Bicéphalisme exécutif : des investisseurs rassurés ?

Entreprises cotées, banques, sociétés de gestion, le phénomène semble s’installer peu à peu dans le paysage économique. L’image de l’amphisbène se présenterait-elle finalement comme un atout lorsqu’il s’agit de diriger ?

© DR

Entreprises cotées, banques, sociétés de gestion, le phénomène semble s’installer peu à peu dans le paysage économique. L’image de l’amphisbène se présenterait-elle finalement comme un atout lorsqu’il s’agit de diriger ?

Beaucoup diront que deux cerveaux valent mieux qu’un. Certes, en théorie il ne fait nul doute qu’une réflexion conjointe ait davantage de vertus qu’une décision isolée. En pratique, c’est une histoire différente qui s’écrit. Ces derniers jours le débat a été remis sur la table avec le départ d’Harvey Schwartz, co-directeur général de la banque américaine Goldman Sachs. Et les asset managers ne sont pas en reste sur le sujet ! Des leaders tels que Janus Henderson ou Standard Life Aberdeen (SLA) présentent une configuration bicéphale au plus haut niveau de direction. Ce mode de gouvernance n’est pas sans semer quelques doutes parmi les investisseurs ou les actionnaires. Georges Dallas, directeur des politiques à l’International Corporate Governance Network, observait récemment au Financial Times que cette configuration doit être justifiée par « des circonstances spécifiques », tout en se questionnant sur « le fonctionnement réel de l’équilibre des pouvoirs ». Un des principaux intéressés, Gerry Grismstone, le président de SLA, admet être souvent interrogé sur le fait d’avoir deux CEO. Sur ce point, le patron assure que « cette décision a été prise car nous savions que nous allions créer une entreprise mondiale complexe ». C’est en quelques sortes le même son de cloche qui résonne du côté de Janus Henderson, fruit de la fusion entre Janus Capital (États-Unis) et Henderson GI (Royaume-Uni). Les deux chief executive se répartissent les tâches en séparant le marché américain des autres terrains de jeu.

La principale interrogation qu’émettent analystes et investisseurs est de savoir combien de temps un tel « arrangement » peut -il durer. L’histoire récente a vu bon nombre d’initiatives analogues se solder par un échec. Ce fut notamment le cas de Deutsche Bank ou Citigroup.

Si cette configuration peut être un outil de planification successorale intéressant, c’est bien son équilibre sur le long terme qui questionne, et le nombre réduit de success stories de profils identiques n’amenuise pas le brouillard qui entoure la « direction à deux têtes ».

Yacine Kadri

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Changement de gouvernance chez BPI Group

Changement de gouvernance chez BPI Group

L’amiral Olivier Lajous prend les fonctions de directeur général du groupe BPI et remplace ainsi Sabine Lochmann.

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière des les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concer...

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent illégaux »

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent il...

Souffrant d’une image sulfureuse, le secteur des jeux de hasard est extrêmement régulé et les acteurs les plus dynamiques peinent à innover dans ce co...

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Le fabricant et distributeur français de jouets et de cartes est en passe d’être revendu par Eurazeo. Quatre fonds et un industriel sont encore en lic...

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message