Benjamin Kanovitch : une loyauté sans bornes

En 2019, Bredin Prat a été choisi pour prêter main-forte à PSA dans son projet de fusion avec Fiat Chrysler. Si la relation de longue date de l’avocat associé Benjamin Kanovitch avec le groupe automobile n’est pas étrangère à ce soutien, ce dernier met en avant la qualité des équipes du cabinet.

En 2019, Bredin Prat a été choisi pour prêter main-forte à PSA dans son projet de fusion avec Fiat Chrysler. Si la relation de longue date de l’avocat associé Benjamin Kanovitch avec le groupe automobile n’est pas étrangère à ce soutien, ce dernier met en avant la qualité des équipes du cabinet.

Benjamin Kanovitch, Associé, Bredin Prat

  • Age : 44 ans
  • Passé par : Bredin Prat et le bureau de New York de Cravath Swaine & Moore (2001-2003)
  • Dossiers récents : fusion de FCA avec PSA, réorganisation de l’actionnariat familial de Rothschild, prise de participation au capital de Verallia par Brasil Warrant…

 

Fils de médecins, Benjamin Kanovitch croit aux « familles professionnelles ». Et le parcours de ce quarantenaire corrobore ses dires. Celui qui a commencé sa carrière chez Bredin Prat n’a jamais quitté le cabinet. Tout juste a-t-il été détaché deux ans à New York (où il est inscrit au barreau) chez un « best friend » de la structure, Cravath Swaine & Moore. Sa fidélité a été récompensée puisqu’il n’a pas eu à attendre plus de 30 printemps pour être coopté associé.

Pour Benjamin Kanovitch, avant la matière, ce sont les relations humaines qui font le « sel » de son métier, qu’il ait affaire à des clients ou des confrères. « Nos jeunes associés sont extraordinaires, ils sont plus rapides, plus efficaces, meilleurs juristes, la reconnaissance de la place vient naturellement avec le temps », n’hésite pas à lancer l’avocat, très attaché au modèle de gestion des ressources humaines de sa structure. Celui-ci prône donc des détachements en cabinets à l’étranger mais aussi en entreprise et le fait d’associer dès que possible les meilleurs collaborateurs.

L’engagement des jeunes avocats est essentiel lors des opérations. « Notre activité est périlleuse. On travaille avec des délais très serrés et sur des enjeux stratégiques pour nos clients, rappelle-t-il. Les avocats M&A jouent un rôle de chef d’orchestre sur tous les sujets juridiques », ce qui représente un « challenge important ».

Partenaire engagé

En huit ans de bons et loyaux services pour PSA, les équipes de Bredin Prat (notamment Benjamin Kanovitch, Kate Romain, Florence Haas et Olivier Saba) auront accompagné le groupe et sa direction juridique pilotée par Mark Rollinger dans toutes sortes de moments. Des plus difficiles, comme lors de la recapitalisation de l’entreprise en 2014, aux plus stratégiques et porteurs tels que l’actuelle fusion avec Fiat Chrysler. Toutefois, Benjamin Kanovitch insiste : « Ce n’est pas une relation avocat-entreprise, c’est une relation cabinet-­entreprise. Dans les opérations, l’avocat M&A est le porte-parole de toute une équipe, celui qui synthétise la position des experts des différentes matières, et des différentes juridictions, rien ne peut se faire sans chacun d’eux. »

Les équipes de Bredin Prat travaillent même depuis encore plus longtemps avec certains groupes. C’est le cas de Danone, client historique du cabinet, et pour lequel Benjamin Kanovitch œuvre depuis près de vingt ans. L’avocat a ainsi pu intervenir sur l’acquisition de l’américain WhiteWave pour 12,5 milliards de dollars en 2017 par le géant français. Une opération qui a marqué un tournant dans la stratégie de Danone vers le bio et les produits d’origine végétale. 

Cette relation sur le long terme avec certains grands groupes se traduit aussi par un suivi de près des sujets de gouvernance. Ces problématiques sont d’actualité compte tenu de la pression des fonds activistes sur les sociétés cotées. L’avocat fait-il alors partie des murs de ces entreprises ? Loin s’en faut. « Quand on y va tous les jours pendant un dossier, on a parfois l’impression d’y travailler. Toutefois, les groupes veulent un avis extérieur, une vision et du recul », précise l’associé. Lequel rappelle avec humilité qu’in fine ce sont toujours les entreprises elles-mêmes qui décident des opportunités et prennent les risques associés à ces opérations structurantes.

Track record 2019

• Groupe PSA dans le cadre de sa fusion avec Fiat Chrysler Automobiles.

• Branches françaises de la famille Rothschild dans le cadre de la réorganisation de l’actionnariat familial.

• Brasil Warrant lors de l’acquisition d’une participation au capital de Verallia à l’occasion de son introduction en Bourse sur Euronext Paris.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Le cabinet belge Altius renouvelle sa direction et nomme Valérie Struye general manager. Il sera pour la première fois dirigé par un professionnel san...

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

Mardi 22 juin, le Parlement européen et les gouvernements des 27 ont conclu un accord provisoire sur la directive CSRD, qui prévoit de nouvelles règle...

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Le réseau d’avocats d’affaires Room Avocats accueille Gwendoline Cattier à la tête de sa pratique distribution concurrence. L’avocate est passée par c...

Google et droits voisins : la conclusion

Google et droits voisins : la conclusion

Après deux ans de tractations entre Google et l’Apig et une amende de 500 millions d’euros, le dossier des droits voisins est désormais clos pour la f...

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Le cabinet indépendant présent à l’international UGGC Avocats consolide son bureau de Marseille grâce à l’arrivée d’un nouvel associé spécialiste du d...

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Depuis seize ans, Winifrey Caudron évolue au sein du groupe Up. Retour sur son parcours et sur son intérêt croissant pour les thématiques de risk mana...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message