Blaise Matuidi, la star du ballon rond à la conquête du monde de la finance

Blaise Matuidi, la star du ballon rond à la conquête du monde de la finance
Ilan Abehassera, Yohan, Benalouane, Blaise Matuidi, Lara Fakhry et Salomon Aiach

L’ancien international français Blaise Matuidi lance aux côtés d’autres athlètes et investisseurs, le fonds tech Origins dédié aux start-up grand public dans les secteurs du jeu-vidéo, des cryptos, du Web et de la santé.

Origins a la particularité de réunir des investisseurs qui pour la moitié d’entre eux sont de grands noms du sport de haut niveau. En effet, Blaise Matuidi est accompagné des champions du Monde de foot 2018 N’golo Kanté, Olivier Giroud et Presnel Kimpembe, du champion d’Europe Kingsley Coman ainsi qu’Antoine Dupont, rugbyman et récent vainqueur du Grand Chelem avec le XV de France dont il est le capitaine. Pour l’autre moitié, des investisseurs de talents tels que Sophie Mechaly de Paul&Joe, Maurice Levy de Publicis, Ilan Abehassera de Dots et le groupe FDJ ont rejoint l’aventure. La feuille de match est prometteuse et les ambitions du fonds à la hauteur. ’’Nous voulions rapprocher le monde de la tech de celui du sport. Aux États-Unis, c'est fréquent, les athlètes investissent régulièrement dans la tech. Pas en Europe’’ confie Ilan Abehassera, cofondateur du fonds.

À l’issue d’une carrière sportive de haut niveau, les incertitudes financières sont nombreuses. 40% des joueurs de Ligue 1 sont ruinés 5 ans après avoir raccroché les crampons. Conscients de ces difficultés, Blaise Matuidi souhaite aider ses condisciples à pallier ces difficultés. ’’Les footballeurs ne sont pas du tout investis dans la tech alors que ce sont de grands utilisateurs. Nous allons les aider à investir ‘’, confie-t-il. ’’Une carrière, c'est court. Il y a une vie après !’’ Pour le champion du monde et désormais business angel Blaise Matuidi : ‘’Demain se prépare aujourd’hui’’.

Deux investissements dans les filets

Le fonds d’investissement prendra des participations comprises entre 100.000 et 500 000 euros. Ugami, une société qui propose des services financiers aux gamers et Yumon une plateforme de NFT ont déjà pu bénéficier de l’appui financier d’Origins.  Le fonds devrait annoncer un troisième investissement réalisé conjointement avec Thirty Five Ventures, le fonds d’investissement de la superstar de la NBA Kevin Durant.

Les réseaux sociaux comme rampe de lancement du fonds

Avec une base de 160 millions de followers sur les réseaux sociaux, Blaise Matuidi et ses co-investisseurs disposent d’une audience importante et d’une incontestable capacité d’influence. Ils comptent sur ces facteurs pour aider les start-up et personnes cibles. ’’Nous allons nous appuyer sur leurs réseaux pour faire la promotion des entreprises dans lesquelles nous investissons’’, explique Ilan Abehassera. À l’ère des réseaux sociaux, il n’est pas négligeable de disposer d’une telle force de frappe, sachant qu’en moyenne, comme le constatait Salomon Aiach, ancien de Facebook et cofondateur d’Origins, ‘’20 à 40% de l'argent de capital-risque collecté par les start-up grand public sont réinvestis dans l'acquisition de clients sur les plateformes de médias sociaux’’.

Georges Milolo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travailler main dans la main"

B. Stangl (Alcatel-Lucent Enterprise) : "Dans un contexte mondial tendu, nos équipes doivent travail...

En tant que directeur financier d'Alcatel-Lucent Enterprise, Bernd Stangl est responsable des finances, de la fiscalité, de la comptabilité, de l'audi...

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Virginie Morgon, globe-trotteuse performante et engagée

Figure incontournable parmi les grands influenceurs économiques de la planète, Virginie Morgon se démarque autant par ses résultats probants à la tête...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

Comment améliorer le recouvrement au niveau de son entreprise ?

En entreprise, les impayés sont plutôt courants et il n’est pas toujours facile d’encaisser 100% de son chiffre d’affaires. Or, les retards de paiemen...

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

E. de Bettignies (Advancy) : "Pour survivre, il est essentiel que les entreprises se transforment"

Avec 230 consultants, 25 associés et dix bureaux dans le monde, Advancy a réalisé, en 2021, 55% de croissance. Quelle est la recette de ce pure player...

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Dans la finance, l’inégalité salariale femmes-hommes ne s’efface pas

Pour les femmes, le secteur de la finance est plus inégalitaire que la moyenne française en termes de rémunération. Des inégalités particulièrement vi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message