B. Faure (Boury, Tallon & Associés) : ''Nous cherchons à comprendre l’état d’esprit du législateur''

Acteur historique du conseil en affaires publiques, Boury, Tallon & Associés réunit une quarantaine de consultants et experts qui interviennent dans les différents domaines du lobbying et des affaires publiques. Le cabinet développe une expertise en conseil pour les fonds d’investissement, et Benjamin Faure, directeur associé, revient sur cette activité, son développement ainsi que sur les ambitions du cabinet.
Benjamin Faure, Directeur associé Boury, Tallon & Associés

Acteur historique du conseil en affaires publiques, Boury, Tallon & Associés réunit une quarantaine de consultants et experts qui interviennent dans les différents domaines du lobbying et des affaires publiques. Le cabinet développe une expertise en conseil pour les fonds d’investissement, et Benjamin Faure, directeur associé, revient sur cette activité, son développement ainsi que sur les ambitions du cabinet.

Décideurs. Comment avez-vous développé votre accompagnement inédit pour les fonds d’investissement ? 

Benjamin Faure. Notre cœur de métier est d’accompagner nos clients – tout type de clients de la grande entreprise internationale à la start-up, en passant par l’ETI, la PME de province, des associations, des fédérations ou syndicats professionnels mais aussi des ONG et fondations - dans leurs relations avec les pouvoirs publics, et plus largement avec les leaders d’opinion. Aussi, face à une demande progressive, nous intervenons de plus en plus pour les fonds d’investissement sur tout type d’opération, que ce soit du LBO, du capital-développement ou du capital-risque. Depuis deux-trois ans, les fonds français et internationaux font de plus en plus appel à nos services notamment dans le cadre de la préparation d’acquisitions. Par exemple, nous participons à la réalisation des due diligences, en particulier sur la dimension politique ou réglementaire inhérente à certains secteurs ou activités.  

"Face à une demande progressive, nous intervenons de plus en plus pour les fonds d’investissement sur tout type d’opération, que ce soit du LBO, du capital-développement ou du capital-risque" B. Faure

Sur quels types de due diligences êtes-vous le plus souvent sollicité ? 

Les due diligences sur la partie réglementaire ou législative dans le secteur de la santé sont très demandées. Il s’agit d’un domaine où il peut y avoir aussi bien des opportunités business que des freins réglementaires. Ainsi, lorsqu’un fonds s’intéresse par exemple à une biotech, il n’est pas rare qu’il fasse appel à nous pour comprendre l’environnement politique et réglementaire lié à cette activité. Nous souhaitons développer cette partie de notre activité avec les fonds d’investissement car dès lors que l’opération pour laquelle ils nous ont fait confiance aboutie, ils peuvent être amenés à nous solliciter de nouveau pour éventuellement intervenir sur la partie réglementaire de la participation qu’ils viennent d’acquérir. Cet aspect est intéressant pour nous, car il ne s’agit pas d’une mission ponctuelle mais bien d’un accompagnement dans le temps du client. C’est très stimulant.  

Sur quels types de réglementations êtes-vous le plus souvent sollicité ? 

Le secteur de la santé est en pleine expansion, la santé humaine bien sûr, mais de plus en plus la santé animale. Les secteurs de la transition énergétique sont actifs tout comme la formation, l’éducation. Ce sont d’ailleurs les trois grandes priorités politiques du quinquennat qui s’ouvre… 

Quels sont les éléments de différenciation de Boury, Tallon & Associés sur votre marché ? 

Nous sommes le premier cabinet en pure player sur la place de Paris avec 40 collaborateurs pour qui les affaires publiques sont le cœur de métier. Nous cherchons à comprendre l’état d’esprit du législateur. Nous avons une capacité d’antennes et de points d’entrée très large pour bien travailler. Nous bénéficions ainsi d’un réseau d’experts qui nous permet d’intervenir avec pertinence sur des sujets variés et complexes. Au fil du temps, nous maîtrisons le fonctionnement théorique mais surtout pratique du système institutionnel français, ce qui est un atout majeur dans le conseil que nous abordons avec à nos clients. 

" Nous bénéficions ainsi d’un réseau d’experts qui nous permet d’intervenir avec pertinence sur des sujets variés et complexes". B. Faure

Dans le secteur des affaires publiques, y a-t-il une place pour l’ESG ? 

L’approche ESG s’accélère dans le secteur des affaires publiques. Les anglo-saxons proposent une méthode. En France, nous en sommes aux prémices mais nous comptons bien accélérer fortement. En tant que leader du marché, nous innovons, et voulons intégrer de manière plus marquée et systématique la dimension ESG dans la méthode et les conseils que nous proposons à nos clients. Nous avons réuni des professionnels du secteur pour réfléchir à cette offre et proposer des actions concrètes à nos clients.  

Quels sont vos ambitions et projets pour l’année 2022 ? 

L’année 2022 est une année électorale. Les périodes électorales sont intéressantes car elles permettent une forme de renouveau. Du point de vue législatif et réglementaire, c’est au début de la mandature que beaucoup se joue. De même pour nos clients. Un tournant écologique est annoncé, c’est autant de terrain qu’il faut voir comme une opportunité. ''Le quinquennat sera écologique ou ne le sera pas''. Nous pouvons apporter notre rôle de co-construction pour lier les besoins des entreprises et l’urgence climatique. Nous bâtissons des ponts entre les acteurs économiques et les gouvernants. Plus que jamais, nous serons sur un terrain propice aux bonnes idées. Ceux qui seront innovants et proposeront des solutions aux nombreux défis qui sont devant nous seront ''gagnants''. Nous les accompagnerons. 

Propos reccueillis par Georges Milolo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Capital investissement 2022

Retrouvez tous les contenus issus du guide-annuaire Capital-investissement 2022
Sommaire
P. Queinnec (Jenji) : "La question du cash se matérialise surtout par crainte de perdre les meilleurs collaborateurs"

P. Queinnec (Jenji) : "La question du cash se matérialise surtout par crainte de perdre les meilleur...

Parmi les nombreuses répercussions de la crise sanitaire, l’accélération de la dématérialisation a été l’une des plus retentissantes pour l’entreprise...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Vous êtes chargé d’organiser un évènement professionnel ou une soirée pour vos collègues de travail. Et la date de votre soirée d’entreprise se rappro...

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Avec un profil axé sur la tech, Boris Bakech ne se destinait pas au métier d’investisseur. C’est animé désormais par l’envie de soutenir les pépites t...

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Fonds de venture capital dédié à la transition écologique du secteur vitivinicole, VitiRev Innovation a annoncé, début 2022, son premier closing à hau...

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Mélanie Le Guen (Swen Capital Partners), hors des sentiers battus

Directrice de participations au sein de Blue Ocean, fonds à impact de Swen Capital, Mélanie Le Guen croit un capital-investissement plus durable. Curi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message