BNP PRE lance une marketplace pour accompagner la structuration et le développement du coliving

Après la déferlante du coworking, voici venir celle du coliving. C’est en tout cas la conviction de BNP Paribas Real Estate. Le groupe a donc décidé de prendre les devants en lançant une plateforme en ligne de mise en relation entre professionnels du coliving et particuliers attirés par ce nouveau mode de vie. Présentation de "ColivMe".
L’équipe de ColivMe au complet (©BNP Paribas Real Estate)

Après la déferlante du coworking, voici venir celle du coliving. C’est en tout cas la conviction de BNP Paribas Real Estate. Le groupe a donc décidé de prendre les devants en lançant une plateforme en ligne de mise en relation entre professionnels du coliving et particuliers attirés par ce nouveau mode de vie. Présentation de "ColivMe".

BNP Paribas Real Estate élargit son scope. Le groupe qui couvre le cycle de vie d’un bien immobilier à travers les métiers de la promotion, de la transaction, du conseil, de l’expertise, du property management et de l’investment management vient de lancer une marketplace dédiée au coliving. Baptisée ColivMe, cette dernière a été imaginée par deux collaborateurs du groupe : Alexandre Marcadier et Lionel Bodénès.

« Tout a commencé avec un concours d’innovation organisé par BNP Paribas, raconte les deux co-fondateurs. Nous avons proposé dans ce cadre de démocratiser le coliving en réunissant toutes les offres existantes sur une même plateforme en ligne. Notre idée a été retenue et nous avons été incubés pendant plusieurs mois au sein de l’incubateur Bivwak ! Notre concept a remporté en juin dernier le prix du public lors du festival européen de l'innovation numérique et durable « Futur.e.s ». Quand nous l’avons présenté à Thierry Laroue-Pont, président du directoire de BNP Paribas Real Estate, et Olivier Bokobza, directeur général du pôle résidentiel France de BNP Paribas Real Estate, il a été accueilli favorablement. Nous avons ainsi pu lancer cet été notre plateforme en nous adossant au groupe. »

« Nous avons tout de suite adhéré à la solution proposée par Alexandre et Lionel, rebondit Olivier Bokobza. Le marché du coliving est naissant en France mais nous sommes persuadés qu’il va se développer fortement dans les années à venir, à l’image de ce qui est observé en Angleterre, en Allemagne, en Espagne ou en Belgique. Nous devons donc être précurseurs. » Selon une étude réalisée par BNP Paribas Real Estate, le coliving représente environ 5 000 lits en France à l’heure actuelle. L’Île-de-France représente environ la moitié du marché, tandis qu’en régions, les métropoles ayant les marchés les plus importants sont Aix-Marseille, Nice, Toulouse, Rennes, Angers, Caen et Bordeaux. Près de 3 500 nouveaux lits sont en projet, principalement en Île-de-France, ainsi qu’à Lille, Bordeaux et Marseille notamment.

Pour participer à la structuration et au développement de ce marché, la plateforme promet de faciliter les recherches des personnes en période de transition (étudiants, jeunes actifs, « jeunes » seniors…) qui veulent vivre l’expérience du coliving tout en aidant les opérateurs du marché à commercialiser leurs espaces afin qu’ils puissent se concentrer sur leur développement immobilier. « Les particuliers accèdent aux offres de coliving en sélectionnant la ville dans laquelle ils souhaitent habiter, détaille Lionel Bodénès. En choisissant un espace en particulier, ils ont accès à différentes informations comme la présentation des espaces privatifs, celle des espaces communs, le prix tout inclus, une visite virtuelle du lieu… Pour postuler, il suffit de créer son profil directement sur ColivMe. Ce dernier comporte des données administratives et des informations qui révèlent l’état d’esprit de la personne. Ce profil qualifié est ensuite anonymisé et soumis à l’opérateur. En cas d’avis positif, nous donnons les coordonnées de l’exploitant au coliver pour que ce dernier le contacte directement. ColivMe prélève une commission sur le contrat signé in fine entre les deux acteurs. C’est un pourcentage du premier loyer mensuel. »

La plateforme totalise à l’heure actuelle plus de 1 500 lits proposés par une dizaine d’opérateurs et a collecté environ 300 profils qualifiés. « L’objectif de ColivMe est de devenir la marketplace de référence du coliving et donc de proposer une offre exhaustive, révèle Alexandre Marcadier. Nous commençons par nous déployer en France et avons vocation à couvrir ensuite l’Europe. » Et Thierry Laroue-Pont de compléter : « Au-delà de l’intermédiation pure, nous comptons également ouvrir notre écosystème aux opérateurs du coliving, notamment en encapsulant les lignes de métiers dédiées à la promotion, à la transaction et à l’investment management. » Rendez-vous a d’ores et déjà été pris dans un an pour évaluer si les promesses se seront transformées en réalité.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 15 juin 2021

La veille urbaine du 15 juin 2021

BE REAL Investment Management s'empare d'une résidence étudiante à Marseille, ICF Habitat Sud-Est Méditerranée acquiert 74 logements auprès de CDC Hab...

A. Gaudillère (Enerlis) : "La notion de réglementation paraît indispensable"

A. Gaudillère (Enerlis) : "La notion de réglementation paraît indispensable"

Les problématiques environnementales se faisant de plus en plus vives et pressantes, l’exécutif français continue de légiférer sur le sujet : décret t...

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

Emmanuel François, président de la Smart Building Alliance, nous donne son approche concernant l’évolution des bâtiments suite à la crise, tant du poi...

La veille urbaine du 11 juin 2021

La veille urbaine du 11 juin 2021

Argan poursuit ses investissements dans l’Orléanais avec la livraison d’un nouvel entrepôt de 22 000 m², IDEC remet les clés à AREFIM d’un entrepôt de...

La veille urbaine du 10 juin 2021

La veille urbaine du 10 juin 2021

Gecina pré-commercialise l’immeuble “Biopark” à Paris 13, Serris Reim acquiert un ensemble de 5 345 m² à Aurillac pour 2,5 M€, Cogedim prend 10 engage...

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

La réduction de l'empreinte immobilière des entreprises semble convaincre une majorité de dirigeants de l'intérêt du télétravail. Anciennement réfract...

La veille urbaine du 9 juin 2021

La veille urbaine du 9 juin 2021

Eurazeo signe une promesse de vente avec l'AESN pour l’immeuble “Côté Jardin” à Courbevoie, GSE construit le nouveau centre européen de distribution d...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte