Benjamin Griveaux retire sa candidature

Empêtré depuis hier après-midi dans une affaire de vidéos à caractère sexuel, le candidat LREM à la mairie de Paris a choisi de se retirer de la course à l’élection municipale parisienne. Son successeur n’est pas connu.

Empêtré depuis hier après-midi dans une affaire de vidéos à caractère sexuel, le candidat LREM à la mairie de Paris a choisi de se retirer de la course à l’élection municipale parisienne. Son successeur n’est pas connu.

13 février. Des rumeurs circulaient dans le petit monde de la politique… Des supposées photos à caractère sexuel de Benjamin Griveaux circulaient sous le manteau. Des images embarrassantes où l’on voyait, notamment, un homme se masturber et envoyer les images à une femme. Le tout accompagné de messages plus qu’explicites. Impossible de savoir s’il s’agissait d’une campagne de calomnie ou d’une triste réalité.

Dans un tel cas de figure, la solution est simple. Si la personne visée est innocente, elle dément et attaque en diffamation. Ce que n’a pas fait le candidat officiellement investi par LREM. Sans reconnaître qu’il s’agissait de lui, Benjamin Griveaux a choisi de jeter l’éponge.

« Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait tenir une telle violence ». Face à cette situation, le député de Paris a indiqué qu’il ne souhaitait pas « nous exposer davantage ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis. Cela va trop loin. C’est pourquoi j’ai décidé de me retirer ma candidature à l’élection municipale parisienne ». Estimant que son projet vivra mieux sans lui, Benjamin Griveaux a conclu ce triste feuilleton en remerciant ses équipes.

Ce départ, pose de nombreuses questions. Qui est le maître chanteur et quels sont ses intérêts ? Qui récupérera l’investiture officielle LREM ? Quelles conséquences pour la majorité à l’approche des municipales ? Si certaines voix considéraient Benjamin Griveaux comme une erreur de casting, peu devaient s’imaginer un tel dénouement.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

Marie-Chistine Dalloz, députée LR du Jura et secrétaire de la commission des Finances revient sur la politique fiscale administrée par Emmanuel Macron...

Jean-Pierre Raffarin : leçon de mandarin

Jean-Pierre Raffarin : leçon de mandarin

À l’heure où le coronavirus a déjà fait près de 3 000 morts en Chine et où la peur de la pandémie semble sur le point de gagner l’ensemble de la planè...

Coronavirus, l’économie en danger ?

Coronavirus, l’économie en danger ?

Si la Chine lutte contre l’épidémie, elle s’efforce de limiter les dégâts économiques. Car c’est tout le système mondial qui est potentiellement touch...

Michael Bloomberg, l’atout démocrate ?

Michael Bloomberg, l’atout démocrate ?

Candidat tardif dans la course à l’investiture démocrate Michael Bloomberg a participé à son premier débat le 19 février à Las Vegas. Son objectif : u...

Suivez les municipales 2020

Suivez les municipales 2020

Interviews de maires sortants, de candidats, articles de décryptage... Décideurs Magazine se plonge dans les élections municipales.

Le paradoxe Anne Hidalgo

Le paradoxe Anne Hidalgo

Globalement impopulaire, la maire de Paris fait pourtant figure de favorite à sa réélection. Un caractère pugnace et une opposition morcelée y sont po...

M. Julienne (Ifri) : "Il y a eu un mois de flottement au sein du régime chinois"

M. Julienne (Ifri) : "Il y a eu un mois de flottement au sein du régime chinois"

La bureaucratie chinoise a tardé à prendre la mesure de l’épidémie de Coronavirus. Mais le pouvoir central a vite repris le contrôle, que ce soit pour...

E.Chalas (LREM) : "Malgré son potentiel, Grenoble décline"

E.Chalas (LREM) : "Malgré son potentiel, Grenoble décline"

La députée LREM de l’Isère souhaite succéder au Vert Éric Piolle à la tête de la capitale des Alpes. Lucide sur la perte d’attractivité de la ville, e...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message