Bâtonnat 2020 : l’Ordre dans le viseur

Ils sont neuf candidats à briguer le poste de bâtonnier ou de vice-bâtonnier ; pas un seul ne se satisfait de l’institution qu’ils souhaitent présider. L’Ordre des avocats de Paris est dans le viseur.
Neufs visages pour deux sièges : qui sera le bâtonnier à partir de janvier 2020 ? Qui sera son vice-bâtonnier ?

Ils sont neuf candidats à briguer le poste de bâtonnier ou de vice-bâtonnier ; pas un seul ne se satisfait de l’institution qu’ils souhaitent présider. L’Ordre des avocats de Paris est dans le viseur.

Moins de la moitié des avocats parisiens votent aux élections professionnelles. Le bilan se répète inlassablement depuis dix ans au moins. Pas un candidat au bâton ne rate l’occasion de déplorer le manque d’intérêt de ses confrères pour l’instance ordinale, soit en élaborant un programme réformateur, soit en adoptant une posture contestataire dénuée d’intérêt électoral. Cette année, c’est Jean Balan qui incarne cette démarche : « Je sais que je ne serai pas élu », confie-t-il dans nos colonnes (lire pages suivantes). Les avocats ne font pas ici preuve d’originalité, les élections de nos plus hauts représentants politiques étant régulièrement marquées par des candidatures farfelues. La comparaison se poursuit aussi du côté des binômes sérieux. Les présidentielles ont toujours accueilli des personnalités mues par des idéaux de changement, de chamboulement voire de révolution. Idem pour le bâtonnat 2020.

Trois des candidats redoublent 

Les regards se tournent vers celles et ceux qui veulent réformer l’ordre des avocats. Pur effet de hasard, ou pas, tous s’y engagent. Parmi eux, trois redoublent : ils s’étaient déjà présentés il y a deux ans. L’histoire leur donne raison puisque plusieurs bâtonniers ont, par le passé, dû s’y prendre à deux fois : Pierre-Olivier Sur, en binôme avec Catherine Paley-Vincent, avait été battu en 2010 par Christiane Féral-Schuhl, et Frédéric Sicard, arrivé au second tour face à Pierre-Olivier Sur, justement, avait dû renoncer au bâton pour la mandature 2012-2014. Il a finalement été élu en 2015. Cette année, Olivier Cousi et Nathalie Roret reproduisent leur ticket à l’identique, lorsque Carbon de Seze est allé chercher Nathalie Dubois pour former un duo. Une stratégie gagnante au regard des résultats des quatre dernières élections. Depuis la création du vice-bâtonnier par Jean Castelain, une initiative motivée par la lourdeur de la charge qui pèse sur le représentant des avocats parisiens, aucun des bâtonniers n’a siégé seul, même si le règlement encadrant la profession n’en fait pas une obligation (le décret du 14 octobre 2009 institue la possibilité d’élire un vice-bâtonnier).

Chloé Belloy et Jean-Jacques Uettwiller sont quant à eux des primo-candidats. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont dénués de conscience confraternelle. Si la première, avocate pénaliste indépendante, en est encore à ses débuts professionnels (elle a prêté serment en 2013), le fondateur d’UGGC Avocats de son côté a été président de l’Union internationale des avocats (2015-2016). Il en est aujourd’hui président d’honneur. Son souhait de s’engager à nouveau auprès de ses confrères n’est pas inattendu.

Longueurs d’avance

La surprise, en revanche, est l’entrée en campagne particulièrement tardive de Rabah Hached et Aïcha Dourouni-le Strat, deux avocats très discrets au programme encore flou. Ils trouveront difficilement l’espace pour s’exprimer. Les dernières semaines sont en effet réservées à une accélération de la campagne, les trois autres binômes ayant pris plusieurs longueurs d’avance. Néanmoins, l’ambiance fait sentir le poids des expériences malheureuses du passé : dénigrement dans la presse, contentieux ordinal entre anciens adversaires, divulgation de chiffres confidentiels, ralliement démagogue… on a même vu Laurent Martinet, vice-bâtonnier de Pierre Olivier Sur, se muer au bout d’un an de mandat en candidat, briguant alors le poste de bâtonnier. Surfer sur les institutions est une mauvaise recette pour réformer l’ordre en profondeur. Mais pour un avocat, quoi de plus naturel que de retourner sa veste ?

Pascale D'Amore

 

Pour lire les autres articles du dossier spécial élection bâtonnat

Le portrait des cinq binômes ou candidats seuls :

Uettwiller/Belloy : « Notre plan d'action sera violent »

Cousi/Roret : « Nous sommes le binôme le plus expérimenté et le plus compétent »

De Seze/Dubois : « Nous ne poursuivrons pas les avocats qui investiront et nous réformerons »

Hached/Dourouni-le Strat : « Restaurer la confiance, resserrer les liens et représenter chacun(e) d'entre vous... On y va ! »

Jean Balan : « Les avocats doivent se lever face au mini-gouvernement des juges »

Un bilan de mi-mandat :

Serment de bâtonnier : l'heure d'un premier bilan

Marie-Aimée Peyron : « J’ai pris l’engagement ferme de lever le bâton »

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Bâtonnat 2020 : Qui sera le prochain dauphin ?

Le 4 décembre prochain, les avocats parisiens seront appelés à voter pour élire leur futur bâtonnier et, le cas échéant son vice-bâtonnier. Alors que quatre candidats se présentent en binôme, le cinquième a quant à lui décidé de faire campagne seul. Qui succédera à Marie-Aimée Peyron et Basile Ader en 2020 ? Découvrez les cinq portraits des candidats.
Sommaire Bâtonnat 2020 : Olivier Cousi et Nathalie Roret ont gagné les élections Uettwiller/Belloy : « Notre plan d'action sera violent » Cousi/Roret : « Nous sommes le binôme le plus expérimenté et le plus compétent » De Seze/Dubois : « Nous ne poursuivrons pas les avocats qui investiront et nous réformerons » Hached/Dourouni-le Strat : « Restaurer la confiance, resserrer les liens et représenter chacun(e) d'entre vous... On y va ! » Jean Balan : « Les avocats doivent se lever face au mini-gouvernement des juges » Marie-Aimée Peyron : « J’ai pris l’engagement ferme de lever le bâton »
Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Steinberg Avocat, nouveau cabinet de droit des affaires

Habitué des dossiers à forts enjeux économiques défendus devant les juridictions françaises et européennes, Victor Steinberg a créé Steinberg Avocat :...

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en forte croissance"

N. Bendefa (REIM Partners) : "L’immobilier locatif est un secteur encore récent au Maroc mais en for...

Fondée en 2013 par Nawfal Bendefa et Mehdi Tahiri Joutei Hassani et adossée à CFG Bank en tant qu’actionnaire depuis 2020, la société de gestion REIM...

Premier label ESG pour les produits structurés

Premier label ESG pour les produits structurés

L’urgence climatique et l’appel à l’action se font de plus en plus entendre, surtout du côté de la place financière. De nombreux projets sont en cours...

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion fusionnent

Les sociétés La Financière Tiepolo et J. de Demandolx Gestion annonçaient hier leur rapprochement en vue de devenir l’un des principaux acteurs indépe...

Chez Three Crowns, une toute première associée venue d’ailleurs

Chez Three Crowns, une toute première associée venue d’ailleurs

Jamais, en sept ans d’existence, le cabinet n’avait recruté un associé à l’extérieur. Celle qui ouvre le bal, c’est Shaparak Saleh, spécialiste de l’a...

Fusion des cabinets Enckell Avocats et Tesla

Fusion des cabinets Enckell Avocats et Tesla

Altes voit le jour après la fusion d’Enckell Avocats et Tesla dont les savoir-faire permettent à la nouvelle enseigne de proposer une offre centrée su...

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

XPO Logistics nomme son directeur juridique pour l'Europe

L’entreprise américaine XPO Logistics nomme Rémi Dujon au poste de directeur juridique pour l'Europe et l’intègre au sein de son comité exécutif.

La toute première CJIP environnementale a été validée

La toute première CJIP environnementale a été validée

Depuis fin décembre 2020, les personnes morales qui pourraient faire l’objet de poursuites pour des infractions au Code de l’environnement peuvent con...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte