Bernard Cazeneuve chez August Debouzy

La rumeur courait depuis décembre dernier : le ministre de l’Intérieur puis Premier ministre de François Hollande avait déjà préparé sa reconversion en choisissant la profession d’avocat et le cabinet français August Debouzy pour l’exercer.
Bernard Cazeneuve

La rumeur courait depuis décembre dernier : le ministre de l’Intérieur puis Premier ministre de François Hollande avait déjà préparé sa reconversion en choisissant la profession d’avocat et le cabinet français August Debouzy pour l’exercer.

C’est une belle prise pour August Debouzy : Bernard Cazeneuve rejoint les rangs de ses avocats spécialistes du contentieux, de l’arbitrage et du droit pénal des affaires aux côtés de Kami Haeri, qui dirige le département. « Je me réjouis d’intégrer une nouvelle fois August Debouzy et d’exercer au sein de son département contentieux, l’une des équipes les plus dynamiques et reconnues de la place en la matière. Et je suis toujours sensible aux valeurs d’excellence, d’engagement et d’innovation que portent les avocats de ce cabinet », déclare l’homme de 54 ans. Ses missions se concentreront sur les aspects de compliance et de conformité internationale dans le cadre du conseil aux entreprises françaises et étrangères. L’ancien Premier ministre devient associé du cabinet même si l’ordre du barreau de Paris ne fait pas encore mention de son inscription dans les listes professionnelles.

Mais qu’on se rassure, Bernard Cazeneuve est bel et bien juriste. Il a étudié le droit à l’Institut d’études politiques de Bordeaux et a commencé sa carrière à la direction juridique de la Banque populaire. Entre ses différents mandats électoraux, il a occupé le poste de juge titulaire à la Haute Cour de justice et à la Cour de justice de la République puis s’est inscrit au barreau de Cherbourg-Octeville en 2003. Entre 2006 et 2007, il a déjà exercé chez August Debouzy alors que le cabinet venait tout juste d’ouvrir ses portes.

Mais au-delà de son expertise juridique, Bernard Cazeneuve est bien sûr connu pour son engagement politique. Conseiller général dès 1994, maire, président de la communauté urbaine, conseiller municipal, il a surtout joué un rôle prépondérant sous la présidence de François Hollande qui l’a d’abord nommé ministre délégué aux Affaires étrangères (mai 2012-mars 2013) puis ministre délégué au Budget (mars 2013-avril 2014) avant de le placer à l’Intérieur pour gérer aussi bien le contexte d’État d’urgence, de lutte contre le terrorisme et des manifestations de la police. Lors du retrait de Manuel Valls du gouvernement, il l'avait remplacé à Matignon.

 

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Lecteurs de Décideurs Juridiques : construisons ensemble la nouvelle formule !

Lecteurs de Décideurs Juridiques : construisons ensemble la nouvelle formule !

Votre magazine Décideurs Juridiques évolue et va bientôt adopter une nouvelle formule. Chaque jour, vous recevrez de nos nouvelles si vous nous donnez...

WW Associés : l’alliance de l’IP et du pénal

WW Associés : l’alliance de l’IP et du pénal

En s’associant, la spécialiste de la propriété intellectuelle Isabelle Laratte et la pénaliste Jade Dousselin constituent une offre inédite sur le mar...

Delcade ouvre un nouveau bureau à Lille

Delcade ouvre un nouveau bureau à Lille

Dans le cadre de sa stratégie de développement, Delcade étend son offre à Lille en ouvrant un nouveau bureau sous la houlette de Frédérique Sallée et...

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Julie Couturier/Vincent Nioré

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Julie Couturier/Vincent Nioré

C’est un duo formé par une civiliste et un pénaliste qui se présente devant les avocats parisiens. Julie Couturier est avocate depuis 1995. Elle exerc...

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Xavier Autain/Clotilde Lepetit

Bâtonnat 2022 : les projets du binôme Xavier Autain/Clotilde Lepetit

Les deux pénalistes Xavier Autain et Clotilde Lepetit forment un des deux duos pour les élections au bâtonnat 2022 de Paris. Candidat au poste de bâto...

Les notaires ont désigné leur nouveau président

Les notaires ont désigné leur nouveau président

À 50 ans, David Ambrosiano prend la tête du Conseil supérieur du notariat. Il vient de dérouler sa feuille de route pour son mandat de deux ans.

A. de Braux (Cercle Montesquieu) : "Il ne s’agit pas d’aider que les grands groupes du CAC 40"

A. de Braux (Cercle Montesquieu) : "Il ne s’agit pas d’aider que les grands groupes du CAC 40"

Amélie de Braux, co-responsable de la Factory du Cercle Montesquieu a pris part, aux côtés de la grande famille du droit, à la mise en place d’un nouv...

Carbonnier Lamaze Rasle crée un pôle restructuring/distressed M&A

Carbonnier Lamaze Rasle crée un pôle restructuring/distressed M&A

Carbonnier Lamaze Rasle accueille deux anciens associés du cabinet Poulain : Amandine Rominskyj et Antoine Poulain. Ils auront la charge d’un nouveau...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte