Bernard Laporte (FFR) : «  Être leader, c’est prendre ses responsabilités »

Aveyronnais de 64 ans, Bernard Laporte est une figure du rugby français. Au poste de président de la Fédération française de rugby à XV depuis fin 2016, l’ancien secrétaire d’État chargé des sports (2007-2009) a aussi été sélectionneur de l’équipe nationale, joueur, entraîneur… Également homme d’affaires, il porte le collectif sportif avec détermination et fait du leadership un élément de son ADN.

Aveyronnais de 64 ans, Bernard Laporte est une figure du rugby français. Au poste de président de la Fédération française de rugby à XV depuis fin 2016, l’ancien secrétaire d’État chargé des sports (2007-2009) a aussi été sélectionneur de l’équipe nationale, joueur, entraîneur… Également homme d’affaires, il porte le collectif sportif avec détermination et fait du leadership un élément de son ADN.

Décideurs. Que vous inspire la notion de leadership ?

Bernard Laporte. Tout d’abord, j’aime le leadership et j’ai toujours aimé ça ! Un leader, c’est quelqu’un qui fédère, qui rassemble, qui donne le ton, qui impulse, qui met en mouvement, qui transmet la passion. Cela ne s’apprend pas à l’école, c’est inné. Et c’est quelque chose de passionnant : être leader, c’est s’impliquer, passer devant, prendre ses responsabilités. Cette place a beaucoup compté dans ma vie puisque j’ai toujours été capitaine dans les équipes dans lesquelles j’ai joué.

 

Vous êtes-vous toujours senti leader dans vos différentes fonctions ?

J’ai toujours été leader dans les équipes dans lesquelles j’ai joué au sens où j’ai occupé des postes stratégiques, de capitaine ou de demi de mêlée. J’ai toujours eu la passion du jeu, des hommes, de fédérer et de commander.

 

Entraîner une équipe au plus haut niveau suppose-t-il d’avoir du leadership ou de l’autorité ?

L’autorité, pour moi, ça ne veut rien dire puisque cela ressemble à de l’autoritarisme. Cela ne mène à rien. Le leadership est l’apanage de celui qui a de l’autorité naturelle, qui n’a pas cherché à l’avoir. Le leadership ne se décrète pas.

 

La notion de leadership joue-t-elle un rôle au quotidien dans votre façon de diriger la Fédération française de rugby ?

Oui, je pilote, je sais où je vais, je donne le cap et j’en porte la responsabilité. Si je suis président, c’est parce que je veux être leader, insuffler une direction, motiver, porter les projets, faire avancer les choses. C’est aussi un gros travail d’équipe puisque tout seul on ne va nulle part. Mais dans tous les cas, être leader ce n’est pas seulement être le porte-parole.

 

Un bon rugbyman est-il forcément un bon leader ?

Pas du tout. De très bons joueurs ne pourront jamais être entraîneurs. Et inversement, il y a des mauvais rugbymans bons leaders. Ces deux qualités n’ont pas de lien entre elles.

 

Propos recueillis par pascale d’Amore et Capucine Coquand

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Leadership

Certaines personnes changent le monde quand d’autres vivent une vie tranquille, s’affairent « simplement » à manager les affaires courantes. Des personnalités plus affirmées révolutionnent leur secteur, leur environnement, leur pays. Qu’il s’agisse de Xavier Niel, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, Ghandi ou Nelson Mandela, quels sont les secrets du Leadership ?
Sommaire
J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

J.-M. Noe (Korian) : "Le M&A est un instrument de transformation du business model d’une entreprise"

Korian, leader européen du bien-vieillir et du soin aux personnes fragiles n’a pas cessé de multiplier les transactions ces dernières années. Jean-Mic...

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Primonial rachète la fintech Net-investissement

Dans le contexte pandémique actuel, Primonial a décidé de s’associer avec Net-investissement, une marketplace de l’investissement immobilier et financ...

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

Thales-Gemalto : chronique d’une fusion réussie

En avril 2019, le groupe de défense et d’électronique, Thales, rachetait le spécialiste des cartes à puces. Si depuis, la crise est passée par là, l’i...

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour nous en ces temps troublés"

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour no...

Le groupe PSA a retrouvé sa place de 1er déposant de brevets en 2019 dans le célèbre palmarès de l’INPI, devant Valéo, Safran, le CEA et Renault, pour...

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Steve Ballmer, le milliardaire qui aime le show

Personnage atypique et haut en couleur, Steve Ballmer fait carrière et fortune à la tête de Microsoft de 2000 à 2014. Sixième milliardaire mondial du...

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

Entreprises comme freelances sont souvent à la recherche d’un accompagnement pour sécuriser leurs collaborations. Un soutien que propose Freelance.com...

Dossier spécial Fortunes 100. Les chemins de la réussite

Dossier spécial Fortunes 100. Les chemins de la réussite

"J’ai commencé par vendre une pomme, puis deux. Un jour, j’ai hérité et je suis devenu milliardaire." Si la blague est connue, elle possède un fond de...

Total poursuit ses acquisitions dans le gaz renouvelable et rachète Fonroche Biogaz

Total poursuit ses acquisitions dans le gaz renouvelable et rachète Fonroche Biogaz

Total annonce le rachat du français Fonroche Biogaz, qui détient 10 % de la méthanisation agricole avec une capacité installée de 500 GWh, et poursuit...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte