier, Bold Avocats a doublé sa taille en un peu moins de deux ans. Grâce à son modèle économique singulier, le cabinet se développe comme une entreprise sur le marché des cabinets d’affaires. Ou quand la différence est une force.
Thomas Peignier, Clarisse Berrebi, Serge Vatine et Éléonore Zahlen

Cofondé par Serge Vatine, Clarisse Berrebi, Éléonore Zahlen et Thomas Peignier, Bold Avocats a doublé sa taille en un peu moins de deux ans. Grâce à son modèle économique singulier, le cabinet se développe comme une entreprise sur le marché des cabinets d’affaires. Ou quand la différence est une force.

En deux ans, Bold Avocats est passé d’un effectif de 20 à 60 personnes. Tout récemment, le cabinet a recruté 17 professionnels pour étoffer ses équipes consacrées au droit, au marketing, à l’IT ou encore à la vente. Ses missions ont dans le même temps évolué puisque depuis le mois de septembre, il est à la fois un cabinet d’avocats, qui compte 35 avocats pour un total d’une cinquantaine de juristes, et un cabinet d’expertise comptable, exerçant ainsi sous le statut de société pluriprofessionnelle d’exercice. Très impliqué dans l’écosystème des start-up, il repose sur un modèle qui se veut proche de celui d’une entreprise et ne ressemble en rien aux cabinets classiques.  

Abonnement mensuel illimité

Né en 2018 d’un spin-off du cabinet 11.100.34, Bold Avocats est porté par les quatre associés fondateurs : Serge Vatine, Clarisse Berrebi, Éléonore Zahlen et Thomas Peignier. Positionnée sur une large palette de matières du droit des affaires, la structure conseille exclusivement des entrepreneurs. "Nous sommes toujours de leur côté, jamais de celui des investisseurs, et intervenons sur toutes les problématiques auxquelles ils sont confrontés lorsqu’ils créent ou développent leur start-up", explique Clarisse Berrebi. Thomas Peignier, Serge Vatine et Elhame Hmaimid (également associée) interviennent sur les dossiers corporate et private equity, tandis que Clarisse Berrebi se consacre au droit fiscal. Éléonore Zahlen axe sa pratique sur l’IP, l’IT et les contrats. "Au fil du temps, un vrai droit des start-up a émergé", constate Clarisse Berrebi. Pour accompagner ensemble les clients du cabinet, plusieurs équipes d’avocats coexistent ainsi, chacune se dédiant à une spécialité particulière : celle du corporate, du private equity et du M&A, celle de la gestion des relations contractuelles (en droit social, commercial et des procédures collectives notamment), ainsi que celle des actifs d’une société, à savoir la data, l’IP, le droit fiscal et la comptabilité. 

Autour de ces compétences juridiques gravitent ensuite les équipes commerciales, comptables, de spécialistes de la communication et du marketing, et des systèmes informatiques qui regroupent une dizaine de personnes. "Nous ne voulions pas simplement créer une marque mais une vraie entreprise, relève Clarisse Berrebi. Nos équipes fournissent un vrai travail opérationnel" venant en support à la prestation des avocats. Pour ce faire, Bold Avocats a misé sur l’innovation de son système de facturation en proposant un abonnement forfaitaire illimité, donnant accès à toute l’ingénierie juridique du cabinet mais aussi un forfait mensuel, pour une opération particulière, une levée de fonds par exemple, dont la réalisation dépend du montant en jeu.   

Partenaire des levées de fond

Parmi les 17 nouvelles recrues, des professionnels de la fiscalité mais aussi des avocats collaborateurs en private equity qui viendront renforcer les rangs de Bold Avocats. Une aubaine pour Serge Vatine, qui réalise une centaine de levées de fonds par an, et dont l’activité n’a pas diminué, y compris durant la crise sanitaire. Parmi les dernières en date, celle de GarantMe cet été, qui a réalisé une levée de 4 millions euros ou encore celle de la banque en ligne Shine, lors de son rachat par la Société générale, qui s’est réalisée en un temps record. L’opération de Playplay avoisinait quant à elle les 10 millions d’euros. "Nous avons globalement maintenu notre niveau d’opérations cette année, grâce à la mobilisation continue de l’équipe en dépit du confinement", conclut l’associé. Cet accompagnement sans relâche en période de vaches maigres confirme la force du lien qui unit le cabinet à ses clients. "Nous n’avons pas de clients, uniquement des partenaires", précise d’ailleurs Serge Vatine. Le cabinet Bold, dont le nom est issu de l’anglais et qui signifie « audacieux », porte bien son nom.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un nouvel associé chez HâpyFew Family Office

Un nouvel associé chez HâpyFew Family Office

Jean-Antoine Breuil a rejoint HâpyFew Family office en tant qu’associé et Chief Investment Officer.

Seban & Associés arrive à Lille

Seban & Associés arrive à Lille

Peu après l'ouverture de ses bureaux à Bordeaux et Clermont-Ferrand, le cabinet crée Seban & Associés Hauts-de-France, animé par Agathe Delescluse...

Beau de Loménie compte une nouvelle associée

Beau de Loménie compte une nouvelle associée

Emmanuelle Machinet devient associée du cabinet de conseil en propriété industrielle Beau de Loménie

White & Case étoffe son partnership mondial

White & Case étoffe son partnership mondial

White & Case renforce sa pratique antitrust avec l'arrivée de Jérémie Marthan en tant qu'associé à Paris. Sur le plan mondial, le cabinet élargit...

LDA : une nouvelle boutique de droit social

LDA : une nouvelle boutique de droit social

L’avocate Lucille Detwiler se lance dans l'aventure entrepreneuriale en fondant LDA, un cabinet d’avocats de droit social consacré aux entreprises et...

Cinq nouveaux associés chez CMS Francis Lefebvre Avocats

Cinq nouveaux associés chez CMS Francis Lefebvre Avocats

CMS Francis Lefebvre Avocats renforce la dimension pluridisciplinaire du cabinet en cooptant Alexandre Bordenave, Rosetta Ferrère, Grégory Dumont, Tho...

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Sortie du livre "Le Délégué à la Protection des Données en action"

Paru à la Revue Banque de l'Essentiel intitulé "Le Délégué à la Protection des Données en action", auquel a participé Mathias Avocats, cabinet spécial...

Dossier spécial : les influenceurs du droit

Dossier spécial : les influenceurs du droit

Ils n'ont pas de blog, twittent très peu voire pas du tout et ne travaillent pas à la réputation digitale d'une marque de vêtements ou de cosmétiques....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte