Benoît Cœuré, nouveau président de l’Autorité de la concurrence

L’économiste Benoît Cœuré, passé par la Direction du Trésor et la Banque centrale européenne, et qui succède à Isabelle de Silva, a reçu le feu vert des parlementaires mi-janvier. Pour lui, la politique de concurrence est un outil précieux pour la compétitivité des entreprises.
Benoît Cœuré

L’économiste Benoît Cœuré, passé par la Direction du Trésor et la Banque centrale européenne, et qui succède à Isabelle de Silva, a reçu le feu vert des parlementaires mi-janvier. Pour lui, la politique de concurrence est un outil précieux pour la compétitivité des entreprises.

Le successeur d’Isabelle de Silva a été désigné : Benoît Cœuré, nommé président de l’Autorité de la concurrence pour les cinq prochaines années par décret du 20 janvier 2022, sait que l’institution “devra relever dans les prochaines années de nombreux défis et jouer pleinement son rôle au service de l’économie française”. Il compte se prêter au jeu, car il en est convaincu, “la politique de la concurrence (…) est un puissant levier au service du pouvoir d’achat et de la compétitivité de nos entreprises”.

Le bagage universitaire de Benoît Cœuré est large : il est diplômé de l’École polytechnique et de l’֧École nationale de la statistique et de l’administration économique. Il a, également, obtenu un DEA d’analyse et de politique économique et une licence de japonais. Un parcours qui l’a d’abord mené à l’Insee, puis à la Direction du Trésor. Il y a géré la trésorerie et la dette de l’État, et défendu la position française dans des négociations commerciales et financières internationales. Entre 2009 et 2011, il en a été le directeur général adjoint puis a rejoint le directoire de la Banque centrale européenne pendant six ans, où il a pris en charge les opérations de marché, la surveillance des infrastructures de marché et les relations internationales. En 2019, il prend la tête du pôle innovation de la banque des règlements internationaux. L’organisation assiste les banques centrales dans leurs expérimentations numériques, en matière de paiements et de monnaie, par exemple. Au début de la crise sanitaire, il a été chargé par le Premier ministre de présider le comité d’évaluation des aides d’urgence aux entreprises et du plan de relance.

Olivia Fuentes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

L’Autorité de la concurrence publie un nouveau document-cadre sur les programmes de conformité

Le document-cadre sur les programmes de conformité vient d’être mis à jour par l’Autorité de la concurrence. Le texte fournit aux entreprises et aux a...

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

L’AMF a connu une hausse de ses activités en 2021

En 2021, l’Autorité des marchés financiers a connu une forte hausse des valorisations et des entrées en Bourse et noté la montée en puissance de l’act...

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Valmy Avocats s’ouvre au droit public et au droit de l’environnement

Le cabinet, spécialiste des sujets de conseil et contentieux des entreprises, élargit son offre de services avec l’arrivée d’une nouvelle associée. Ma...

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Squair se renforce en propriété intellectuelle

Quentin Renaud s’associe au sein du cabinet Squair. Habitué des dossiers de propriété littéraire et artistique, droit des marques et dessins et modèle...

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

B. Bourdon (Brafa) : "Faire ce qu’il y a de mieux pour le marché de l’art en Belgique"

La 67e édition de la Brussels Art Fair (Brafa), l’une des plus anciennes et prestigieuses foires d’art d’Europe, rassemblera 115 galeries du 19 au 26...

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Alerion se renforce en droit de l’environnement

Fahima Gasmi est nommée associée du cabinet Alerion. Elle y pilotera la pratique droit de l’environnement.

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

DS Avocats se prépare à la mise en place de la juridiction unifiée du brevet

Charles-Antoine Joly, nouvel associé de DS Avocats, vient étoffer l’offre propriété intellectuelle, technologies numériques et data du cabinet.

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

En 2021, les activités de contrôle de l’AFA ont rebondi

Dans son rapport d’activité 2021 tout juste publié, l’Agence française anticorruption revient sur les chiffres clés à retenir pour la préparation du p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message