Benoît Jauvert (Financière de l’Oxer) : « Nous nous concentrons sur les petites et moyennes capitalisations »

Le président de la Financière de l’Oxer regrette que les marchés financiers soient, à ce point, dépendants des décisions des banques centrales. Cette année, ses convictions d’investissement l’amène davantage à investir sur les petites et moyennes capitalisations.
Benoit Jauvert

Le président de la Financière de l’Oxer regrette que les marchés financiers soient, à ce point, dépendants des décisions des banques centrales. Cette année, ses convictions d’investissement l’amène davantage à investir sur les petites et moyennes capitalisations.

Malgré le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne et la victoire du « Leave », les marchés boursiers ont vécu un été 2016 relativement calme. Est-ce surprenant ?

Benoît Jauvert. Nous avions anticipé un éventuel « Brexit » en prenant des positions plus défensives avant le référendum. Suite à la décision du peuple britannique de quitter l’Union européenne, nous ne pensions pas passer un été aussi calme sur les marchés. Cela n’est donc pas aberrant de retrouver une volatilité plus importante au début de l’automne. Le Brexit n’est pas un événement anodin. Les sociétés européennes exportatrices sont déjà impactées, les doutes autour de la croissance européenne ne sont pas levés tandis que l’un des principaux partenaires libéraux européens a décidé de quitter la zone de l’Union européenne. Politiquement, cela laisse également la porte ouverte à la montée de mouvements populistes.

À quand le retour vers une normalisation des taux ? Je pense que la raison reprendra un jour le dessus

 

Les investisseurs semblent exclusivement focalisés sur la poursuite ou non des politiques accommodantes des banques centrales

Les marchés ont effectivement pris peur lorsque la Fed a annoncé une très légère remontée de ses taux d’intérêt. Nous sommes arrivés à un point où même la publication de chiffres du chômage décevants aux États-Unis est plutôt bien accueillie par les marchés. Ces derniers anticipant un maintien, par les banques centrales, d’une politique monétaire ultra-accommodante ! Assiste-t-on à un changement de paradigme ? À quand le retour vers une normalisation des taux ? Je pense que la raison reprendra un jour le dessus. J’ai notamment en tête la déraison du marché sur la valorisation de certains titres au début des années 2000. Alcatel était alors coté à 100 euros alors que l’action France Télécom valait plus de 200 euros.

Nous apprécions les sociétés du secteur technologique

 

Quelle est donc votre stratégie d’investissement ?

Nous évitons le secteur financier. Celui-ci ne représente que 5 % de notre portefeuille. L’un de nos seuls investissements concerne le titre Crédit Agricole Île-de-France. Nous nous concentrons davantage sur les petites et moyennes capitalisations. À l’instar d’Hermès, ces titres ont l’avantage de présenter une résilience plus importante. Nous apprécions également les sociétés du secteur technologique dont les derniers résultats publiés sont tout simplement excellents. Je pense notamment à Ingenico, Altran ou encore Capgemini.

 

Propos recueillis par Aurélien Florin (@FlorinAurelien)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Renfort en corporate chez Peltier Juvigny Marpeau & Associés

Renfort en corporate chez Peltier Juvigny Marpeau & Associés

L’avocate associée Julie Herzog et son collaborateur rejoignent Peltier Juvigny Marpeau & Associés qui développe ainsi son département corporate/M...

Naissance de MWF Advogados

Naissance de MWF Advogados

Les trois associés Alfredo Migliore, Kedma Moraes Watanabe et Cláudia Regina Figueira lancent cabinet de règlement des litiges basé à São Paulo.

Vandenbulke se renforce en corporate

Vandenbulke se renforce en corporate

Vandenbulke accueille une spécialiste des transactions, Hida Ozveren, accompagnée de ses collaborateurs Luis Alberto Aguerre Enríquez et Séamus McCall...

Croissance interne et externe chez Courrégé Foreman

Croissance interne et externe chez Courrégé Foreman

L’avocate pénaliste Aurélie Girault devient associée du cabinet Courrégé Foreman, tandis que Aloïs Blin rejoint l’équipe en qualité de counsel.

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’impl...

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Ancien associé de Barthélémy Avocats, Paul-Henri Antonmattei choisit l’équipe de Pascale Lagesse chez Bredin Prat pour poursuivre sa carrière.

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Julien Sauvé devient directeur juridique chez Verrecchia, après plusieurs années passées chez son concurrent Quartus.

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Le prix du Cercle Montesquieu 2020 a été remis le 24 septembre dernier à l’ouvrage Blockchain et actifs numériques rédigé par le professeur Dominique...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message