Bâtonnat 2020 : Olivier Cousi et Nathalie Roret ont gagné les élections

Olivier Cousi, avocat associé spécialiste de la propriété intellectuelle chez Gide, est le prochain bâtonnier de Paris. La pénaliste associée de Jean-René Farthouat, Nathalie Roret, est sa vice-bâtonnière. Ils succéderont le 1er janvier 2020 à Marie-Aimée Peyron et Basile Ader après un an de dauphinat.
Nathalie Roret et Olivier Cousi

Olivier Cousi, avocat associé spécialiste de la propriété intellectuelle chez Gide, est le prochain bâtonnier de Paris. La pénaliste associée de Jean-René Farthouat, Nathalie Roret, est sa vice-bâtonnière. Ils succéderont le 1er janvier 2020 à Marie-Aimée Peyron et Basile Ader après un an de dauphinat.

Les avocats parisiens ne se sont pas mobilisés plus qu’à leur habitude les 4 et 6 décembre pour élire leurs représentants. Sur les 30 845 professionnels inscrits, 10 088 ont voté au second tour. Olivier Cousi et Nathalie Roret ont obtenu un peu plus de 56 % des suffrages exprimés face à Carbon de Seze et Nathalie Dubois. Un résultat qui leur permettra de succéder à Marie-Aimée Peyron et Basile Ader le 1er janvier prochain.

Engagés dans la course au bâtonnat dès 2016, Nathalie Roret et Olivier Cousi ont élaboré un plan d’action constitué à la fois de grandes réformes et de petites actions afin de fournir aux avocats les meilleures conditions pour l’exercice de leur profession : élargissement de l’assurance perte de collaboration, fourniture d’outils informatiques sécurisés et réforme de l’Ordre en tant qu’autorité de poursuite pour « créer un parquet disciplinaire collégial ».

Ce programme prometteur est porté par un duo complémentaire, composé d'un avocat d’affaires et d'une pénaliste. Olivier Cousi n’est pas qu’un spécialiste de l’IP, il a toujours été un avocat engagé. Il est d’ailleurs l’auteur d’un pamphlet intitulé J’ai l’honneur de ne pas vous demander votre voix dans lequel il explique sa colère face au mal-être de la profession d’avocat malmenée par la loi Macron. Particulièrement sensible à la cause des avocats, il a trouvé en Nathalie Roret un soutien de poids.

Ancien membre du conseil de l’Ordre (2010-2012), l’avocate exerce en droit pénal des affaires et de l’environnement depuis plus de vingt ans dans le même cabinet, Farthouat Avocats et possède « beaucoup de qualités que je n’ai pas », confie Olivier Cousi. Capacité d’empathie, forte volonté d’aider, engagement dans ses combats... Nathalie Roret s’est bâti une réputation en intervenant sur des dossiers particulièrement médiatiques, à l’instar de celui dans lequel elle assurait la défense du PDG de Buffalo Grill plongé dans le scandale de la vache folle.

Forts de leur complémentarité, Olivier Cousi et Nathalie Roret disposeront de deux années pour mettre en application leurs promesses. La balle est désormais dans leur camp.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Bâtonnat 2020 : Qui sera le prochain dauphin ?

Le 4 décembre prochain, les avocats parisiens seront appelés à voter pour élire leur futur bâtonnier et, le cas échéant son vice-bâtonnier. Alors que quatre candidats se présentent en binôme, le cinquième a quant à lui décidé de faire campagne seul. Qui succédera à Marie-Aimée Peyron et Basile Ader en 2020 ? Découvrez les cinq portraits des candidats.
Sommaire Bâtonnat 2020 : l’Ordre dans le viseur Uettwiller/Belloy : « Notre plan d'action sera violent » Cousi/Roret : « Nous sommes le binôme le plus expérimenté et le plus compétent » De Seze/Dubois : « Nous ne poursuivrons pas les avocats qui investiront et nous réformerons » Hached/Dourouni-le Strat : « Restaurer la confiance, resserrer les liens et représenter chacun(e) d'entre vous... On y va ! » Jean Balan : « Les avocats doivent se lever face au mini-gouvernement des juges » Marie-Aimée Peyron : « J’ai pris l’engagement ferme de lever le bâton »
Revers de fortune pour UBS

Revers de fortune pour UBS

La justice française vient de prononcer une amende record de 3,7 milliards d’euros à l’encontre de la banque suisse UBS pour démarchage bancaire illég...

2018, une année record pour la legaltech

2018, une année record pour la legaltech

La legaltech connaît un record d’investissements en 2018. Elle enregistre une croissance spectaculaire de 713 %.

AGN Avocats rouvre son bureau de Limoges

AGN Avocats rouvre son bureau de Limoges

Après plusieurs rebondissements judiciaires, la cour d’appel de Limoges a tranché en faveur de l’inscription d’AGN Avocats au barreau de la ville.

DAC Beachcroft s’installe à Paris

DAC Beachcroft s’installe à Paris

Le cabinet anglais spécialiste du droit des assurances et du risque industriel Dac Beachcroft crée un bureau à Paris, dirigé par Vladimir Rostan d’Anc...

Benalla en détention : qui sont ses avocats ?

Benalla en détention : qui sont ses avocats ?

Incarcéré à la prison de la Santé le 19 février, Alexandre Benalla compte plus que jamais sur Pierre Haïk et Jacqueline Laffont, ses deux avocats.

Guillaume Aubatier nommé partner en droit immobilier chez King & Spalding

Guillaume Aubatier nommé partner en droit immobilier chez King & Spalding

Guillaume Aubatier intervient notamment pour des investisseurs, des gestionnaires d'actifs, des banques, de grandes entreprises, des family offices et...

Un ancien sénateur arrive chez DGFLA

Un ancien sénateur arrive chez DGFLA

L’ancien sénateur de la Mayenne (2001-2017) et maire de Laval depuis 2014 François Zocchetto est aussi avocat. Il rejoint la firme De Gaulle Fleurance...

Aramis nomme trois counsels

Aramis nomme trois counsels

À Paris, le cabinet Aramis nomme trois nouveaux counsel au sein de différents départements. Ils sont tous trentenaires.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message