Bâtonnat 2022 : Julie Couturier l’emporte avec Vincent Nioré

Les avocats parisiens ont massivement voté pour Julie Couturier et Vincent Nioré. L’ancienne trésorière de l’Union des jeunes avocats sera bâtonnière de Paris à partir du 1er janvier 2022 pour deux ans.

Les avocats parisiens ont massivement voté pour Julie Couturier et Vincent Nioré. L’ancienne trésorière de l’Union des jeunes avocats sera bâtonnière de Paris à partir du 1er janvier 2022 pour deux ans.

Un seul tour de scrutin pour élire les prochains bâtonnier et vice-bâtonnier de Paris mardi 24 novembre. Et pour cause : là où lors de chaque campagne, les candidats sont nombreux, ils n’étaient que quatre, en binôme, cette année. Comme habituellement, le taux de participation est relativement faible, avec 37,96 % de votants. Parmi eux, ils ont été 61,75 % à voter pour Julie Couturier et Vincent Nioré. La campagne était inhabituelle. Les candidats ont dû se plier aux contraintes liées au confinement. Les réunions publiques, qui se sont tenues au cours de l’été, ont laissé place dès la rentrée à des rencontres virtuelles

Le soutien de nombreux ténors et anciens bâtonniers de Paris

Avocate depuis le 1er mars 1995, Julie Couturier sera la trente-troisième bâtonnière de l’ordre des avocats de Paris sous la Ve République. Une fonction qu’elle débutera le 1er janvier 2022 après un an de dauphinat. Elle prendra le relais d’Olivier Cousi, qui s’est retrouvé dépourvu de vice-bâtonnière en septembre dernier lorsqu’Éric Dupont-Moretti a nommé Nathalie Roret directrice de l’École nationale de la magistrature.

Le duo, qui avait pour cri de ralliement #ForceAuxDroits, a réalisé une campagne sur la défense de la profession et du secret professionnel, la protection des avocats touchés par les conséquences économiques de la crise sanitaire, sur l’accompagnement des jeunes confrères et la transformation numérique. Sur les réseaux sociaux, le duo appelait les membres du barreau de Paris à participer au scrutin pour donner du poids à leur bâtonnier, lui permettre de se présenter devant les pouvoirs publics avec la force du premier barreau de France. La place de l’avocat dans la cité est en jeu, avec ce que cela implique pour le justiciable : protection des libertés individuelles et droit à un procès équitable.

Julie Couturier a reçu le soutien de nombreux ténors et anciens bâtonniers de Paris lors de cette campagne. Après avoir exercé durant 20 ans dans le cabinet de Pierre-Olivier Sur, elle a fondé sa propre structure dédiée au droit patrimonial, de l’exécution et de l’immobilier situé rue Monceau. Elle y exerce aux côtés de trois collaborateurs. Son implication au sein de l’UJA a marqué les esprits. Elle a été trésorière et vice-présidente de l’association à Paris. Elle s’est également engagée dans Droit & Procédure, une institution chère aux avocats de palais qu’elle a présidé de 2013 à 2015. C’est aussi une ancienne membre du conseil de l’ordre de Paris.

Elle sera accompagnée par son confrère Vincent Nioré, qui participe à la vie institutionnelle de la profession depuis plus de 15 ans. Ancien secrétaire de la conférence, le pénaliste est depuis 2008 élu délégué au bâtonnier lors des contestations des perquisitions chez l’avocat. A la tête de son propre cabinet, il a récemment fait parler de lui dans la presse généraliste lorsque l’avocat a fait l’objet d’une plainte du procureur général de Paris pour avoir insulté des magistrats en avril 2019. Après une audience disciplinaire devant le Conseil de l’ordre en juin dernier, Vincent Nioré a été relaxé en juillet.

Retrouvez l’entretien avec Julie Couturier et Vincent Nioré réalisé en octobre au cours de leur campagne.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Fidal accueille Ludovic Roche

Fidal accueille Ludovic Roche

Fidal accueille Ludovic Roche au sein de son bureau parisien en qualité d'associé. Il rejoint la direction régionale de Paris, où il développera la pr...

Vincent Nioré exerce maintenant chez STAS

Vincent Nioré exerce maintenant chez STAS

Le vice-bâtonnier de Paris qui commencera son mandat le 1er janvier 2022 a intégré le cabinet de Francis Szpiner, Caroline Toby, Renaud Semerdjian, Ch...

UGGC développe ses activités en Chine

UGGC développe ses activités en Chine

Anticipant l'entrée en vigueur du prochain accord entre la Chine et l'Union européenne, UGGC Avocats nomme Jenny Cao associée de son bureau de Shangha...

Florence Henriet, l’électron libre

Florence Henriet, l’électron libre

Dans le petit monde des juristes d’affaires, tout le monde la connaît. Florence Henriet est celle qui a créé la fonction de business developer dans le...

Croissance interne et externe chez Dechert

Croissance interne et externe chez Dechert

Dechert renforce ses pratiques concurrence et corporate par les promotions respectives de Marion Provost et Xavier Leroux comme associés nationaux. Il...

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Les fusions continuent dans le secteur de la gestion de patrimoine avec l’alliance entre la société de gestion de portefeuille Acer Finance et le cab...

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

Reconnu pour ses compétences économiques et financières dans le cadre de contentieux et d’arbitrages complexes, OCA compte une trentaine de consultant...

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Sophie Gijsbers et Delphine Dendievel s’associent pour lancer Apostrophe, un cabinet entièrement consacré au contentieux des affaires, au droit pénal...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte